Logosted2
×
 x 

Panier Vide
Shopping cart
Panier Vide
Articles
Categories
Ebooks à télécharger

PasserrPrésentation de l'éditeur : «Si on met de côté le fait que je suis désormais exclue de la communauté, bannie des réunions de famille, déshéritée et impure, que j’ai déshonoré ma culture, mes parents et toute la famille et que d’après ma mère je ferais mieux d’aller voir le rabin pour me confesser, leur laisser me trouver un bon mari et me ranger à la bonne volonté de Dieu, je suppose qu’on peut dire que ça c’est bien passé ; je suis encore en vie...» Le coup de foudre, ça transporte, ça émerveille, ça excite. Mais ça bouleverse aussi. Pour Sarah et Justine, la passion est immédiate, la sensualité à fleur de peau, mais le bonheur difficile à saisir. Alors qu’elles ont su affronter leur différence linguistique — Sarah est sourde, Justine connaît trois signes —, un obstacle bien plus redoutable les menace : la famille de Sarah. Or cette dernière n’est pas prête à renoncer à ses parents.

Format : Format Kindle

  • Taille du fichier : 336 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 155 pages
  • Utilisation simultanée de l'appareil : Illimité
  • Editeur : EDITIONS GAIES ET LESBIENNES (29 février 2012)
  • Langue : Français
  • ASIN: B007FTVZIU
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5 Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Prix : EUR 6.65
  • Amazon

Extrait

C'était la rentrée. Justine balayait sa salle de classe du regard. Elle était chaleureuse avec ses murs couleur ocre sur lesquels courait une frise formée par les dessins des enfants. Ses grandes fenêtres exposées à l'est laissaient entrer le soleil le matin, quand les rayons sont les plus agréables. De là, on pouvait voir la cour de récréation, mais aussi observer au printemps les allées et venues incessantes d'un couple de mésanges, qui, année après année, élevaient leurs couvées dans la cavité d'un tilleul. La pièce était vaste, et de par la disposition des tables modulables, des meubles de rangement et du bureau poussé dans un coin, elle gardait son caractère spacieux bien pratique pour mieux gérer les activités un peu spéciales qui y avaient lieu. Au fond, derrière les étagères de livres, se trouvait le coin lecture, ce petit espace protégé comportant un canapé en mousse et des coussins disposés au sol. Justine était assise à son bureau, situé dans le coin opposé de cette salle qu'elle était heureuse de retrouver. Elle aimait son odeur, une odeur de peinture, de colle, d'école en somme. Elle la connaissait par coeur, elle aurait pu y évoluer les yeux fermés. 
Elle s'apprêtait à accueillir ses élèves - son petit groupe d'enfants «inadaptés» comme on les nommait, qu'ils soient autistes ou simplement hyperactifs, ces gosses incapables de suivre un cursus scolaire normal, qui nécessitaient une attention constante. Elle allait retrouver Amélie, Géraldine, Jérémy, Marie, Grégoire et Chloé qu'elle avait déjà l'année dernière, et faire la connaissance de deux petits nouveaux, Thomas et Olivier. Si elle était un peu inquiète quant à l'accueil d'Olivier, ce n'était pas par rapport à ses troubles comportementaux - très minimes chez cet autiste léger d'après son dossier - mais parce qu'Olivier était sourd.

 

 

Commentaires (0)

.