Logosted2
×
 x 

Panier Vide
Shopping cart
Panier Vide
Articles
Categories
Ebooks à télécharger

Lune de sang

Résumé : Kian, 19 ans, habite la petite ville de Livermore Falls dans le Maine. Un soir, il accompagne sa meilleure amie Lindsey à une soirée et croise le regard d'un inconnu dont il tombe immédiatement sous le charme. Ce qu'il ignore, c'est que Deven, l'inconnu en question, le connaît et s'apprête à le tuer.

Mon avisQuand on a lu des tas de choses concernant les vampires en commençant par Bram Stoker… Quand on s’est plus ou moins laissée charmer par Stephenie Meyer, Kristin Cast et L.J. Smith (pour ne citer qu’elles)… Et surtout quand on s’est littéralement laissée imprégner par les fabuleuses chroniques des vampires d’Anne Rice… chroniques empreintes de sensualité et de descriptions telles qu’on se croirait en train d’évoluer dans le décor même du livre en compagnie des personnages… et donc de vivre l’histoire avec eux … Quant on a fait tout ça (tel est mon sentiment du moins), on finit par se dire qu’un énième livre sur les vampires ne peut pas apporter grand-chose de plus… C’est du moins ce que je pensais avant d’avoir lu, en à peine quelques heures et en oubliant de dormir (au fond la nuit est leur domaine), ce petit chef d’œuvre qu’est Lune de sang.

 

Pourquoi ? Parce que des idées nouvelles, il y en a à la pelle… Quant’à l’histoire, elle avance à bride rabattue, comme dans un bon film de suspens, pour se figer sur des moments d’intimité, nullement obscènes ou gratuits, et repartir au grand galop avec cohérence et une bonne maîtrise des mots… Lune de sang est donc un bon mélange de style qui laisse à peine au lecteur le temps de souffler lorsque les protagonistes se font un petit câlin. Mais une fois passé ce moment, on replonger au cœur de l’histoire, pour y rencontrer d’autres créatures qui, sans prendre la vedette, se montrent indispensables, voire aussi attachantes que nos deux jeunes amants... Et pourtant, de scène en scène, de révélation en révélation, on n’imaginerait même pas que tout cela puisse mener à un tel dénouement…

Pire encore, je dois avouer que quand j’ai vu arriver le mot « fin » j’ai lâché quelques « petites paroles » que je censurerais ici, mais qui, plus courtoisement parlant, pourraient se résumer à « Et zut alors, c’est déjà fini !». Alors , si vous croyez que Stoker, Meyer, Cast ou Smith vous ont dit tout ce qui pouvait être dit sur les vampires et leur histoire… ou si vous pensez qu’on ne peut pas faire aussi bien qu’Anne Rice, c’est que vous n’avez pas lu « Lune de sang » Honnêtement, si j’étais vous, je m’empresserais d’y remédier sans la moindre hésitation tout en me disant qu’une fois arrivés au mot fin, il faudra absolument en savoir plus et passer au second tome.

 

Epub + Pdf : COMMANDER DANS NOTRE BOUTIQUE et bénéficiez de 10% avec le code : MAMxMDC (Vous devez être enregistré pour utiliser ce code de réduction)

Direct 

Commander sur : 

Amazonkindle  

Format papier disponible sur :

Lulu Amazon2

  

 

 

Commentaires (1)

This comment was minimized by the moderator on the site

Quand on a lu des tas de choses concernant les vampires en commençant par Bram Stoker…

Quand on s’est plus ou moins laissée charmer par Stephenie Meyer, Kristin Cast et L.J. Smith (pour ne citer qu’elles)…

Et surtout quand on s’est littéralement laissée imprégner par les fabuleuses chroniques des vampires d’Anne Rice… chroniques empreintes de sensualité et de descriptions telles qu’on se croirait en train d’évoluer dans le décor même du livre en compagnie des personnages… et donc de vivre l’histoire avec eux …

Quant on a fait tout ça (tel est mon sentiment du moins), on finit par se dire qu’un énième livre sur les vampires ne peut pas apporter grand-chose de plus… C’est du moins ce que je pensais avant d’avoir lu, en à peine quelques heures et en oubliant de dormir (au fond la nuit est leur domaine), ce petit chef d’œuvre qu’est Lune de sang.

Pourquoi ?

Parce que des idées nouvelles, il y en a à la pelle… Quant’à l’histoire, elle avance à bride rabattue, comme dans un bon film de suspens, pour se figer sur des moments d’intimité, nullement obscènes ou gratuits, et repartir au grand galop avec cohérence et une bonne maîtrise des mots…

Lune de sang est donc un bon mélange de style qui laisse à peine au lecteur le temps de souffler lorsque les protagonistes se font un petit câlin. Mais une fois passé ce moment, on replonger au cœur de l’histoire, pour y rencontrer d’autres créatures qui, sans prendre la vedette, se montrent indispensables, voire aussi attachantes que nos deux jeunes amants...

Et pourtant, de scène en scène, de révélation en révélation, on n’imaginerait même pas que tout cela puisse mener à un tel dénouement…

Pire encore, je dois avouer que quand j’ai vu arriver le mot « fin » j’ai lâché quelques « petites paroles » que je censurerais ici, mais qui, plus courtoisement parlant, pourraient se résumer à « Et zut alors, c’est déjà fini !».

Alors , si vous croyez que Stoker, Meyer, Cast ou Smith vous ont dit tout ce qui pouvait être dit sur les vampires et leur histoire… ou si vous pensez qu’on ne peut pas faire aussi bien qu’Anne Rice, c’est que vous n’avez pas lu « Lune de sang » Honnêtement, si j’étais vous, je m’empresserais d’y remédier sans la moindre hésitation tout en me disant qu’une fois arrivés au mot fin, il faudra absolument en savoir plus et passer au second tome.

Lyndia Maël

Barbe
.