Skip to main content

Comment tuer son mari en 3 leçons ?

| Admin | Nos Romans Lesbiens
 
Tuer Son Mari
ATTENTION : Ce titre est une suite de la romance "Madame Queen Stanford", mais peut être lu indépendamment.
 
❝ Au début, tout est parfait. On apprend à se connaître, nous nous livrons en toute confiance, sans réfléchir, parce que nous sommes certaines d’avoir enfin rencontré la bonne personne. Et elle nous le dit... Nous sommes son âme sœur, sa moitié, sa complémentarité. Tout est beau, une relation foisonnante de « tu es la femme de ma vie », « je veux t’épouser », « tu es la mère de mes enfants »... Nous sommes prêtes à condamner quiconque nous dira le contraire. La passion nous habite, très vite, les sentiments sont dévoilés à grands coups de « je t’aime », ou de « nous deux, c’est pour la vie ». Pour peu que nous soyons hypersensibles, nous tombons très vite sous le charme, parce que oui, il ou elle est l’incarnation du prince ou de la princesse charmante. Intelligente, cultivée, aimable, serviable, toujours avenante, toujours avec le sourire. À tel point que tout le monde nous répète la chance que nous avons d’avoir enfin trouvé la perle rare. Sauf qu’une fois que nous sommes envoûtées, habitées par l’amour, une fois que nous avons ouvert notre cœur à cet être dénué de sentiment, l’emprise s’installe. Le masque angélique tombe et nous faisons face au démon qui débute sa danse macabre. À coups de remarques désagréables, de reproches, de critiques continues, il ou elle nous déstabilise. Nous devons affronter nos imperfections, nos défauts, nos incapacités face à sa grandeur, sa générosité, sa patience. Il ou elle, qui nous a offert mille présents, nous ouvre désormais les portes d’un enfer dont on ne soupçonnait pas l’existence, un enfer mental dans lequel il ou elle nous fera sombrer jusqu’à ce que nous ne soyons plus que l’ombre de nous-mêmes. Un monde dépourvu de sentiment, d’amour, car il ou elle en ignore le sens, inconscient de ses failles narcissiques creusées lors de son enfance si chaotique. Car ils ou elles ne sont que des miroirs sans reflet, et c’est à travers vous qu’ils vont venir puiser l’image de leur toute-puissance, une image qu’ils aimeraient tellement avoir d’eux-mêmes. Alors ils ou elles seront aimantées par votre générosité, votre besoin d’aimer, votre compassion, votre empathie et quand vous les aimerez, ils mettront toute leur énergie à venir éteindre cette lumière et vous condamneront au néant.❞
 
► Nombre de mots : 65493
► Genre : Thriller, policier, romance
► Public : Adulte, jeune adulte
► Niveau d'érotisme : ★★★☆☆

Format livre :

Amazon2

 

Découvrez ci-dessous un court extrait

Prologue

  • 15 % de tous les incidents violents signalés à la police font état de la violence conjugale.
  • 83 % des victimes de violence conjugale sont des femmes.
  • 40 % des agressions envers les femmes commencent alors qu’elles sont enceintes.

Ces chiffres ne sont-ils pas révoltants ?

Sachez qu’en Europe et en Amérique, on estime qu’une femme sur quatre a été victime de violences conjugales qu’elles soient physiques ou psychologiques, et qu’un nombre non négligeable de ces agressions aboutit à la mort. 

On parle généralement de violences faites aux femmes chez les couples hétérosexuels, mais qu’en est-il chez les couples lesbiens ?

Combien se sont abandonnées à des idylles, ô combien fabuleuses, avant de voir le rêve se transformer en cauchemar ?

Combien s’en sortent indemnes ?

Et que seriez-vous prêtes à faire pour les aider ?

~

« C’est le drame de nos vies, on consacre nos journées et nos nuits à aider de parfaits étrangers sans être capables de faire attention à ceux qui nous sont proches. »

Olivier Norek

~

Sarah Leary et Amanda Walker

En plein centre de San Francisco, le parc du Golden Gate était réputé dans toute la ville. Un coin de nature au milieu du béton, les habitants venaient s’y détendre chacun à leur manière : pique-nique en amoureux, séance de sport, yoga, lecture, groupe de paroles.

Amanda se demandait ce qu’elle faisait là, assise sur ce banc près de la vieille dame qui parlait aux pigeons comme s’il s’agissait de ses propres enfants. Elle avait appelé cette femme du nom de Sarah, et se demandait sérieusement pourquoi elle avait écouté Olivia... tout cela, être ici, attendre que quelqu’un l’aide était ridicule, personne ne pourrait rien faire pour elle, c’était une certitude. Elle se leva pour partir quand une femme approcha ; une blonde aux cheveux longs et soyeux tombant sur des épaules dénudées.

— Bonjour, madame Watson... dit-elle à la vieille dame.

— Bonjour Sarah...

Une petite veste en coton blanc sur l’avant-bras et un sac à main besace à l’épaule, Sarah remonta ses lunettes de soleil sur la tête dévoilant ainsi un grand regard vert émeraude :

— Vous devez être Amanda ?

Celle-ci se figea en reconnaissant la femme qui se tenait devant elle.

— C’est pas vrai ! vous êtes Sarah ? Sarah Leary ?

Sarah ne fut pas surprise que son « rendez-vous » la reconnaisse puisqu’elle était flic. Elle proposa simplement :

— Venez, allons marcher un peu...

Amanda la suivit, hésitante et légèrement confuse. En fait, Sarah Leary n’était autre que l’ex. compagne de « L’Étrangleur de Northfolk », une tueuse en série qui avait défrayé les chroniques des médias de tout le pays et particulièrement l’État de Californie. Ancienne profileuse pour le FBI, elle avait rédigé de nombreux ouvrages sur les tueurs en série et sur des enquêtes effectuées pour le Bureau, elle avait aussi dispensé de nombreuses formations à travers l’État. Sarah Leary avait surtout fait de la prison, cinq ans, et à sa sortie, les médias avaient à nouveau beaucoup parlé d’elle.

— Je ne savais pas que c’était vous... À vrai dire, je ne pense pas que ce soit une si bonne idée que je sois ici...

— Malheureusement, vous n’êtes pas la première à demander de l’aide et vous ne serez pas la dernière à composer ce numéro, dit Sarah.

Amanda ne savait plus trop quoi penser, bien que la remarque lui parût logique.

— Peut-être, mais ma situation personnelle est très compliquée.

— Elles le sont toutes.

— La mienne l’est davantage, croyez-moi.

— Je suis venue vous rencontrer précisément pour en parler.

Sarah s’arrêta au bord d’un petit étang proche de Staw Lake et s’appuya à une rambarde en bois, juste devant une nappe de nénuphars blancs.

Le soleil déclinait rapidement derrière les arbres et le parc allait être bientôt plongé dans la pénombre. Elle observa Amanda, apparemment gênée par cet examen :

— Et si vous enleviez vos lunettes de soleil que je puisse voir vos yeux.

Amanda fut embarrassée par cette demande, mais elle accepta, révélant son œil encore marqué d’un bel hématome bleu sombre...

— C’est assez éloquent pour vous ? demanda-t-elle.

Sarah en était désolée, mais pas vraiment étonnée en fin de compte, classique et trop fréquent...

— J’ai cru comprendre que lui aussi était flic...

Amanda eut un sourire nerveux :

— C’est quoi le truc ? Vous faites des enquêtes sur toutes les personnes qui vous appellent ?

— D’une certaine façon oui. Pour pouvoir vous aider, mieux vaut déjà savoir qui vous êtes et si vous êtes digne de confiance.

Amanda comprenait la démarche, mais elle l’acceptait difficilement. Elle remit ses lunettes et détourna le regard vers l’étang en s’appuyant sur la rambarde en bois.

— Qu’est-ce que vous avez trouvé dans mon dossier exactement ?

Sarah devinait aisément son embarras. Il n’était jamais facile d’être face à une personne dont on ne savait rien, et qui elle, pouvait obtenir toutes les informations personnelles ou intimes à votre sujet.

— Vos excellents états de service, vos petits déboires avec l’alcool qui vous ont valu un rapport dans votre dossier.

Amanda acquiesça, mais rétorqua vivement :

— Et les fédéraux, ils savent que vous vous servez de vos accès spéciaux pour avoir des informations confidentielles ?

— Je ne travaille plus pour les fédéraux, répondit Sarah calmement. Du moins, uniquement en free-lance quand ils me sollicitent.

Amanda la détailla et un silence  pesant conclut le petit duel. Avec l’arrivée du printemps, on entendait au loin des chants d’oiseaux et le parc commençait à verdir. Elles semblaient seules et immobiles dans un monde qui continuait à vivre tranquillement.

— Je n’ai qu’une question à vous poser, reprit Sarah.

— Laquelle ?

— Qu’êtes-vous prête à faire pour redevenir la femme que vous étiez avant ?

 

Présentation de l'ouvrage

● Peut donner des idées d'homicide
● Risque de dépendance à la romance meurtrière
● Empêche de dormir la nuit
● Ouvre l'esprit sur des réalités dérangeantes
● Rappelle que la femme est la plus belle œuvre de mère nature, même quand elle tient un flingue entre les mains
● Possibilité de changement d'orientation sexuelle
● Empêche de manger quand on a le nez dedans
● Met en exergue plusieurs points politiquement incorrects
● A forte dose, peut rendre misandre
 
Et pour les plus courageuses
● Ce livre remonte le moral !
● Ce livre permet de tuer son mari le matin, et d'être chez soi le soir pour dîner avec les enfants
● Ce livre offre de nouvelles perspectives sentimentales avec l'autre moitié de la population mondiale : les femmes
● Ce livre rappelle que la femme est la plus belle oeuvre de mère nature, surtout avec un flingue entre les mains
● Ce livre vous aide à tuer le temps en attendant de trouver une véritable victime
● Ce livre vous fera oublier le temps pourri qu'on se paye depuis 15 jours
● Ce livre peut être offert à vos amies piégées dans une relation toxique - c'est pas pour rire !
● Ce livre permet de tuer par procuration et donc vous évitera la prison à perpétuité si vous avez des envies de meurtre
● Ce livre ne vous fera pas basculer dans le féminisme radical ni la misandrie malgré son titre racoleur
● Posé sur votre table de chevet, ce livre peut dissuader votre amant ou amante de devenir un.e gros.se connard.se ou un.e p*** de pervers.e violent.e..
 
 

Note 1 : l'auteure n'est pas responsable de l'usage de son livre par ses lecteurs.

Note 2 : Vous n'êtes pas obligés d'avoir lu "Madame Queen Stanford" pour vous lancer ce manuel

Note 3 : l'auteure n'a pas tué son mari, elle est lesbienne 1f46d1f607

 


Excellent
1 year ago
Your review
Prenez Sarah Leary de la saga 'serial Killer', la plus grande profiler des USA, et faites-lui rencontrer la grande avocate en droit pénal Regina Queen, vous obtiendrez le duo parfait pour tuer les salauds qui peuplent nos foyers et s'en sortent sans passer par la case prison ! Et ce sans vous faire choper !
A travers ses deux héroïnes mythiques, Kyrian s'attaque à un fantasme populaire et inavouable : celui de buter les pervers, les violents, les misogynes, les manipulateurs qui battent, violent, humilient les femmes jusqu'à les pousser parfois au suicide !
En un mot : le pied ! Surtout si vous êtes #feministe dans l'âme, surtout quand vous savez qu'en France ce sont déjà 57 femmes qui ont été assassinées depuis le début de l'année, ce livre est une bouffée d'air frais, une fiction certes, mais qui nous fait espérer qu'un jour, des femmes se lèveront de la même façon pour faire appliquer la vraie justice, façons talons aiguilles et lipstick !
A travers trois portraits de femmes newyorkaises, on découvre trois caractères, trois histoires qui se croisent et trois relations toxiques qui mettent en exergue emprise, peur et soumission...
Alors oui, les mâles ont le mauvais rôle, et c'est proportionnel a la réalité puisque Kyrian prend tout de même la peine de d'écrire une folle-dingue hystérique qui.... Vous pensiez vraiment que j'allais vous spoiler ???
Et en parallèle, c'est avec plaisir qu'on continue de découvrir le couple Danielle et Regina qu'on avait tant aimé dans "madame Queen Stanford" ! Et surtout, on découvre enfin qui est véritablement la "Madame sexy" adulée par Danielle et.... Wouah, attention les yeux. Evil Queen est de retour.
Vous l'aurez compris, dans ce tome 2, Kyrian vous embarque à un autre niveau, ça monte en puissance et le 3 promet d'être sanglant !
Show more
J’ai adoré et J’attends avec impatience la suite et fin....
3 years ago
Your review
J’ai adoré et J’attends avec impatience la suite et fin. Cela m’a donné envie de me replonger dans Serial killer et retrouver Sarah Leary...Merci pour cette lecture.
Show more
C'est bien une leçon à la Kyrian ! 3 femmes, 3...
3 years ago
Your review
C'est bien une leçon à la Kyrian !
3 femmes, 3 histoires, 3 leçons. Différentes. Sans concessions …
Mais de façon subtile, ce ne sont pas 3 leçons pour apprendre comment tuer son mari. Mais pourquoi il faut le faire. Kyrian nous plonge dans le quotidien de femmes subissant violences physiques ou morales, en ayant même parfois mauvaise conscience de ne pas être "parfaites". Ces femmes sont engluées dans un quotidien d'agression ou d'agressivité, de brutalité, de contrainte, de manipulation … bref d'emprise diabolique.
Et c'est un sujet malheureusement toujours d’actualités, comme le rappelle Kyrian dans son prologue dont les chiffres sont révoltants. Écœurants et inacceptables.
Pour faire changer la peur de camp, nous rencontrons un monde de femmes brillantes et puissantes qui, bien organisées viennent en aide à ces femmes qui acceptent d'arrêter d'être dans le déni et qui veulent s'en sortir. Coûte que coûte.
Je vous invite à le découvrir cette superbe suite de #MadameQueen !
Encore un scénario haletant mêlant de vieilles connaissances (Regina et Danielle du T1 rejointes par Sarah, Tyler, Emma, …). Une intrigue qui en imbrique plusieurs avec intelligence et brio. Une fois de plus les rebondissements ou retournements de situation manigancés par Kyrian rendent le récit palpitant et addictif.
Bravo et merci pour rendre justice à toutes ces personnes sous emprise… Tout en nous faisant passer une très très bon moment de lecture.
❤️????? … et #jelisjecommente !
Show more

Note d'intention de l'autrice : Dans mes œuvres, vous aurez remarqué une constance singulière : l'utilisation des mêmes prénoms et parfois des mêmes caractères pour mes personnages. Cette méthode est une invitation à une expérience de lecture que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Imaginez-vous un instant dans le monde du cinéma. Lorsque nous apprécions une actrice ou un acteur, nous sommes tentés de suivre leur carrière, découvrant des rôles variés dans des films aux contextes distincts. Cette continuité crée un fil d'Ariane émotionnel, reliant des œuvres par une présence familière. 
De la même manière, dans mes romans, les personnages portent parfois les mêmes prénoms et noms. Cette récurrence est une invitation à explorer différentes facettes d'une personnalité et des existences, à la voir évoluer dans des contextes, des époques et des intrigues variées. 
Cette approche est ma manière de les imaginer, de créer un univers littéraire où chaque histoire est liée par des fils invisibles. Je vous convie donc à plonger dans ces œuvres distinctes comme dans une toile inédite où se révèlent les portraits des femmes qui m’inspirent…


| Admin | Nos Romans Lesbiens
Découvrez la dernière réédition d'une des romances FxF les plus appréciées sur l'ancien site de...
| Kyrian Malone | Nos Romans Lesbiens
"Kill the TERF", c'est quoi ? Ce livre temporairement interdit est une fiction, un thriller le...
| Admin | Nos Romans Lesbiens
Dans ce nouveau 4 mains écrit à la troisième personne, Lena Clarke et Kyrian Malone vous invite...

Top 10 de nos romans lesbiens

Meilleurs Livres Romans Lesbiens 2022 2023




Nos Romans Lesbiens


PROCHAINEMENT

- Madame Queen Philadelphie (2024)
- Tueuses (2024/2025)
- Madame la Présidente (2024) - 4 mains
- Sanctuaire (2025)
- Toxic Romance (2024/2025) - 2.5 mains
- Kill The Terf (2024)
- Madame Quinn - Mémoire morte (2024/2025)
- Madame Quinn - Héritage (2024/2025)
- Nuit Blanche à White River (2024)
- Slow Burn (2025)


KYRIAN MALONE & LENA CLARKE

- Sentiments interdits
- Nos âmes égarées 
New 1
- Undead - Origines (2024)
- Titre secret (2024)


KYRIAN MALONE SOLO

- Au fil des jours
- Bad Girls New 1
- Ce désir dans nos veines New 1
- De cendres et de sang 1
- De cendres et de sang 2
- Fallen Angel
- Exode 1 et 2 
- Exode 3
- Guide de survie en territoire lesbien 
- Have Faith - Tome 1
- Into the Dark - Saison 1 
- Into the Dark - Saison 2 
-  IMMORTELLE 1 
- IMMORTELLE 2 
- IMMORTELLE 3 
- IMMORTELLE 4
- IMMORTELLE 5
- KISS & RUN 
- KILL THE TERF (PROCHAINEMENT)
- Listen to your Heart 
- Loving Clarke 1
- Loving Clarke 2
- Loving Clarke 3
- Loving Clarke 4
- Loving Clarke 5
- Loving Cl
arke 6 (Lilith 1)
- Loving Clarke 7 (Lilith 2)
- Lucifer ~ Origine 
- Madame Queen New York (Embrase-moi)
- Madame Queen Stanford 1
- Madame Queen Stanford 2
- Madame Queen Stanford 3
- Porn Star

- Paranormal 
- Sentiment troublant 1 
- Sentiment troublant 2 
- Serial Killer - Tome 1
- The Underworld Chronicles 1
- The Underworld Chronicles 2
- The Underworld Chronicles 3
- The Underworld Chronicles 4
- The Underworld Chronicles 5
- The Underworld Chronicles 6
- The Underworld Chronicles 7
- The Underworld Chronicles 8
- The Underworld Chronicles 9
- The Underworld Chronicles 10
- The Underworld Chronicles 11 
-
Undead Legacy 1 + 2
- Undead - tome 1 (annulé)
- Undead - tome 2 (indépendant du 1)
- Undead - tome 3 
- Undead - tome 4 
- Undead - tome 5 

KYRIAN MALONE & JAMIE LEIGH

- A toi pour toujours 
- Cold Case 
- Déteste-moi Tant que je t'aime
- De Guerre, d'Amour et de Sang 1
- De Guerre, d'Amour et de Sang 2
- De Guerre, d'Amour et de Sang 3
- De Guerre, d'Amour et de Sang 4
- De Guerre, d'Amour et de Sang 5
- De Guerre, d'Amour et de Sang 6
- De Guerre, d'Amour et de Sang 7

- De Guerre, d'Amour et de Sang 8
- De Guerre, d'Amour et de Sang 9
- Escort Girl
- Gina
- Guilty Pleasure
-
IEUF, la Reine et la Voleuse - Tome 1
- IEUF, la Reine et la Voleuse - Tome 2
- IEUF, la Reine et la Voleuse - Tome 3 
IEUF, la Reine et la Voleuse - Intégrale
- Love Is Weakness
- Madame Queen
- Mon Amie, mon Amour, mon Amante

- Remember Me
- Serial Killer - Tome 2
- Serial Killer - Tome 3
-
Serial Killer - Tome 4
-
Serial Killer - Tome 5
- Serial Killer - Tome 6
- Serial Killer - Tome 7
- Serial Killer - Tome 8

- Serial Killer - Tome 9
- Serial Killer - Tome 10 (Final)
-
 S.K - V.E.R.S.U.S.
- Sisters 
- Survivors - réadaptation 2014
- Undead - Tome 1
- Valkyrie - tome 1 

- Word Trade Center Intégrale 2015

JAMIE LEIGH (SOLO)

- Valkyrie - tome 2 

Romans dépubliés devant être réédités : 23