Logosted2
×
 x 

Panier Vide
Shopping cart
Panier Vide
Articles
Categories
Ebooks à télécharger

roman lesbien

Créé le 19 avril 2015

Lignes de fuite - Val McDermidStephanie Harker franchit les contrôles de sécurité à l'aéroport quand elle voit son fils, devant elle, se faire embarquer par un homme en uniforme. Prise de panique, elle sonne l'alerte. Mais les autorités n'ayant pas assisté à la scène la pensent folle et le fuyard a du temps pour s'éloigner. Alors que Stephanie raconte sa version des faits au FBI, il devient évident que cette histoire est bien plus complexe qu'il n'y paraît. Pourquoi quelqu'un voudrait kidnapper Jimmy ? Par quels moyens Stephanie peut-elle le faire revenir ? Thriller psychologique à vous couper le souffle, Lignes de fuite est sans aucun doute le roman le plus accompli de Val McDermid à ce jour.

Amazon2

 

Créé le 19 avril 2015

DerriereporteAngleterre, 1922. La guerre a laissé un monde sans hommes. Frances, vingt-six ans, promise à un avenir de vieille fille revêche, habite une grande maison dans une banlieue paisible de Londres avec sa mère. Pour payer leurs dettes, elles doivent sous-louer un étage. L'arrivée de Lilian et de Leonard Barber, tout juste mariés, va bousculer leurs habitudes mais aussi leur sens des convenances. Frances découvre, inquiète et fascinée, le mode de vie des nouveaux arrivants : rires, éclats de voix, musique du gramophone fusent à tous les étages. Une relation inattendue entre Frances et Lilian va bouleverser l'harmonie qui régnait dans la maison. Dans les bras de Lil, Frances découvre des plaisirs qu'elle croyait interdits, et les deux jeunes femmes songent bientôt à tout quitter pour vivre ensemble. Mais lorsque Lil découvre qu'elle est enceinte. Sarah Waters revisite les codes du roman de classe cher à la tradition britannique et dépeint un Londres en pleine tourmente dans un mélodrame sensuel et envoûtant.

Amazon2

 

Créé le 19 avril 2015

FillescalierJane, enceinte de six mois, arrive à Berlin par une triste nuit de novembre. Elle vit avec sa compagne Petra qui les a installées dans un appartement beau et moderne dans le quartier branché de Mitte. Pour Jane tout est nouveau : la langue, les rues, les gens, sa situation. Elle est isolée, enceinte et voudrait s'intégrer. Alors que sa compagne Petra est occupée à travailler, elle reste seule à la maison et se demande encore si elle a bien fait de faire cet enfant. Elle explore le voisinage. Dans le bâtiment abandonné qui surplombe leur cour, une lumière vacille : une ombre passe dans l'escalier. Des cris dans la nuit qui ressemblent à des pleurs d'enfant, une voix d'homme La première rencontre est tendue mais cordiale. Ils lui rappellent sa propre enfance. Mais petit à petit, Jane se persuade que le docteur Mann abuse de sa fille. Malgré les protestations de Petra qui lui conseille de ne pas se mêler des affaires des autres, Jane poursuit son enquête Elle s'obstine à vouloir aider la récalcitrante Anna. Elle a tout Berlin sous ses fenêtres, mais ne voit que la cour, la pensée de sa maternité imminente se transforme en visions, en délire sur la tyrannie des pères et la méchanceté des belles-mères, sur les enfants abandonnés et les femmes assassinées. Elle espionne Anna, interroge des inconnus, se dispute violemment avec Petra et s'expose à toutes sortes de dangers. Le lecteur, mal à l'aise, suit Jane dans cette ville hantée, sans doute moins inquiet pour elle que préoccupé par le mal qu'elle peut faire autour d'elle, ou en elle.

Amazon2

 

ChroniquesfSan Francisco et sa fameuse baie, ses tramways cahotant dans les rues en pente, son pont du Golden Gate, compte désormais un monument de plus : le 28, Barbary Lane, une pension de famille tenue par la pittoresque Anna Madrigal qui materne ses locataires avec une inépuisable gentillesse. Et ils en ont tous bien besoin, car "s'il ne pleut jamais en Californie, les larmes en revanche peuvent y couler à flots". Ils le savent bien, Mary Ann, venue de Cleveland dans cette ville qui a le don de décoincer les gens, Mona qui vient de perdre son emploi, Michael qui cherche vainement l'homme de sa vie...
 

Les oranges ne sont pas les seuls fruits - Jeanette Winterson«Ma mère n'avait pas d'opinions nuancées. Il y avait ses amis et ses ennemis. Ses ennemis étaient : le Diable (sous toutes ses formes), les Voisins d'à côté, le sexe (sous toutes ses formes), les limaces. Ses amis étaient : Dieu, notre chienne, tante Madge, les romans de Charlotte Brontë, les granulés antilimaces, et moi, au début.» Les oranges ne sont pas les seuls fruits recrée sur le mode de la fable l'enfance de Jeanette, double fictionnel de l'auteur. À la maison, les livres sont interdits, le bonheur est suspect. Seul Dieu bénéficie d'un traitement de faveur. Ce premier roman nourri par les légendes arthuriennes ou la Bible célèbre la puissance de l'imaginaire. Tout semble vrai dans ce récit personnel mais tout est inventé, réécrit, passé au tamis de la poésie et de l'humour. Publié en 1985 en Angleterre, Les oranges ne sont pas les seuls fruits a connu un immense succès, devenant rapidement un classique de la littérature contemporaine et un symbole du mouvement féministe.

Amazon2

 

Créé le 18 avril 2015

L'Envol - Frédérique AnneEmmanuelle, en véritable gémeaux, est partagée entre ses responsabilités et la tentation de les fuir, entre ce qui se fait et ce qui en se fait pas, entre les histoires d'amour mal terminées et celle qui semble se profiler. Et si sa rencontre avec Sophie, lors d'une mission dans le Sud, était l'occasion de mettre un peu d'ordre dans tout cela et d'oser grandir ?

Amazon2

 

QuelquespagepourtoiA dix-huit ans, Flannery, jeune américaine, redécouvre avec ivresse la liberté que va lui donner la vie à l'université. Pouvoir lire autant qu'elle veut, s'amuser, sortir, étudier, se faire de nouveaux amis -tout cela dans le désordre, quel bonheur... Jusqu'au jour où elle croise à la cafétéria le regard de deux magnifiques yeux verts qui désormais la hanteront.

Amazon2

 

Créé le 18 avril 2015

TailleuniqueLa vie est quelquefois surprenante… Pour Anita, le chemin semblait bien balisé : un amant prêt à s'engager, un concours à préparer et à la clé, un destin sans surprise. Mais la rencontre avec Michèle, la mère du jeune homme vient fausser la donne. Les deux femmes vont se découvrir et s'apprécier jusqu'à ce que l'amitié d'Anita cède la place à un sentiment plus troublant. Sera-t-il partagé ? 

Amazon2

 

Créé le 18 avril 2015

PatiencesarahVoici un roman essentiel dans l’histoire de la littérature lesbienne nord-américaine : il raconte l’histoire véridique de deux jeunes femmes originaires du Connecticut qui éprouvent un amour réciproque dès leur rencontre en 1816, et déploient dès lors constance et courage afin de se donner les moyens de vivre ensemble, dans un monde encore à construire. Mêlant l’aventure, l’histoire et la délicatesse de la construction littéraire, Patience et Sarah porte l’écho de deux voix vibrantes et familières.

Amazon2

 

MathildeMathilde et moi, c'est un drôle de paradis, un jardin luxuriant, des cascades de cyprine, des doigts, des mains, des poings qui rampent à l'égal du serpent. Notre repas est un prélude où nos bavardages d'allure l'utile servent de couverture à une séduction complice et torride. Quand nos corps sont au bord de l'overdose, nous cavalons nous ébattre dans un mélange d'impudeur, de fantaisie et de tendresse. Il est fascinant de constater combien cette dernière autorise de débordements, de pratiques qui, vues de l'extérieur, sembleraient salaces. Je suis épatée, émerveillée par mes désirs, subjuguée au point que je deviens docile à la toute puissance du fantasme. Je le laisse courir, me dire ce que j'ignore encore, presque me dicter la femme que je suis.

Amazon2