Critiques et chroniques de romans lesbiens


"Sisters" – le dilemme lesbien

| Webmaster | Critiques et chroniques de romans lesbiens

Sis SiteSisters, 1 femme, 2 soeurs, 3 possibilités. Cette phrase s'accorde parfaitement avec ce roman qu'on classera dans la catégorie "romantique". Quand la vie s'amuse à nous jouer des tours et qu'elle nous montre ses côtés cyniques. On pourrait très bien prendre la place de cette femme en question, Lana, ou de ces deux sœurs, Kelli ou Emma. Une réalité amusante, voire loufoque qui, malheureusement n'a rien de réjouissant quand les sentiments s'en mêlent.

Lana Queen, substitut du procureur à Los Angeles est une femme à qui tout sourit. Belle, élégante, intelligente et ambitieuse, il ne lui manque qu'une seule chose : l'Amour. Après des relations infructueuses toutes vouées à l'échec, elle finit par se résigner. Mais c'est sans compter ses deux plus proches amies qui, tour à tour, vont lui présenter deux jeunes femmes... A circonstances exceptionnelles, rencontres exceptionnelles. Sans le savoir, celles que Lana va rencontrer sont sœurs, Emma et Kelli, fausses jumelles. Elle devra pourtant faire son choix entre les deux...

"Sang et honneur" critique par Béatrice Guillart

Sangethonneur BackSang et Honneur est un roman historique, plus précisément un péplum axé sur la vie des gladiateurs à l’époque de la Rome Antique. Quand on lit le résumé, on pense alors à la série Spartacus ou encore au chef d’œuvre de Ridley Scott « Gladiator ». Mais en version roman lesbien, l’attrait est plus important encore, d’autant que les auteures n’ont jamais nié s’être inspiré du film pour écrire Sang et Honneur.

« 90 après J-C. Aquilée est une ville réputée pour ses combats de gladiateurs qui s’affrontent dans ses arènes aussi célèbres que celles de Capoue. Sarra, fille du Consul Quintus Sarrius Valerius, va rencontrer Luan, une jeune femme Calédonienne, achetée par son frère, esclave offerte à son père pour combattre à son tour dans l’arène. »

Pour celles et ceux qui aiment l’Histoire, les grandes épopées, les aventures et l’action agrémentées d’amour, vous serez servis et comblés par ce roman. Kyrian Malone et Jamie Leigh se sont appropriées le genre, les personnages, l’Histoire, l’arène et tout ce qui tourne autour de Rome à cette époque là pour créer leur histoire en y mettant leur patte.

"Il était une fois, la Reine et la Voleuse tome 2" critique par lemondeestdoux

| Kyrian Malone | Critiques et chroniques de romans lesbiens

La Reine La Voleuse Tome2 BackIl y a quelque temps, je découvrais le tome 1 du roman La reine et la voleuse, mettant en scène Regina et Emma, personnages de la série Once Upon a time ! Découvrez le résumé et mon avis sur ce second tome de Kyrian Malone et Jamie Leigh.

Le résumé : A peine arrivées à Boston, un événement survient et pousse Emma et Regina à retourner dans les Terres Enchantées. Mais elles réalisent bien vite que des bouleversements ont fait basculer le cours des choses pendant leur absence. La Méchante Reine va apprendre l'humilité et le sens du mot "famille" tandis qu'Emma sera projetée à la place qui lui revient depuis sa naissance... 

Souvenez-vous.

Pour ceux qui ont lu le tome 1 mais qui ont quelque peu oublié l’histoire, voici un petit rappel. Emma est projeté dans le monde des contes de fée et va peu à peu se rapprocher de Regina alias The Evil Queen. Cependant, la Reine n’a aucune idée que sous le pseudo de Robin alias Le prince des voleurs se cache en fait une femme : Emma. Afin de garder son identité secrète, un peu plus longtemps mais profiter des plaisirs de la chair de sa reine, Emma va demander une potion à Rumplestinskins qui va accepter en échange d’un futur service. Au cours des rencontres et des rapprochements, Emma tombe amoureuse de la reine, sentiment partagés. Lors d’une visite au village des voleurs, Régina va découvrir Robin sans masque, qui se fera alors passer pour sa sœur Emma. Après quelques discussions, rendez-vous, transformations et apparition de Marianne (l’identité que Regina utilise pour retrouver Robin) et perspicacité, Regina va découvrir la vérité sur Emma. Sa réelle identité n’enlèvera en rien à leurs réels sentiments et malgré un léger bouleversement lié à Snow White et Charmant, les deux femmes se retrouvent au château de la reine.  A la fin du roman, nos deux héroïnes devaient partir dans le vrai monde d’Emma à savoir La Terre et plus précisément à Boston !

"The girl with the broken smile" critique par lemondeestdoux

Look For The Gir 4eb3d7a1e1d07Aujourd’hui, je vous livre un nouvel article littéraire consacré au livre : The girl with the broken smile de Kyrian Malone et Jamie Leigh.

Résumé : Après une violente dispute avec son compagnon, l'agent Jennifer James fuit son appartement en plein milieu de la nuit et n'a d'autre choix que de demander de l'aide à son amie et collègue Emily. Cette dernière l'accueille sans la moindre hésitation malgré son attirance profonde envers elle.

Ma critique : Il s’agit une nouvelle fois d’un roman saphique signée Kyrian Malone et Jamie Leigh et dispo sur Steditions, mettant en scène les personnages Jennifer James « dit JJ » et Emily Brewster. Ces personnages semblent inspirés de la série Esprit criminels mais rassurez-vous, aucun besoin d’aimer ou même connaitre la série pour adorer ce livre !

"Il était une fois, la Reine et la Voleuse" critique par lemondeestdoux

Reine Saviour Back

Le résumé : Un soir de pluie sur une route à la sortie de Boston, Emma rumine sa colère envers sa petite amie qu'elle vient de trouver au lit avec une autre. Le pied sur l'accélérateur, elle perd le contrôle de son véhicule et c'est l'accident. Quand elle se réveille, sa voiture encastrée dans un arbre, plusieurs hommes entourent son quatre-quatre armés d'épées, d'arbalètes  et de lances. Est-elle en train de rêver ?

Mon avis : J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre. L’histoire est bien rythmée, bien écrite et on peut l’aimer, la comprendre meme sans connaitre et suivre la série Once Upon a time. J’ai vraiment dévoré ce livre et je l’ai fini en deux jours. On est plongé dans plusieurs points de vue de personnages meme si l’histoire principale reste centrée sur Emma et Régina. Peu à peu, on découvre leurs personnages, leur passé et les comportements et psychologies ainsi que les relations entre eux.  Autre point positif, c’est que même sans shiper les deux femmes dans la série, on s’attache au couple et à leur histoire. On suit l’évolution d’une vraie rencontre entre deux êtres. Les scènes d’amour sont bien écrites et pas du tout crues contrairement à ce que je pensais en lisant d’autres critiques du livre. C’est écrit dans un ton très juste et très réaliste.

"Déteste-moi tant que je t'aime" Critique + Interview par Mademoiselle Cordelia

| Webmaster | Critiques et chroniques de romans lesbiens

D  Teste Moi  Ta 52a078c738311 250x300On me demande souvent « mais dans ton blog de littérature, tu parles aussi de thèmes LGBT ? Ça n’a rien à voir !« . Si vous avez lu mes écrits, vous savez que j’écris souvent ce qu’on peut appeler de la « littérature LGBT » (même si j’ai un peu de mal avec ce terme, comme si les livres LGBT étaient différents des autres). En tout cas, dans mes écrits, il y a des gays, des lesbiennes, des bi, des trans et autres. D’où le rapport avec ma catégorie LGBT+ de mon blog. Mais il n’y a pas que moi !

Il se trouve qu’il m’a été présenté un couple d’auteurs de romans LGBT : Kyrian Malone et Jamie Leigh. Intriguée, à la fois par le nombre conséquent de romans qu’elles proposaient sur leur site internet ST Editions et par le fait qu’elles écrivent à quatre mains, j’ai décidé de lire un de leurs ouvrages. J’ai pris contact avec Jamie Leigh et elle m’a conseillée Déteste-moi, tant que je t’aime, un de leurs derniers romans qu a l’avantage de ne pas appartenir à une série (je ne voulais pas me lancer dans une longue série, pas le temps…). J’ai trouvé leur livre plutôt bon et leur expérience d’écriture tout particulièrement intéressant, ce pourquoi j’ai décidé de vous parler d’elles !

"Guilty Pleasure" critique par Milie

| Webmaster | Critiques et chroniques de romans lesbiens

Guilty Pleasure 5117bb5b166f2

Résumé : Jennifer et Wallace sont sur le point de se marier. Wallace attend une importante promotion tandis que Jennifer s'épanouit dans son travail au sein du Bureau d'investigation de Quantico. Mais tout va basculer le soir où Emily Monroe leur fait une terrible proposition. Contre un million de dollars, Emily souhaite passer une nuit entière avec la future mariée. Une offre que Wallace ne peut décemment pas refuser malgré tout l'amour qu'il porte à sa femme... Et après tout, que représente une seule nuit dans les bras d'une autre femme contre 1 million de dollars ?

Mon ressenti : Lorsque j'ai découvert cette collection, j'étais assez intriguée. Je n'avais jamais lu de livre du genre et le résumé de celui-ci me tentait beaucoup et je trouve la couverture sublime! Je restais tout de même un petit peu sceptique sur l'effet de ce livre sur moi, alors , curieuse, j'ai tenté le coup et j'ai été très agréablement surprise! On rencontre le couple Jennifer et Wallace, ils travaillent tous les deux mais les fins de mois sont difficiles, ils ont un enfant à nourrir et Jennifer vient d'apprendre qu'elle est de nouveau enceinte. C'est lors d'une soirée qu'ils croisent le chemin d'Emily, une milliardaire intriguante et qui regarde Jennifer d'une drôle de façon.

"Serial Killer" - Tome 3 (réédition 2012) critique par Flo

| Webmaster | Critiques et chroniques de romans lesbiens

Sk3back 250x382

Note 10/10

Un coup de cœur pour ce Tome 3 !!!

Dans ce tome 3, nous sommes quatre mois plus tard.
L'étrangleur de Nortfolk court toujours et on vient de retrouver des corps dans une cave. Ils ont été congelés, mais les rats on du manger les fils électrique ce qui à provoqué l'odeur qui a alerté les voisins.
Sarah et Faith on eu une fille, Faith a maintenant deux blondes à s'occuper et à protéger, ce qui lui donne de grosses responsabilités. Surtout qu'elle veut que Sarah arrête de travailler pour s'occuper de leur fille Tyler. Elle est très affectée par cette enquête. Ces petites filles, retrouvées dans la cave, elle identifie cette macabre découverte à sa propre fille. 

"Serial Killer" - Tome 2 (réédition 2012) critique par Flo

| Webmaster | Critiques et chroniques de romans lesbiens

Sk2back 250x382

Note 8,5/10
Nouvelle édition du 19 juillet 2012

Sans dévoiler la fin du T1, je ne peux pas parler vraiment de ce qui se passe dans ce tome ou si je le fais, je ne dois pas nommer la personne, ce qui est plus simple.
Dans ce second opus, Sarah découvre qui est son Serial Killer
Elle le découvre par hasard, elle ne pensait pas qu'il puisse être cette personne... Quelqu'un d'aussi près d'elle. 
Maintenant Sarah va s’atteler à essayer de le soigner pour pouvoir le sortir de là, tout en passant sous silence certaines choses très importantes dans sa vie de tous les jours et surtout dans sa vie professionnelle. Elle risque très gros en voulant protéger ce tueur de pas moins de 50 personnes. Sarah fera comme si, presque rien, ne c'est produit ou si peu, elle va se comporter presque normalement avec ce tueur, parler avec lui et le faire dire des choses qu'il n'aurait jamais pensé dire, les risques qu'elle va prendre sont très gros sur beaucoup de plans.

"Serial Killer" - Tome 1 (réédition 2012) critique par Flo

| Webmaster | Critiques et chroniques de romans lesbiens

Serial Killer    4ff38cab9e1dc

Note 8,5/10
Date de parution 23 mars 2012
Chez ST Éditions


Présentation : Je m’appelle Sarah Leary, j’ai trente-trois ans. Rien ne laissait supposer que je travaillerais un jour dans la police. A vrai dire, j’étais journaliste au San Francisco Chronicle entre 2000 et 2005. En parallèle, je poursuivais mes études de psychologie à l’université de Stanford. A la fin de mon année, j’ai rédigé une thèse sur les Serial Killer. Celle-ci a été envoyée au directeur de la police de Los Angeles et j’ai été appelée pour les aider à résoudre une première série de meurtres. Aujourd’hui, quatre ans plus tard, je suis lieutenant et travaille officiellement avec eux. J’ai ainsi aidé à l’arrestation de neuf tueurs en série (Ronald Willams, Samuel Mooney, Quentin Shiffer, Vince Logan, Nick Neilly, Martha Dostoïevskaïa, Joseph Springs, John Abigail et Scott Tremblay). Je ne suis pas à considérer comme une intervenante ni comme un psychologue privé. J’ai été assermentée, ai un bureau au sein du commissariat central de Los Angeles et mon travail est d’assister les inspecteurs qui décideront, ou non, de suivre mes conseils afin de traquer et d’arrêter ces assassins.

"Serial Killer" - Tome 2 critique par Serge Léonard

 

Serial Killer    50035d08c062aJe tente ici de chroniquer un tome 2 d’une saga, sans pour autant « spoiler » le premier volet. Effort qui va demander beaucoup de doigté et de maniement des mots. Je vous présente donc « Serial Killer, Tome 2 » des auteures Kyrian Malone et Jamie Leigh.
Il s’agit d’un roman à sensation forte publié en 2009 par « ST éditions ». Il est disponible à l’achat en version papier par l’entremise du site lulu.com et numériquement sur le site officiel de l’éditeur. Cette série contient en tout sept tomes et le huitième est à venir. Je vais tenter d’écrire un résumé sans trop dévoiler.

Mon résumé

Nous suivons toujours Sarah Leary et Faith Ryan. Souvenez-vous, elles travaillent toutes les deux à la police de Los Angeles. Sarah est Profiler et dans le premier volet, elle découvre finalement qui est le tueur en série qui se joue des agents de la paix.

Dans ce deuxième opus, elle tente d’en apprendre sur l’assassin. Elle peut avoir la chance d’en savoir un peu plus sur un meurtrier et profite de l’occasion pour essayer de le comprendre et de cerner ses raisons pour commettre ces crimes.

Mon avis

Encore que j’ai bien aimé le premier tome, ce deuxième sera un peu moins élevé dans mon échelle d’appréciation. La raison est principalement dansl’irréalisme de certaines réactions. C’est là que c’est le plus dur pour moi d’écrire cette chronique sans en dévoiler. Si vous côtoyez un assassin en série, agiriez-vous normalement avec lui? Probablement pas. Sarah Leary semble vouloir ignorer certains faits et vaque à ses occupations en laissant de côté plus de 50 meurtres, discutant ordinairement avec le tueur. Quitte à devenir carrément complice.

Outre cet aspect, la plume est meilleure que le premier opus. On ressent beaucoup moins qu’il est écrit à deux auteurs. On n’aperçoit aucune interruption, tout se tient et nous avançons bien. De plus, le livre est relativement court : 202 pages en version numérique. Il se parcourt rapidement. Une soirée vous suffira pour le terminer.

On y voit également moins de sexe. En effet, il n’y a presque pas de séance physique dans ce volet. J’ai aimé qu’on laisse un peu de côté l’érotisme pour se concentrer un peu plus sur le tueur. On ressent bien les envies des personnages, mais ils ne succombent pas. Alors, bizarrement, ce bouquin pourrait presque s’adresser à un public plus large, si ce n’était des détails sordides du passé du tueur (viol collectif, entre autres). Le rythme est également bien employé. On ne s’ennuie pas et nous suivons le raisonnement du profiler.

Si vous avez lu le premier tome, vous allez être déçu par le choix de l’agente Leary (sans pouvoir l’écrire ici) ou bien vous serez excité par la direction prise par les auteures. Elles ont préféré utiliser une orientation qui, à mon avis, est des plus irréaliste. Par contre, sait-on jamais? L’être humain peut parfois nous surprendre.

Finalement,

Un peu désappointé par le sens sélectionné, mais en revanche, la plume s’affine et la sexualité est mis de côté un bref instant de 202 pages pour l’aspect psychologique. 6 sur 10.

On aime : la plume, l’aspect psychologique, le rythme
On n’aime pas : l’irréalisme de certaines réactions et choix

Diverses ressources sur l’oeuvre

Fiche de l’oeuvre sur: GoodreadsBabelio

Acheter en ligne: Sur ST-EditionsSur Lulu.com

Source de la chronique par Serge Léonard

Pour télécharger cet ebook sur votre tablette, Kindle, Ipad, Ipod :

Amazon

APPLICATIONS UTILES ET GRATUITES

"Serial Killer" - Tome 1 critique par Serge Léonard

| Webmaster | Critiques et chroniques de romans lesbiens

Serial Killer    4ff38cab9e1dc

Je vous propose, aujourd’hui, un livrel qui s’intitule « Serial Killer, Tome 1 » écrit par Kyrian Malone et Jamie Leigh. Il s’agit d’un suspense érotique disponible, entre autres, sur le site de « ST Éditions ».

La particularité de ce bouquin est dans sa romance. Lorsqu’habituellement, nous parcourons des oeuvres, nous sommes familiarisés à l’hétérosexualité des protagonistes. Celui-ci met en scène un romantisme lesbien. Cette caractéristique m’a attiré, car elle diffère de ce que nous sommes accoutumés à lire.

"De guerre, d'amour et de sang tome 1" critique par Christy

| Webmaster | Critiques et chroniques de romans lesbiens

Gas Tome1 Back Gas Tome1 Manga Final Sted

Quatrième de couverture :
Livermore Falls, petite ville du Maine d'environ 1700 habitants. Kristen Adams, adolescente de 19 ans va bientôt mourir des mains de Faith Ryan, belle jeune femme aux traits insolents et à l'allure charismatique qui capture son attention au premier regard.

"De guerre, d'amour et de sang tome 1" critique par Théonas81, Vanou et Alys

| Webmaster | Critiques et chroniques de romans lesbiens

Gas Tome1 Back Gas Tome1 Manga Final Sted

Livermore Falls, petite ville du Maine d'environ 1700 habitants. Kristen Adams, adolescente de 19 ans va bientôt mourir des mains de Faith Ryan, belle jeune femme aux traits insolents et à l'allure charismatique qui capture son attention au premier regard. Ce que Kristen ignore : Faith est née en l'an 936 dans le comté de Northumbrie en Angleterre. Ce qu'elle va devenir : Elle ne le sait pas encore, mais elle a été choisie et son dernier soupir rendu dans le Maine la conduira à New York où elle découvrira qui elle est, ou plutôt, qui elle a toujours été. Le premier roman fantasie écrit par Kyrian et Jamie entre Boston, Livermore Falls et Paris. Un livre qui revisite le mythe du vampire de ses origines jusqu'à nos jours.

Critique de Théonas81

Faith, Erik et Sarah, des triplés royaux, sont nés en 936.
Afin de survivre à l’abandon de leurs parents, ils doivent se nourrir de sang humain. Ils deviennent ainsi les premiers vampires de l’Histoire.
En 2009, Kristen, une jeune femme de 19 ans , tombe sous le charme de Faith qui profite de l’attirance qu’elle suscite chez la jeune humaine pour la transformer. Kristen devient donc une morte-vivante, elle appartient désormais à la lignée des vampires. Faith qui est reine, (son frère Erik est roi et leur sœur Sarah (morte, brûlée-vive) était reine) sacre Kristen, elle devient à son tour : Reine.
Mais tout ceci (la transformation et le sacre de Kristen) a un but : qui est réellement Kristen ? S’en souviendra-t-elle ? Relèvera-t-elle la mission qui lui a été confiée ? Une chose est sûre, le premier tome ne suffira pas à trouver toutes les réponses à ces questions et vous n’aurez qu’une envie en refermant ce livre, acheter le suivant !

L’écriture de ce roman est fluide et le style des auteurs est vraiment à la portée de tous, néanmoins, cette littérature est une littérature pour adulte car c’est un roman érotique lesbien. C’était ma première lecture érotique et j’ai trouvé que les scènes d'amour étaient vraiment bien écrites et qu’elles n’étaient absolument pas choquantes. J’ai été plus déconcertée par la notion omniprésente du sang, mais dans un roman dont les personnages principaux sont des vampires, c’est un peu normal que le sang soit évoqué, non ?
J’ai vraiment beaucoup aimé la lecture des derniers chapitres car ils renferment des flash-back sur l’Histoire (ou plus exactement, les Histoires : l’Histoire humaine et l‘Histoire des vampires), j’ai trouvé ces passages extrêmement bien écrits. De plus, les découvertes que nous y faisons sont vraiment d’une importance cruciale pour relier les intrigues du roman entre elles.
Je me faisais un peu de soucis avant de recevoir le livre car je l’ai reçu sur format pdf, je pensais que lire un livre sur ordinateur me prendrait énormément de temps mais j’ai été vraiment envoûté par les écrits et je n’ai mis que deux jours pour lire ce livre. Il est vrai que ce n’est pas un très gros livre puisqu’il ne contient que 226 pages mais une chose est sûre le format pdf n’est absolument pas gênant.
J’ai relevé quelques fautes d’orthographe dans le fichier que j’ai reçu, c’est un peu dommage mais les auteurs mentionnent que le roman a été corrigé par des bénévoles, ainsi le lecteur oublie vite ces petites maladresses.
Pour finir, je vous conseille vivement la lecture de ce roman, il vaut vraiment le coup d’œil !

Critique de Vanou

Je viens de le terminer et j'ai beaucoup aimé. Le style d'écriture, fluide, fait que ce livre se lit vite et sans problème. La narration à la 1ere personne du singulier ne m'a pas gênée, et j'ai beaucoup apprécié le langage simple utilisé. Les personnages sont attachants, parfois agaçants mais on peut facilement se mettre à leur place.
J'ai beaucoup apprécié cette nouvelle approche de la création des vampires, de leur façon de vivre aussi. Faith m'a beaucoup intriguée. Elle a l'air tellement froide et pourtant, elle fait preuve de tant de passion avec Kristen. Le seul point qui, je trouve, alourdit le roman, sont les quelques répétitions sur les états d'âmes de Kristen.
Mais cela ne m'empêchera pas de lire avec grand plaisir la suite, quand elle paraitra!

Critique de Alys
Un début de saga très plaisant. L'écriture est fluide et le roman ce lit facilement. Un début de livre comme je les aime, on ne s'ennuie pas car l'action commence dès le premier chapitre. J'ai beaucoup aimé le début, jusqu'à ce que les personnages partent de la ville où j'ai commencé un peu à m'ennuyer, j'ai même lu quelque passage en diagonale. Mais dès le chapitre "Alice" l'action recommence et les visions de Kristen apparaissent. J'ai énormément aimé les retours dans le passé et l'histoire de la transformation de Erik, Sarah et Faith qui, je dois dire est originale. J'ai rarement lu des romans qui racontent la création des "vampires".
Concernant les personnages, j'ai eu un peu de mal avec Kristen, elle est ignorante et assez agaçante a poser autant de questions. Pour Faith, elle est énigmatique et plutôt intéressante. Mais j'ai une préférence pour les personnages secondaire notamment Alice et Cara.
Pour conclure, c'est un roman sympathique qui me donne envie de lire la suite et savoir comment Kristen va assumer tout ca.

Pour télécharger cet ebook sur votre tablette, Kindle, Ipad, Ipod :

Amazon

"Have Faith" - tome 1 critique par Christy

| Webmaster | Critiques et chroniques de romans lesbiens

Couvhavefaithback

Au début du roman, nous découvrons Faith et Sarah sortant d'un restaurant où elles viennent de fêter leur 8 ans de fiançailles. Installées ensemble dans un appartement depuis 10 ans, les deux femmes sont également sur le point de vivre la plus merveilleuse des aventures : devenir parents.

En effet, après différentes démarches, Sarah a pu bénéficier d'une insémination artificielle et achève son sixième mois de grossesse.

Le couple s'apprête à remonter en voiture lorsqu'un individu braque une arme sur Faith. Il veut son argent et ses clefs de voiture, ce que le jeune femme est prête à lui céder sans broncher tant elle craint que Sarah soit blessée. Cependant, le future maman ayant les mêmes frayeurs, elle supplie le braqueur de les épargner et le coup part...

Nous sommes alors témoins du pire drame qui soit. Sarah, penchée sur sa compagne, pleurant et tentant de la rassurer, lui affirme que les secours arrivent... Faith est également spectatrice de la scène, d'une autre façon. Car Faith vient de mourir, mais son âme, elle, est toujours là.

 

Ce roman, écrit à quatre mains par un couple de femmes, a une particularité plutôt rare puisque les deux personnages principaux sont homosexuelles. L'histoire elle-même est contemporaine et se déroule à Manhattan. Si le passé des protagonistes n'est pas très développé, toute la dimension affective, elle, est exploitée de manière continue. Nous sommes là en présence d'une romance paranormale poussant le lecteur à se poser quelques questions sur ce qui survient « après la mort ». Une romance, certes, mais ne vous attendez pas à lire des scènes de sexe sulfureux à tous les chapitres. Non, ce roman est beaucoup plus subtil que ça et basé sur la réflexion et les sentiments d'un couple qui souffre.

Car Faith est décidée à ne pas abandonner sa compagne, bien qu'elle n'en ait à première vue, pas le choix. Mais là où Kyrian et Jamie innovent, c'est précisément sur cette idée – peut-être dérangeante pour certains – que l'âme peut non seulement survivre au corps, mais aussi, se réincarner.

Dans ce roman, le besoin qu'à Faith de trouver le moyen de rester avec Sarah est presque douloureux. Elle veut être là pour la naissance de leur bébé, elle veut la réconforter, la prendre dans ses bras, lui parler, l'aimer... mais elle est morte !

Injustice, tourments, doutes, colère... bien des sentiments s'emmêlent jusqu'à ce qu'un autre être semblable à ce qu'est devenue cette jeune femme lui parle d'une solution à l'éthique discutable. Nous ne rentrerons pas dans les détails car cela fournirait un élément important de l'histoire, mais le cheminement de Faith sera plein d'embûches. D'autant que, au moment où elle pensera avoir dépassé tous les obstacles, de nouvelles questions surgiront, remettant en cause les conditions de son retour...

 

Les auteures ont un rythme d'écriture souple et fluide. Quelques coquilles subsistent dans le texte, de petites incohérences ou maladresses aussi, mais rien qui gâche la lecture de leur histoire. Certains passages peuvent souffrir de longueur, mais cela est finalement compréhensible puisque le récit est présenté par Faith qui parle en son nom.

Au final, ce roman est plutôt bien construit, les personnages peut-être pas suffisamment développés, mais néanmoins attachants. Les éléments secondaires ont aussi leur importance et la trame nous menant au point final nous laisse un peu sur notre faim. Gageons que le second volet nous offrira de jolis rebondissements et des réponses aux questions laissées en suspend.

 

Site de l'auteur

Lire un extrait

  • Prix téléchargé ebook 310 pages : 15.85€ - COMMANDER
  • Edition de Poche - 241 pages : 16.17€ - COMMANDER

Pour télécharger cet ebook sur votre tablette, Kindle, Ipad, Ipod :

Amazon

ACHETER SUR AMAZON.CA

APPLICATIONS UTILES ET GRATUITES

Angelique Ferreira, Critique ?

| Webmaster | Critiques et chroniques de romans lesbiens

Nous avons dernièrement reçu cette critique, ou ce que d'autres qualifieront.. différemment.

data:image/jpeg;base64,/9j/4AAQSkZJRgABAQAAAQABAAD/2wCEAAkGBxAQEBAQEBAKEBANDQoNDQkJDRsICQ4KIB0iIiAdHx8kKDQsJCYxJx8fLTItMSsuN0MwIys0RD8tNzQ5MC8BCgoKDg0NFRAPFSsZFhkrKy0rNystKzcrNysrLisrKy0tKy0rNzc3LTctLS03ODcrLSstKzctLSstKysrLTctK//AABEIAMgAyAMBIgACEQEDEQH/xAAcAAAABwEBAAAAAAAAAAAAAAAAAQIDBAUGBwj/xABCEAACAQIEAwUEBgcIAgMAAAABAgADEQQSITEFQVEGEyJhcTKBkfAjUmKhscEHFEJyktHhFSU0U3OCg/EzskNUY//EABkBAAMBAQEAAAAAAAAAAAAAAAABAwIEBf/EACMRAAICAgIDAAMBAQAAAAAAAAABAhEDMRIhE0FRBCJhMhT/2gAMAwEAAhEDEQA/AGAYLwgILTyztFgwsT/43/caCHU9lh1VowKLgd++sLnSrsL6XEvVxFTvlSlTIzpUUVFPfHv/AC6RnsfwWtVL1AKi0zVVGrrZb09yB90s+23GKuArUqeGFCmj0e8/8Idu8uQdZmacmai6RPo8Lr1EAqBabtSVXd1BvVsNZPx7/quEzMM60bBghyHLca/fOdVO2WOJzd8AbEeGmAtpHxPabGVFZHruyOLMhUZWX4QjChtNnV0C0thZTbbfWScMC1xqbHT0nHH4/i2FjiK9tBbNYWiP7ZxX/wBjE+6oRGHE63iqeRaac1zX5a3mPf8AWHNW6VDTUs1MhMiso1PraY6pxGud62IPrVJM1vZfFq2BqLUfVcUxVqjXYDLpb3zE42NfqIwlLvURVzZyzWcm7h73vJHEMOKahs9EFszFGfK+YnpHTjsJQw5rr3lWq5ChKTBaqMRYmx6kffKLHVKWIoAilxJMUblahpg4fLfbeYjGSf8ADdp6JNGrfz9NZA46Nae/sseklcPSqfo+6Klyqq5sXbyOu00mA7L1XUJWNN8lmouzZnSl0J6Qcvgca2UPAsO60tUcZizjTUp1k577fdzlzS4PXzgFtEzobMQWHIj0jjcGYubrnDZVsi5DfXW8E5fBOijGkGL4e1WlYGmBUZVzE3I16TT4fswrk94aykk5VSwGWWmE7PUEt4qlxezOQxvHK66M2ls57iOBphyttSVKsW1Ja+9uUYxAVUY5V0U/s6zoFfgVKo5BZ7EWZs4vaZnjHB0R2Qd6VGQjNZiecUJUuzXHk+hiqPo8P6D/ANZoSNv3VlW+EzgDMFKqxSwDLe235S3UfgPjN8rJyg1sIrofQwRVT2G/db8II0xMx94LxvNFXmxCwYmtVCqWY2ABueQETmkXiZ+ie+1jfnADedhMUj8PUoNFeslv2s195lv0rp4sI/WnXQn3gyf+iCtmweJp/wCXiSw9CAY3+lFL4bDN9XEOvuK/0mtAtnNTDgJ+d4V5kqGIqHQplzYeZJ5BesHEK6U0yADM1iap9sLBduht0rGa1UAE326am8h06zm5Oi8rtlkRaxa55nQDkFjFcsee06owo5ZTsmu5GuhB1sb2vJOB43VoMCtra3pue8pFfylKlWoNr/iIsYm58aj19maeNPpmVNrR1fs3x7D4ph4RSxAswS9wT1U/lN/wjFs7MDbRFNwLG955wo1zTYOhYFSGUqdQZ2HsT2k76mXsneKop1U5X6icGbD43yWjqx5fIqezo5Xplv5jSAUR0+Amf/tmp0p6e+A8brcu7H+2T8sTXikaBkOljt11Eh8UqulJiHIYFfEgykLeU7cZrfWX+GM1+JVXUqxUq2/hAMzLLFoaxNCRxGqP/kbrdrGQK2KYuTUN7695tpyi6iEjcjncaiNPQ0AvoN1tYH06SCf0vVDaV821gfFYg5rW6y5V7qD1A9Lysyix0Avued5Kpv4N9FJW/USuN7JZYj9V/o3/AHHgkd2+hc//AJvBOmOjnZlLww0wdHtFXX9q/wC94pOpdq2/aRT6eEy7xSJeRGuBjOOuaVQDfu3tzlLQ7TU23RhbUm4ItL24YW5MPuMw4tbNKSeix/QpV8OLvpdqdzy0Er/0j8WzkU1OaktUE1NirajTykDsTxFcMMarOtMFlVcxyhibi0RxekrK6s9EXBtmcXmJyfP+F4RTVmfy+sUtO5AFySQAOZMcOHCoPpKTGw2ayxijxA0nVgKTWDba6/zjpvQ31ss3AoIQPaa2d/PpMpjcVmLHqbf7Za8T4l3inRgdSTmzLM5UbUD1lvx8ddvZz55+kS8P62vuedpZYDCB2AtcabaaSqwVBqrhVva4ueU6NwnhSU0Uta9vTWbzT49DwY+XbItLgmH3yRjFdnKLXsCL7WO0vvDeCw+d7Tl5yXs7PHH4c54nwx6B1uVucryf2M4t+r4lTfwVLJUH2T/IzdNw+lWXKygg6W3nN+PcNODxTU73XUoTvll4y8kXGRy5IeOSlHR2P+0qX+ZT/iFoluKUv8yn/ELzk9GpcA9bfGOhjON/jV7LrNZ05uL0fr0/4hEnjVH69P8AjE5sGMWGMP8AnX015WdD/tyj9en/ABQm47R+vT+MwAYxRY2i8CDyM3DdoKP10+N4/Q4ojURlN/plUkaDXWc+BMtcHWyUFYDU4o310KgTSxKPaMSlaN0tYHCMb702glVwzEZ8Bf7DD74JVI55Ps45mig0avDUz0TkJNFSzIv16lNbe+dIzW06WHSc+4KubE0R0Yt8BN0z6TmzekWx6MvjQA+JU39pW+/+sZo0QRc6k6XvJHESe+fRrVUaxtoTaIwi+Ae+YZaOgLRUcpX1DYnylrK/Er4j5wi+wkiJXJtK+5J9bybimsLSLSGq+ZA906Y9I559yNnwHhhp0lqWuWGY21MRxXiNP2X75ra5UJAE1PBGVaKAjUKvxieKYNKpBtrtc7Ezh5/tbPTWN8KRjsLiQGVkbEIDqEqnOrLNBiK5WkXvbT2uhjVThwTzJuLcpc4Th2agUcaXVhcco5TV2EYNKjFYPG0sxznFOQbmpmKqPhG+17Z+7qAswsAGfxG01+G4KivfwnX3mVX6RKCrRplQo8YFgLCUhNOaolkxtY3ZmeHvpb5vJwlPw19x+6ZbrNZFTI43cRwRYiAfSKEkVFqYsxsRRMQBR417Ydf9esfuEjtG8RUHdAfbqHr0jSsTZtuCP/d3ub8YcZ4Of7tHoPxMEEiLOTXhZoHN/wCmgiRPQOQu+y4viQelOoffNlVPhPpMb2U/xH/E81+IPh9bTly/6Lw0K4VwU4uon0lFFoAO/fXYsp0sAIzxvgf6oUAqU6iuGINIFLfGScBUSnTZ8ueqxKIpc0VRd82+vOM8TpsczEWKkAJmL+GSlZSDKWQsaviHmBJpYf02jFdrA+nOOOzcilxm/ujKD2fUH747imuxPp6RpzpOtaOV/wCjoWArFUVuRUfGOtjiTvtKjhGMFSiB0Frc7yR3ehsdRtOFxpuz1cc+uiRVxWUh2VqgGb6NTbxcjLLDdomfQ0mJPhycwvrKBK9UaFaR88xEl4avUU5lp0AT1ckTLiU7fZPo4llJUn2Tz3tM529xmdaS3vqzG8u8rFi9TLe2i0/ZmN7U1w1bKNqagH97nK4I3JHP+TOsdEDh58UullDgzr8Zd0joJbKuzkw6HxFgxuKBkGXHQYGMSIZGkyMS2x98h4moAoH2nI9JKaVePbUf7pSCtkpukdB4Y/8Ady+ar+JgjWANuHU/NF/OFFROzlsNBr87RMd7wZbAam1252nccxbdlP8AEf8AHUmsxTbCZrshRPeO/IIVHLxTRYg6+k5svci8dDicXpYZVNTC1KlwCmJVwaW/O+xhr2pSoWSnh6ZaqVCrUq2Bf3byrxGEeuCBUARGIFMg5Sf+5BHD8rFSb5fDdRpNpY672YfO+h2o4DEEqCGYED2byPXN79Bf3mHkYMcxe1zYvqIVdgFtzIvJV30WvrsqKouwHvjTmO1Drfrm+EZPOdKIMl8IxpptbkZqcLi1I33mGPlJ+Dx5Xf0+zaTy4+XaL4c1dM3FGgG1J0+Gkl0sEi6gm466iZfDcRYbHToZIq8Ve1th5TkeN6O6OVUWPGOIpRplibnUKOZac9eoWYsdSxJJ85L4tiWqPqb22HISIs7MUOETz8+XnL+DuHYAy8oEZRbXTeUQUgX5a/GScBiCuh26QyRszCXF9lyDFrGkqA7f1jgM5mqOpO9DgMDROaBmmR+hLSnxh19Ly2JlTih4jK49kcujoGHNsBR80WCBdMFQHVFgiRg5YZbcHwdKojs7LmR6YFA3BKG+voDYe+VMkYFvGB9YEe+db0QRrsIAlgoAA5DQR+pXBu3S+nnImBfMlzuLqfWDCKWqKnJmBI2GWczRWzQcIoFKZBDXamzEXI8RHoZWYumRVOjWKFtr+HrLoYllYBaXeBrglWyOqiZztJxlKjlcOjIuoYlszEdPSZim2bcqK3E4jU21ud9zIdewBN7kga87Qi+/U/GR6z6H1Hwl1Gibkxqry8ozeOOdN+ZFvKNyiJsBj3ckrmHLceUbAk/C0/D6g6bxSdGoKx/hOoPVbXQj9nqJL4jUVFuDmva3JZB4chWqQNPCxELiSnztdiOl7bSLX7nQpNQKxiTcnnf4w0GkIjbz/CBW0tLnKOvW0VTsubXnmMaU2irbwFdIAx9MSR1NuW0kUuIEjSxPRjYyuWKCdN+XS0Tinsak1otxVrcqY1+1Dz1/8tfjF8FrqwKNmzDVcozXWWbFV37weq2kHSdUWUm1spxWcXDgAgBgNwwiOIIFcAG90psT9oiS+JYmm4AW+YG4Y+EASFWHi+HwmkvZiTb6s3Tf4TDj7CflDgrf4fDj7FP8oJE0cshobEeRBtE5od52kDT4SoEYqPZdQy9LxWG4klCsTVWoQaa921P2s0pkxBKL1W4B52loMLnwpqsyki9kqC+l+XnItL2U7JmM7RF0Hdd4hbMveXyNllGTYGJBt7ht9mIqPfT5vNKNaFYTVL8vzjbm4gPzyiSZoQR298K0I9eu8WhHpe/lrGIJdPzknC1ADlJsp2Y6qDIzD+XlFhND86RM0nRoOGYQtiLDXLRUkDmJYcc4bmoFrWYEGw2t0lF2d4qMNUu4urAKzDV1HX+k23EwalINSKMGyta91ZTtOTJyjJP0dmLjKDRzg5cpUr4gws/PLGGS0t+M0T3lu6NJje4LXBkU8LrEXCMyj9tdVnTGaOaUGmRUMMQ1XTT+Zhjb4/GbJCLawMbEe6LHz6xlzAB0GxBGmpGmmkDO17Et/uN9IV9BHDY68xz20gAummup2Mk1D4jaMUzFqZg0jd1HBo4e2vhpwSFgXvTpj6r/AHQSFFDncEEE7CBYYHFqqsrUwxIFmvYrHhii1NUOgW+vVZWUjrJRPKYaNWGxvErv87QQ16RgC2tohxvHlX8oHSICMGtvCa2lvTSKdIkC2nzeMQAx2jgPmLfCDD4d6rBKaszsdEQXabjgHYSrmGdaTtluytdqNIefUzMpJbKQg5GDYWPP8Zd9nuMmi6q5Y0jcEe1k8/jJ/bPse+C+lplquGYhTWC5e7rdD5dDMmQRClNCtwl0b/idZHxNGqcrUVAFSoPEqhufulj2iq06WGdkKWyFU7sg5mOkwHCeMPQbZXRvDUovoGX8jLbtBi6D0aJoZQKrMzplC1UYcj8ZzvC1KPw6VmTi/pQKIkany+6KbkOtvhFBeU6jjEML+g+8xmpJeWRqib+ogAY2EWh++NLFgxgSUGkUkQh0j9Kmehk2aRpODG9Nb/XPwtBBwcWRb/Xqeu0Ei9mjBwQQCdRIXRTUGSDHBh2CZ7ELsGOgLRqK7GC9oeYbwjEEQAcbEW2+MSMUY3aIYR0BI78Hce8QEX2/rGAIpdIqA7F+j7heCxGDYUb0nVqX6zXuGx/eDW1+QPKbisKVNAGARCPBQB+lq+s8+dneP1sFXWvRazDR0OtKrT+qwmj7VduqmKAFBWp3Ve8xTm+KZraqCNh+M5pYny69nTHIuPfouu3Xa6kVegtqj2Kfqos2Dpj7R5ny/CcuMVrCPul4QUVRGc+TEgQ00gt88oNenTQamaMDirFiIhqYMY5Est/fvDBgJiAiCGIkjeGJoRKw0ucNTFgbi/1djKXDHxS4wx2kchWBe4EeFfWqfugh4D2R+7WgkhnO7SbwrCGq45Klmd+SrHsbRuVQKA4Zlc2yj3mWmGppSQIGXWxY31Zp0ZJ0utmMcLYxxapdQBoq2CryVZVGWfELFTYqdORuZWTOLRrLsSYYHnDiXaUJCKjco3f55wbw7bRiDAirQhFCAwoYJgtDvAAd4YO88odoYEACz+UUFJ12sQfO8cSmOcUxEVgMtof5wg0KsdfcIWWACw0AaIIhAwAJt4BEkxS/IjAeo8/dJ2HJkOkukm4eTkaiarhg+jX/AE6n4wRzhi/RD/Rb8Yc53soinx9IJVDEeCuuR/KpylfVpbnTQ2tzmixlHOhFluPEoYZhmEz9KoSCev7J3Bm8lixMiVF0ItyPpIRYD55SzxbHISbe7e8pGa8pj0LJsW1X0jRMFopU/wC5UmEBAxi3EagIUpirxAhwAXeGI3cxQaAxy8AaN5od4AOZ4Yf53jd4WaAB1jt6GErxDtCQ9YAKLGIzR9af/e8Q9Pf50gISAYtAI2ItIDJaGSMI246fhIaR/CHxn0++Ykuhpm94cn0P/CsEk8Pp/Q/8VEe+Ccj2WRk14qeryGKoLOBsbNcjmYIJ0yXRGGxrFC9Nhe9gfKVK0/KCCPHo1PY4KJ9IqwEEE3ZMacf9b6Rt4IIwExQgggIOHCggMO0K8EEBhFoV4cEBAKwLSYmyhieiDMYcEBhoSNNdOWxjpN4IIANMh8xDAgggA6PnpJnD7ZiOqtbrmhQTL0M6hgKX0NuvcCFBBOKWzoWj/9k=

Transcript 

 

"Bon une fois n’est pas coutume, mais je vous présente un texte que j’ai tenté de lire dernièrement, je présente texte car ça n’a à mon avis aucun droit de porter le titre de roman ! Livre vendu 30 euros port comprit, pour une épaisseur d’un cahier de maternel avec à l’intérieur une écriture grosse (14 minime). Pas de chapitre, pas de code IBSN (ça se dit maison d’édition !) ouverture de l’ouvrage, titre et non des correctrices ( et encore je me demande comment de tel correction ont pu être faite », pas d’auteur rien !

Ensuite le corps. Des personnages on sait qu’elles sont brunes et blonde ! Pas plus ! Les dialogues sont « Nom du personnage » : réplique. Ça un roman ? Je dis non ! Une esquive de scénario passe encore quoi que je qualifierais ça plutôt de brouillons.

Ensuite l’histoire, avant de lire le roman j’ai contacté la maison d’édition « Aussi aimable que des gardiens de prison » pour leur demander si le roman ce basait sur des recherches historiques, aucune réponse. Ensuite j’ai contacté la personne qui la écrit « désolée mais pour moi cette personne n’a pas le droit au titre d’auteur et encore moins d’écrivain » il faut cependant lui reconnaitre sa politesse. Elle ma affirmer qu’elle s’était documenté. Dommage pour elle, je peux me venté de connaitre les requins, car je les étudie depuis toutes petites (fan des dents de la mer oblige)

L’histoire commence d’ailleurs comme une reprise du film, sauf que le rôle du chef est tenu par une femme. S’en suis l’arrivée d’une scientifique qui balance qu’il s’agit d’un mégalodon espèce sensé avoir disparu et donc la découverte doit dans un premier temps doit rester secrète mais le balance à tout le monde ! Ensuite les informations….Un mégalodon faisait dans les 30 METRE ! ET NON 15 ! Ensuite la nana se balade avec une dent de 15 centimètre dans la poche, faut me dire comment elle fait ! Surtout qu’en plus ce n’est pas tellement léger donc garder ça sur soit 24/24 je vous laisse médité sur la suite.

Après s’en suis la poursuite contre le requin que l’on ne voie pas, on ne sait même pas à quoi si ressemble. Au sais cependant qu’il rentre dans un bateau sans le faire couler juste le secouer un peu à plusieurs reprise.

J’ai tenu jusqu’à la page 59 avant de craquer et de balancer ce torchons !

La seule qualité que je lui ais trouver, est la couverture réalisée par notre Fleurine !

Un beau – 50 pour cette chose que je n’ose qualifier de livre."

 

2008 © 2022 STEDITIONS, livres et romans lesbiens. Tous droits réservés.

Maison affiliée à Homoromance Éditions