Critiques romans MxM


{jyproextra_joomla_breadcrumbs}

"Pour l'amour de Keith Marshall" - Critique par Séverine, Jessy

| Kyrian Malone | Critiques romans MxM

Keith MarshallRésumé : Jordan Queen revient à Eastern Rock au Texas 15 ans après son départ pour New York... 15 années se sont écoulées et Jordan n'est plus le jeune adolescent complexé par son poids dont la plupart des élèves de son lycée se moquaient. Personne ne le reconnait, pas même Keith Marshall, 29 ans, dont il était éperdument amoureux quand il n'avait que 16 ans. Leurs retrouvailles ravivent des émotions et des sentiments jamais éteints. Mais Jordan est-il prêt à révéler à Keith sa véritable identité et à assumer son ancienne vie ? Livre adapté de la romance FxF "A toi pour toujours" de Kyrian Malone et Jamie Leigh. 

L'avis de Séverine : Pour l'amour de Keith Marshall est un roman contenant une intrigue sympathique, une histoire dans laquelle deux anciens camarades de classe vont se retrouver au bout de quinze ans. Jordan vit désormais à New York où il gagne très bien ça vie; il est parti de son petit village du Texas après avoir été humilié au bal du lycée. Jordan était amoureux de Keith, le grand frère de sa meilleure amie Lisa et lui a écrit une lettre d'amour. Malheureusement à cette époque, Jordan était un adolescent gros, peu aimé et le bouc émissaire du lycée. Aujourd'hui, Jordan a beaucoup changé physiquement, il est même devenu un beau gosse et est méconnaissable. Malheureusement c'est un homme qui vit dans le mensonge: tout le monde croit qu'il travaille dans une agence de publicité mais la vérité est tout autre. On ne peut pas vraiment dire qu'il est heureux car il est seul...

"Addiction" - CRITIQUE PAR Emmanuelle

| Kyrian Malone | Critiques romans MxM

Dependance1 SiteRésumé: Inspecteur à la criminelle de New York, Hayden Evans a déjà entrevu les ombres de son existence, les obstacles d'une vie tourmentée. Entre des sentiments étouffés, la mort d'un fils et les horreurs de son travail, il navigue à l'aveugle et s'abandonne à des plaisirs obsessionnels et éphémères. Lorsqu'il tente de s'arracher à ses démons, son passé le rappelle à l'ordre et le place au pied du mur. Il suffit d'une seule personne, d'un seul être pour vous aider et vous extirper des ténèbres. Shawn Queen, son ami et coéquipier, sera-t-il sa lumière au bout du tunnel ?

Mon avis : Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu de romance gay, et j'avoue avoir été agréablement surprise par celle ci ! Le lecteur rentre directement dans l'intrigue et plonge dans l'histoire qui le tient en haleine tout le long... On apprend à connaître Hayden et Shawn, entourés de leurs collègues et amis ainsi que Debbie, une ancienne collègue et actuelle compagne de Shawn.

"Broken Dreams" - Critique par Noémie Beeckman

| Kyrian Malone | Critiques romans MxM

Broken Dreams Back 265x315Résumé«Pour fêter l'arrivée prochaine de leur bébé tant attendu, Théo Ryan et Lucas Leary sortent dîner avec leurs amis. En couple depuis quelques années déjà, ils vont enfin fonder une famille, leur famille. Mais la vie réserve toujours des surprises et peut basculer d'une seconde à l'autre. Et ce soir-là, Théo Ryan ne retrouvera plus la chaleur de son foyer, lâchement assassiné par un voyou pour de l'argent. La mort est-elle réellement la fin de tout ? L'amour ne peut-il pas transcender chaque chose, même la réalité telle qu'on la connaît ? L'esprit, l'essence de sentiments aussi forts subsistent au-delà de la chair. Théo trouvera le moyen de reconquérir son amant, de récupérer son cœur et de prendre sa place de père.»

Mon avisCe roman dont il me sera difficile de parler de manière développée, afin de ne pas spoiler les futurs lecteurs, parle de Théo, lâchement assassiné un peu avant l’arrivée de sa fille, sous les yeux de son amant, Lucas. Rien ne laissait présager, dans la vie du jeune homme, qu’une telle chose allait arriver. Théo avait tout pour être heureux : une famille et des amis, un homme dont il était amoureux depuis dix ans, ainsi que l’arrivée de leur fille. Théo va voir son monde s’écrouler, se briser en morceaux, voyant son avenir réduit à néant. 

Mais la vie réserve souvent des surprises auxquelles on ne s’y attend pas, nous octroyant parfois une seconde chance. Théo va cependant être confronté à de nombreux choix, tiraillé entre ses obligations envers la famille du nouveau corps qu'il habite, mais aussi face à son amour inconditionnel pour Lucas. Il mettra tout en oeuvre pour pouvoir faire partie de la vie de sa fille, mais surtout retrouver sa place aux côtés de l'homme qu'il aime. 

"Roses from the Death" - Critique par Mela

| Kyrian Malone | Critiques romans MxM
Roses From The Death BackRésumé : 
Le soleil se lève à peine sur Manhattan. On est le 11 septembre 2001. Adam Queen s'apprête à débuter sa journée au siège du FBI, l'esprit déjà plongé dans ses dossiers d'enquête. A quelques centaines de kilomètres de là, Dean Marshall, Capitaine et pilote dans l'US Air Force, se trouve à bord de son F15 et vole au-dessus de l'Atlantique quand il repère des navires non identifiés voguer en direction de New-York. Moins d'une heure plus tard, deux avions de ligne percutent les tours du World Trade Center. Pour tout le monde, et plus particulièrement Adam et Dean, ce jour marquera le début d'une terrible et fascinante aventure, le commencement d'une autre vie...
 
Mon avis : Un récit bouleversant où se mêlent émotion, dureté, horreur, avec un éclat de bonheur, d'espoir, de découverte et d’attachement. Il faut souligner également cette très belle couverture, qui reflète assez bien ce que l'on vit.
 
Cette histoire est poignante, et m'a touchée profondément, du fait de par les événements qui s’enchaînent et nous entraînent dans une spirale de l'inconcevable, de l'abomination, mais également par la naissance d'une belle et profonde histoire d'amour entre Adam et Dean, deux magnifiques personnages.
 
Une histoire d'amour qui sera une lumière dans toute cette noirceur, dans ce monde qui devient fou, comme un écho de leur espoir et de leur peur.
 
Entre Dean et Adam, les sentiments évoluent au fil des heures, au fil des angoisses. Leur rencontre est un peu comme tombée du ciel (et c'est peut dire !) et leur attirance se fait progressivement, du moins pour Adam, car Dean est sous le charme, et le taquine ouvertement, car il sait qu'Adam n'a jamais été attiré par les hommes. Ces petites espiègleries apportent une touche d'humour à ce récit lourd émotionnellement.
 
Ensemble, avec d'autres compagnons d'infortune, ils se battront pour survivent, mais aussi pour jouer au mieux leur rôle. En effet, Dean est militaire, pilote dans l'US Air Force, et Adam est au FBI. Avec aussi une femme Major dans l'armée, ils essaieront de connaitre l'ennemi, leur plan, leur objectif. En peu de jours, ce confinement forcé va tous les rapprocher, leurs peurs, leurs doutes vont être exacerbés, mais cette proximité les rassure et les rend plus forts également.
 
Tout au long de ce récit, nous suivons donc ce petit groupe, avec un appui particulier sur Adam et Dean. Nous avons peur pour eux, mais aussi pour tous les autres. Quand Adam et Dean sont ensemble, ils se sentent plus forts, rassurés, chacun s'insuffle ce courage et cette volonté dont ils ont besoin, et cet apaisement émotionnel qu'ils apprécient tant. Chacun fait naître des émotions nouvelles à l'autre, des émotions inconnues jusqu'à présent, des émotions tendres, agréables, douces, charnelles.
 
L'écriture est belle, fluide, la construction du récit agréable. A travers les mots utilisés, les expressions et le style, les émotions sont au rendez-vous, elles vous submerges. Le ton général du roman vous incite inexorablement à vous poser des questions, à vous faire réfléchir, à vous sentir humain et petit en même temps. Ce drame qui survient comme un éclair, si rapide, si foudroyant, est raconté tout de même avec pudeur, bien que la réalité de l’horreur ne nous soit pas épargnée, à travers les descriptions, les odeurs, les sensations.
 
J'ai vraiment affectionné cette histoire, dure, forte émotionnellement, avec cette touche d'amour, un amour fort, qui monte crescendo, qui se bat pour survivre à cette tragédie.
Adam et Dean, c'est l'amour sincère, né au cœur du malheur, au cœur d'une nouvelle vie. Cette passion, cette attirance, cet amour qui les dévorent et les fait grandir, se surpasser, est complètement libéré face à cette urgence de tout perdre. Puis, quand tout change, l'amour est encore là, bien présent, et alors c'est un nouveau combat qui se profile à l'horizon. Un combat pour se préserver, un combat pour s'aimer, pour durer, pour vivre.
 
A un moment du récit, mes yeux sont devenus brillants en lisant une lettre de Dean pour Adam : c'était tellement touchant, émouvant, brutale, mais aussi tellement compréhensible.
 
Je ne peux que vous conseiller de lire ce roman pour vous imprégner de l’atmosphère, de l'ambiance, de l'histoire, car il est vraiment très bon, original, avec des personnages touchants, captivants, parfois drôles. L’horreur et l'amour qui se télescopes, s’entremêles, pour nous faire vivre un cauchemars mêlé d'espoir...que d'émotions.
 
L'amour qui prend vie au milieu du chaos.
 
Et cette fin....la lettre....les mots....Bravo et merci.
 
 

Format livre sur 

Amazon2 

Format Ebook pour les membres premium

Ebookprem

"Broken Dreams" - Critique par Mela

| Kyrian Malone | Critiques romans MxM
Broken Dreams BackRésumé : 
Pour fêter l'arrivée prochaine de leur bébé tant attendu, Théo Ryan et Lucas Leary sortent dîner avec leurs amis . En couple depuis quelques années déjà, ils vont enfin fonder une famille, leur famille. Mais la vie réserve toujours des surprises et peut basculer d'une seconde à l'autre. Et ce soir-là, Théo Ryan ne retrouvera plus la chaleur de son foyer, lâchement assassiné par un voyou pour de l'argent. La mort est-elle réellement la fin de tout ? L'amour ne peut-il pas transcender chaque chose, même la réalité telle qu'on la connaît ? L'esprit, l'essence de sentiments aussi forts subsistent au-delà de la chair. Théo trouvera le moyen de reconquérir son amant, de récupérer son cœur et de prendre sa place de père.
 
MON AVIS : Une histoire bouleversante qui m'a convaincue dès les premières lignes. L'émotion a été à son comble, les larmes sont arrivées très vite. Un récit magnifique sur Théo et Lucas. Finalement, je ne peux pas vous raconter grand chose sur l'histoire en elle-même, cela vous enlèverai tout le charme de la découverte et de la surprise, donc vous allez vous contenter du résumé qui est parfait ! Dans ce récit, il est question d'amour, de beaucoup d'amour, de sacrifice, de choix. Quand on est jeune, on pense que l'on a l'avenir devant soi, qu'on a le temps. C'est ce que pensait Théo. Et, en une fraction de seconde, tout a basculé, son monde s'est écroulé, happé par la mort, par un assassinat lâche et stupide.

Alors, face à cette réalité, que faire ? Comment supporter de voir son amour, sa vie, son futur, son avenir, son tout complètement déchiré, abattu, effondré, déchiré par la douleur, sans rien pouvoir faire ? Que faire pour retrouver ce que l'on a perdu ? Qu’est-on prêt à sacrifier, à oser ? Sans penser aux conséquences ? Voilà tout ce que nous raconte cette histoire. Le combat de Théo pour retourner auprès de son Lucas, pour accueillir leur enfant, être avec eux, vivre. Théo fera un choix. Ce choix va bouleverser bien des choses, et finalement entraînera beaucoup de conséquences auxquelles il n'avait pas penser.
 
L'écriture est belle, fluide. Tout est raconté avec beaucoup d'émotion. L'amour que porte Théo à Lucas est indéniable, on sent ce lien entre eux, cette connexion. Leur amour est beau à voir, mais déchirant aussi de par le drame qu'ils vivent. C'est aussi par ce drame que l'on se rend compte des sentiments forts et puissants qui nourrissent Théo et Lucas, que l'on ressent la perte, le vide et la détresse que cela provoque pour chacun d'eux. A travers le choix de Théo, nous espérons pour eux, pour leur couple, leur famille. Nous tremblons aussi pour que Lucas puisse comprendre ce choix, mais nous tremblons également pour Théo, pour savoir s'il va s'en sortir, car sa décision entraîne énormément de conséquences pour sa vie qu'il n'a plus vraiment. J'ai trouvé que c’était un récit vraiment original, qui bouleverse un peu nos convictions, ou nos croyances, on y croit ou on n'y croit pas, mais au final c'est un texte d'une grande richesse pour moi, car il m'a entraîné dans des dédales d'émotions différentes, puissantes, et vraiment intenses.
 
A la fin de ce roman, beaucoup de questions restent en suspens, et j'espère de tout mon cœur qu'il y aura un second tome, pour voir l'évolution de la vie de Théo et Lucas, comment ils s'en sortent, comment va évoluer Théo face à ses dilemmes, ses obligations, et si leur amour va supporter tout ce qui les attend au final. Voilà, je ne vous en dirai pas plus, je sais que tout cela reste mystérieux, mais vraiment, lisez ce bouquin si vous pouvez, et si vous le souhaitez, car pour moi, c'est une histoire à découvrir, une histoire qui vous fait réfléchir sur pas mal de choses, la vie, la mort, l'amour, le sacrifice, l'acceptation. Surtout, ce qu'il ressort pour moi, c'est qu'il faut profiter à fond de chaque instant que la vie vous offre, car on ne sait jamais quand la mort viendra frapper à votre porte.
 
En bref, un récit tout en tristesse, détresse, espoir, sacrifice et amour, beaucoup de questions, de doutes, d'hésitations. Une petite touche d'humour également vient égayer ce récit parfois très douloureux. Une écriture belle, qui vous transmet beaucoup d'émotions à chaque situation, chaque mot. J'ai adoré Théo et Lucas, mais aussi tous les personnages secondaires qui font que cette histoire est riche en événements, situations et découvertes. Théo et Lucas, j'espère vous dire à très vite pour découvrir si la force de votre amour vous délivrera et vous réunira.

Extrait :
"Je suppose que le souvenir entraîne le regret, et vu que j'ai tout oublié, j'ai rien à regretter et c'est pas plus mal"
 

Format livre sur :

Amazon2

Format Ebook pour les membres premium.

Ebookprem

"Lune de Sang" tome 3 - Critique par Gabrielle Viszs

| Kyrian Malone | Critiques romans MxM

Lune De Sang Tome3 Site

RésuméDeven a retrouvé Kian après avoir traversé tout le pays. Mais les combats, les origines de son sang dans ses veines, le temps qui ne cesse de défiler ramènent le souvenir de Sellan dans l'esprit de Kian. Celui-ci va devoir affronter ses responsabilités et des rappels incessants d'un long passé devenu de plus en plus présent. Son amour pour Deven l'aidera-t-il à admettre enfin ce qu'il est, le Seigneur de tout un clan ?

Je remercie Béatrice et Stedition pour l'envoi de ce service presse. Avoir la suite des aventures de Kian et Deven me démangeait et c'est ainsi fait.

Tous les deux se sont retrouvés, avec pertes et fracas, mais ils sont de nouveau ensemble. Le précédent tome avait mis en lumière d'autres personnages, tels Kate, Kara, Kathleen, Danielle, Gabrielle – pas dur de l'oublier ce prénom – Alice et bien d'autres. Je me suis un peu perdue avec les prénoms en K, car il y en a encore d'autres dans le livre et à un moment donné je ne savais plus qui était qui.

Pas d'actions, juste une suite logique de ce qui s'était produit, à savoir des retrouvailles pour la plupart des protagonistes. J'ai aimé voir Kian et Deven sous un autre angle, par le biais du bébé recueilli, mais aussi en fonction de leur passé commun. Kian est vampire depuis un an et demi et il garde toujours une part de son humanité, mais elle diminue un peu plus chaque jour. Sellen prend un peu plus le pas sur Kian. Il faut dire aussi que des siècles à être Sellan revient plus facilement, malgré une si longue absence. Quant à Deven, si maitre de lui, il montre parfois un côté plus vif. J'ai aimé retrouver Lena, cette jeune mère qui est à un stade très avancé dans sa maladie et qui, bien qu'ayant un pied dans la tombe les aide autant qu'elle peut pour rattraper ses années à les combattre. Probablement aussi pour rattraper les erreurs commises par son père.

"Le Sang des Gladiateurs" - Critique par Fujoshi no Guropu

| Kyrian Malone | Critiques romans MxM

Deimos3 AmazonRésumé : 90 après J-C. Aquilée est une ville réputée pour ses combats de gladiateurs qui s'affrontent dans ses arènes aussi célèbres que celles de Capoue. Hadrien, fils du Consul Quintus Sarrius Valerius, va rencontrer Seylan, un Calédonien, acheté par son frère Arius, esclave offert à son père pour combattre à son tour dans l'arène. Tout un monde sépare les deux hommes prêts à tout pour se retrouver.

Le sang des gladiateurs vous entraîne dans une romance boy's love en plein cœur de la Rome Antique, entre amour passionnel et pression familiale. A découvrir...

Hadrien est le fil d'un patricien propriétaire d'un ludus, une école de gladiateurs. Il vit simplement, jusqu'au jour où son frère, Arius, revient de la guerre. Celui-ci a ramené pour son père, un jeune Calédonien, Ceylan, qui s'avère être un excellent guerrier.

Entre Hadrien et lui, l'amour ne tarde pas à pointer le bout de son nez...
Mais un tel amour est-il possible, quand on est un jeune patricien, désiré par son frère et promis à une femme ?
 
Une romance boy's love
J'avais découvert la maison d'édition, STEdition, par le biais d'un concours et j'avais acheté un lot d'e-books qui semblait plutôt orienté vers de la Bit-lit. J'ai entamé le Sang des gladiateurs en étant persuadé de lire une romance boy's love et bit-lit assez classique.
 
Quelle fut ma surprise quand je découvris une romance historique, sans le moindre vampire ou loup-garou !
Passées les premières pages, on se laisse porter par cette romance, certes clichée, mais particulièrement prenante.
 
Tout d'abord, on découvre qu'Hadrien souffre d'un léger handicap. Celui-ci ne sera jamais vraiment expliqué, mais, au fil des pages, on comprend que c'est à cause de cela qu'il s'est dédié à la lecture et à l'apprentissage de la philosophie au sens large. Cette condition a deux conséquences intéressantes, que nous allons détailler.
 
 Une romance ternie par la pression familiale
Tout d'abord, sa position de faiblesse dans la société  permet à l'auteur d'ajouter de la tension. C'est grâce à son handicap qu'Hadrien a pu se sortir de sa relation avec son frère, parti à la guerre. Ce dernier ayant pour lui un désir pervers et malsain, son départ était une libération pour notre protagoniste.
 
Cependant, si le retour du frère va permettre à Hadrien de trouver l'amour en la personne de Ceylan/Deimos, il va également amener une ombre. Arius, comme les autres patriciens, use de sa position pour soumettre les gladiateurs – consentants ou non - dans son lit. Il est aussi un grand adepte des orgies et vend les corps de ses combattants à ses amis. Cela était parfaitement normal à l'époque, pourtant dans le livre, Hadrien et Ceylan haïssent cette pratique.
 
Celle-ci met leur amour en danger car elle blesse la fierté de Ceylan. Ce dernier étant fils de roi dans sa contrée, il est pour lui  très dur d'accepter le fait d'être soumis à un autre d'homme. Or, il exprime très régulièrement qu'il tuerait celui qui le forcerait. Ce qui entraînerait irrémédiablement sa mort.
 
On passe tout le roman à redouter le moment où les « pulsions » d'Arius, ou de ses amis, se porterons vers Ceylan.
 
Cependant, on comprend vite qu' Arius est davantage attiré par son jeune frère. Durant tout le livre, il le harcèle dans le but de coucher avec lui. Malgré les refus incessants d'Hadrien, celui-ci insiste encore et encore, de manière malsaine. A chaque fois, Hadrien va réussir à l'éviter. Mais c'est tout juste. Au fil des pages c'est de plus en plus dur pour lui et il se sent de plus en plus sale à cause de l'attention que lui porte son frère.
Mais le départ de leurs parents pour la capitale va rendre les choses de plus en plus tendues et pour le héros et pour le lecteur. En effet, suite à cette absence, Arius devient le propriétaire du ludus et, par conséquent, de Ceylan. De plus, comme il est le grand frère d'Hadrien, il a aussi le pouvoir sur lui. D'où un risque grandissant pour Hadrien, qui n'a guère d'autre choix que de se soumettre.
 
Cette double peine m'a fait mourir de peur à chaque page. Je ne savais plus à quel dieu me vouer, j'avais tout le temps peur qu'Arius débarque et qu'Hadrien soit contraint de coucher avec son frère.
D'autant plus que le livre est écrit du point de vue de Ceylan et Hadrien, donc des victimes. Ce qui donne une autre perspective sur cette époque, et où ce qui nous semble horrible était normal – à l'exception de l'inceste entre frères.
 
Ajoutez à cela, la promesse du mariage prochain d'Hadrien avec la fille d'un sénateur, vous obtenez un frère de plus en plus insistant et une romance dont la seule issue semble être la mort des deux héros...
 
Une romance qui nous fait découvrir l'Antiquité romaine
Le handicap physique d'Hadrien permet également de créer un personnage intéressant, extrêmement intelligent et ouvert, puisque - privé de la possibilité de se battre- il s'est tourné vers les études. Il cherche la discussion avec Ceylan car il est intrigué par lui, tout comme nous.
 
De plus, Ceylan, avec sa position de nouvel esclave gladiateur, nous permet de découvrir  l'entrainement au combat, les honneurs de la position du vainqueur, de l'espoir d'une libération en cas de victoire. Les combats sont magnifiquement orchestrés, et c'est un vrai plaisir de lire chacun d'entre eux.
 
Cette romance nous permet de découvrir la Rome antique avec un œil différent, bien que biaisé par le point de vue de l'auteur sur ce qu'il décrit. L'écriture de l'auteur nous offre une histoire parsemée d'embûches qui ne nous épargne rien de la brutalité de cette époque, bien que celle-ci soit faussé par son jugement. Si vous avez envie de vous évader, je ne peux que vous conseiller ce roman qui, je l'espère, vous permettra de passer un bon moment.
 
Je vous laisse savourer cette épopée et vous donne rendez-vous dans deux semaines à Tokyo pour découvrir le quotidien d'une famille pas banale.
 
 

Format ebook PDF + Epub : COMMANDER

Ou commander sur :

Amazonkindle 

Format livre disponible sur : 

Amazon2

"Enzo" - Critique par Amel N.

| Kyrian Malone | Critiques romans MxM

Enzo Mxm Site

RésuméSeul, avec pour seul bagage un sac de sport et sa passion pour le Mixed Martial Arts, un sport de combat réputé aux Etats-Unis, Enzo Cortese rejoint Las Vegas avec une seule idée en tête : entrer dans la cage pour se battre. A son arrivée, il pousse la porte d'une salle d'entraînement modeste et familiale où il découvrira bien vite que la cage où se rencontrent les combattants n'est plus le seul objectif de sa vie. Entre exercices intenses, efforts démesurés et redoutables face à face, Enzo devra tester ses propres limites, affronter des passions enfouies qui n'ont pas leur place dans un sport masculin et viril pour répondre à son attirance pour Chris, le fils de son entraîneur.

Mon avis : Etonnante découverte qu'est ce roman qui nous plonge au cœur du MMA. Je suis tombée sous le charme de ce champion en devenir : Enzo ! Très beau jeune homme, assidu, déterminé, avec une seule faiblesse : Chris, le fils de son coach, qui pourrait bien le faire transpirer par tous les pores ! On part pour Las Vegas, ses casinos, ses palaces et enfin cette salle de sport où l'on ressent la chaleur et l'atmosphère chargée de testostérone. Bien que l'on pénètre rapidement dans les lieux, les descriptions auraient pu être plus détaillées pour immerger davantage le lecteur dans le cadre.

"Lune de Sang" tome 2 - Critique par Gabrielle Viszs

| Kyrian Malone | Critiques romans MxM
Lunedesang2Résumé : Deven se lance à la recherche de son amour reconquis. Mais sa nouvelle quête va le mener vers d'anciens ennemis de son clan. Entre combats mortels, vengeance et espérances, il devra affronter des rappels d'un passé aussi bouleversé qu'extraordinaire. »  

Avant toute chose, je tiens à remercier Béatrice de Stéditions pour ce service presse.

Nous nous retrouvons cinq mois après l'enlèvement de Kian. Ce dernier est prisonnier de Richard, jusqu'à ce qu'il accepte de donner la main de la femme qui porte leur enfant, à Deven et lui. De son côté Deven n'a de cesse de le rechercher, mais il doit rester maître de lui et surtout surveiller ses arrières, surtout en la personne de Kara. Elle ne les a pas trahit au sens strict du terme, mais sa relation avec Kayhlan ne simplifie pas les choses. Quant à Kayhlan, elle a disparu, laissant derrière elle une "enfant" qui se retrouve accusée de traîtrise envers Richard, et par conséquent à la peine capitale en la laissant pourrir sur place sans une goutte de sang.

Le ton est donné dans les premières pages, changeant de protagonistes régulièrement, beaucoup trop à mon gout. Je n'ai pas eut le temps de m'attacher aux personnages de Kian ou Deven qui pourtant sont les mêmes que dans le premier tome, parce que cela va trop vite. La recherche de Kian/Sellan est compliquée, certes, mais changer de vision dans le même chapitre ne m'a pas perturbée à ce point-là, mais pas le temps d'intégrer les scènes. J'ai aimé la façon dont nous entrons dans la tête en partie de Richard. Nous n'avons pas son point de vue, mais ses gestes et actes sont montrés, expliqués. Tout n'est que jeu de pouvoir. Il est jaloux - ce qui sera le mot complet de ce tome - la jalousie va amener certains protagonistes à contrer leurs proches. Nous voyons Kara différemment, tour à tour sauvage, passionnée, romantique, aveuglée par la haine ou l'amour, c'est une femme qui ne se laisse pas faire. Elle est une guerrière, sachant user des armes sans pitié, mais elle sait écouter son cœur. La "rencontre" entre Kayhlan et Lena, fille  de l'Ordre des inquisiteurs ne se fait pas sans mal, pas de confiance, pas de solution, pas d'avenir...

Les luttes sont différentes également, le jeu de séduction n'existe plus et les retrouvailles sont passées un peu à côté. Se serait résumer un peu vite, mais l'idée est là. Lutter pour survivre, surtout lorsque vous avez un Richard qui sait comment vous forcer la main à dire oui, afin que ce dernier puisse montrer ses pleins pouvoirs, et ainsi asseoir sa position dans le monde des vampires. D'ailleurs certains d'entre eux n'hésitent pas à retourner leurs vestes quand cela leur chantent. La séduction est inexistante, sauf dans les moments passés entre Kara et Kayhlan que j'ai beaucoup aimé. Sur ce point, le livre est essentiellement féminin, nous retrouvons donc ces deux jeunes femmes et également Alice notre feu follet, mais aussi des nouvelles, telles Danièle (ou Daneel), Paige. Les retrouvailles n'ont pas été explosive. Après tout ce temps passés loin l'un de l'autre, je ne pensais pas au fait qu'ils n'allaient pas dormir de la nuit, mais plutôt aux sentiments de se retrouver enfin ensemble. Hors là, j'ai eut l'impression que Deven couchait son enfant dans son lit pour le border, il ne manquait plus qu'il lui raconte une histoire et le tableau aurait été complet.

Contrairement au premier tome dont j'ai eut un vrai coup de cœur, ce second, je l'ai trouvé en dessous. Moins complet, moins d'approfondissement, le fait de vouloir tout montrer en même temps pour donner de la vitesse, de la précipitation dans les événements m'a perdue. Je sentais parfaitement bien le fait qu'il fallait se dépêcher pour le retrouver et ainsi éviter qu'il ne se fasse tuer, mais je n'ai pas réussi à entrer dans cette partie d'histoire. J'ai été plus touché par l'histoire Kara/Kayhlan. Ces deux femmes ont un passé difficile, surtout qu'aucune des deux ne veut partir de son propre clan.

Elles étaient ennemies, savaient pertinemment qu'elles ne pouvaient se faire confiance, mais les règles semblaient changer quand elles se retrouvaient l'une avec l'autre. Kayhlan examina le carreau qui perforait la peau parfumée et le vêtement de Kara. Sa proximité et ses effluves particuliers ravivaient déjà ses souvenirs et émotions perçues un an plus tôt dans le comté de Leitrim. Elle dut pourtant y faire abstraction. Dans un geste sec et précis, elle brisa la pointe métallique et tira d'un coup vif sur le fut de bois qu'elle jeta dans un coin de la pièce. Son regard bleu se posa à nouveau sur Kara qui n'avait pas émis le moindre son, puis sur ses mains recouvertes de son sang. Tant de senteurs en émanaient, qu'elle se retenait de ne pas le gouter. Kara avait serré les dents sans jamais quitter Kayhlan des yeux, comprenant combien les frontières entre douleur et plaisir étaient mince. Si l'aide de Kayhlan l'avait surprise, sa réaction et son regard en cet instant répondaient à ce qu'elle était venue chercher...

Disons que j'ai eut l'impression de lire un second tome qui prépare le terrain pour la suite, un peu comme certaines séries où l'un des volumes est présent juste pour dire "attention la suite va être pleine de rebondissements, reposez-vous dans celui-ci". Il y a une scène d'action importante qui est bien décrite, comme tout le reste. L'auteur sait manier les mots pour nous amener là où il le désire. Le moment où tous se battent pour récupérer les siens, sauver ceux qui restent, faire en sorte que les méchants de l'histoire ne soient pas les gagnants sont des moments que j'ai beaucoup apprécié. Les scènes de combats sont rapides, les échanges de coups fatals, même si nous n'avons la vision réduite que de certains personnages. Beaucoup de trahisons vont se dévoiler de personnes dont nous n'aurions pas soupçonné jusqu'à ce qu'une guerre interne se prépare. Quelques surprises, beaucoup de jalousie et une fin qui donne encore plus envie de savoir la suite. Que va-t-il se passer? Comment Richard va tenter de se venger, car de cela il n'y a aucun doute. Ce second tome n'est pas aussi palpitant que le premier, certes, mais il apporte de quoi nous donner envie d'en connaitre plus sur leurs histoires à tous et plus particulièrement entre Kara et Kayhlan, pour ma part.

Source

Format Ebook Epub + PDF -  bénéficiez de 10% avec le code : MAMxMDC (Vous devez être enregistré pour utiliser ce code de réduction)

Direct

Format livre : 

 Amazon2

"Enzo" - Critique par Attila

| Kyrian Malone | Critiques romans MxM

Enzo MxM SiteRésuméSeul, avec pour seul bagage un sac de sport et sa passion pour le Mixed Martial Arts, un sport de combat réputé aux Etats-Unis, Enzo Cortese rejoint Las Vegas avec une seule idée en tête : entrer dans la cage pour se battre. A son arrivée, il pousse la porte d'une salle d'entraînement modeste et familiale où il découvrira bien vite que la cage où se rencontrent les combattants n'est plus le seul objectif de sa vie. Entre exercices intenses, efforts démesurés et redoutables face à face, Enzo devra tester ses propres limites, affronter des passions enfouies qui n'ont pas leur place dans un sport masculin et viril pour répondre à son attirance pour Chris, le fils de son entraîneur.

AvisLe MMAMixed Martial Arts, dit aussi Free-fight (combat libre) réputé aux Etats-Unis. 

Extrêmement violent, la discipline est d'ailleurs non reconnue en France et en Belgique, les compétitions restant interdites à ce jour. Pratiqué par des combattants puissants entraînés au Full-contact, les combats ont lieu dans une cage (mur de filets entremêlés), où j'aurai envie de dire que tous les coups sont permis, ou presque. Le MMA, c'est un mélange de plusieurs disciplines et d'arts martiaux anciens, associant pugilat et lutte au corps à corps. Coups de pied, de poing, de genou et de coude, mais aussi le grappling qui est un ensemble des techniques de contrôle, projection, immobilisation et soumission d'un adversaire dans un combat debout ou au sol, à mains nues. 

Qu'on se le dise, j'adore tout ce qui touche de près ou de loin aux arts martiaux. Films, émissions, livres... tout y passe. Alors avec deux de mes passions associées ensemble dans un même bouquin, c'est à dire du combat et une romance M/M, je ne pouvais que craquer. 

Ce qui m'a d'abord attirée, c'est la couverture du livre, que je trouve vraiment jolie, et assez fidèle à l'esprit du roman.

Brothers - Critique par Cate. V

| Kyrian Malone | Critiques romans MxM

Brothers BackRésumé : Logan Queen, substitut du procureur à Los Angeles est un homme à qui tout sourit. Bel homme, élégant, intelligent et ambitieux, il ne lui manque qu'une seule chose : l'Amour. Après des relations infructueuses toutes vouées à l'échec, il finit par se résigner. Mais c'est sans compter sur ses deux plus proches amies qui, tour à tour, vont lui présenter deux hommes... A circonstances exceptionnelles, rencontres exceptionnelles. Sans le savoir, ceux que Logan va rencontrer sont frères, Bruce et Adrian, faux jumeaux. Il devra pourtant faire un choix entre les deux... 

Critique : Je dois dire que la plume de David Cooper m’a complètement fait oublier que le roman était à l’origine un roman F/F. A aucun moment les personnages ne m’ont paru féminins, en cela l’adaptation est excellente.

Logan Queen est substitut du procureur. Une belle carrière, une belle maison, de bons amis, toutes les caractéristiques d’une superbe réussite … mais il est seul. Son travail, ses exigences ont fait fuir toute relation potentielle.

Il faut que ses deux meilleurs amis se lancent un défi stupide pour qu’il fasse la connaissance de Bruce et Adrian à une journée d’intervalle.

"Enzo" - Critique par Sylvie Guignon

| Kyrian Malone | Critiques romans MxM

Enzo Mxm Site

RésuméSeul, avec pour seul bagage un sac de sport et sa passion pour le Mixed Martial Arts, un sport de combat réputé aux Etats-Unis, Enzo Cortese rejoint Las Vegas avec une seule idée en tête : entrer dans la cage pour se battre. A son arrivée, il pousse la porte d'une salle d'entraînement modeste et familiale où il découvrira bien vite que la cage où se rencontrent les combattants n'est plus le seul objectif de sa vie. Entre exercices intenses, efforts démesurés et redoutables face à face, Enzo devra tester ses propres limites, affronter des passions enfouies qui n'ont pas leur place dans un sport masculin et viril pour répondre à son attirance pour Chris, le fils de son entraîneur.

Mon avis : Fermez les yeux. Imaginez. Las Vegas, le soleil, la poussière, la chaleur accablante. Une salle de sport, vieille baraque aux poutrelles de tôle, sombre, équipée de barres de fonte, de poires de boxe, d’un ring. Sentez la sueur, la rage, le découragement, les larmes. Entendez le choc massif des poids qui retombent, le bruit mat des frappes qui claquent sur le cuir, l’impact dérangeant d’un coup contre le corps. Voyez des hommes s’entrainer, violemment, âprement, pour maitriser un sport de combat, le Mixed Martial Art. Surprenez les poings surgir de nulle part, les coups de coude, de genou, de pied fuser vers l’adversaire. Vous y êtes ?

2008 © 2022 STEDITIONS, livres et romans lesbiens. Tous droits réservés.

Maison affiliée à Homoromance Éditions