Logosted2
×
 x 

Panier Vide
Shopping cart
Panier Vide
Articles
Categories
Ebooks à télécharger

Le prix du sang | KadyanAlex mène une vie de marginale, hantée par les ombres et les colères de son passé. Alors qu'elle n'attend plus rien de personne, un héritage inattendu la précipite dans un monde de richesse et de pouvoir à San Francisco. Désormais à la tête de la fondation Garrison, Alex devra s'adapter à de nouvelles règles, bien loin de son passé tourmenté. Au fil des rencontres surgies du passé et des nouvelles expériences, elle découvrira peu à peu que l'espoir de bonheur n'est peut-être pas impossible et qu'il faut parfois donner pour recevoir.

En cours de réédition chez un nouvel éditeur.

 

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 601 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 291 pages
  • Utilisation simultanée de l'appareil : Illimité
  • Editeur : Kadyan; Édition : 1 (20 avril 2013)
  • Langue : Français
  • ASIN: B00CGMRR1A
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)

Biographie de l'auteur :

N'ayant commencé à lire des romans que très tard - j'avais 20 ans - j'ai passé une bonne partie de mon adolescence à créer des histoires pour moi. C'est ainsi que sont nés les Atmaks et l'histoire d'Alex dans "Le prix du sang". L'idée d'écrire ces histoires m'a toujours titillée mais le manque de temps et la paresse m'ont fait repousser cette envie jusqu'à ce que je découvre la littérature lesbienne d'outre-atlantique. Là, je me suis dit: "Pourquoi pas moi?". Chacun de mes romans possède sa propre histoire, son propre cycle de création, quelquefois facile, quelquefois douloureux. "Willowra" est issu de mon amour pour les grands espaces australiens. Ce pays, sa faune, sa flore, ses habitants, tout me fascine. Cela valait bien un livre. "A l'abordage" est une envie de recréer l'atmosphère des films de corsaires de mon enfance. Je voulais tous les clichés du genre dans ce livre, pirate, bataille, perroquet, jambe de bois...et surtout, ce que je n'ai pas pu avoir à l'époque, un capitaine pirate qui soit une femme. La première partie de "La bête dans la maison" est issue d'un rêve que j'ai voulu compléter pour avoir une fin plus positive, sans réaliser que je laissais la porte ouverte à une suite possible. Une histoire fantastique? Non, pas vraiment. C'est un roman à cheval sur 2 styles mais qui reste très terre à terre par la lutte contre le racisme et l'homophobie de l'héroïne. Depuis quelques années, le temps m'a manqué pour écrire autant qu'avant mais j'espère que cela va s'améliorer.

 

 

 

Commentaires (0)

.