S  T  E  D  I  T  I  O  N  S
LIVRES ET ROMANS LGBT

Introduction aux études sur le genre |  Laure BereniPourquoi offre-t-on des poupées aux filles et des voitures aux garçons ? Pourquoi les femmes gagnent-elles moins que les hommes ? Comment expliquer qu'elles effectuent les deux tiers du travail domestique ? Pourquoi est-ce si mal vu pour un homme d'être efféminé ? Le pouvoir est-il intrinsèquement masculin ? Il s'agit là de quelques-unes des nombreuses questions auxquelles s'intéressent les études sur le genre, devenues depuis une trentaine d'années non seulement un champ de connaissances, mais aussi un outil d'analyse incontournable en sciences humaines et sociales. Au-delà de la variété des phénomènes étudiés, l'ouvrage souligne plusieurs partis pris essentiels des études sur le genre : les différences systématiques entre femmes et hommes sont le résultat d'une construction sociale et non pas le produit d'un déterminisme biologique ; l'analyse ne doit pas se limiter à l'étude «d'un» sexe, mais porter sur leurs relations ; le genre est un rapport de domination des hommes sur les femmes, dont les modalités et l'intensité sont sans cesse reconfigurées.

La transsexualité et les identités transgenres ne sont ni un vice, ni un caprice cosmétique, ni une maladie : il s agit d une authentique contrainte intérieure à la métamorphose de soi. Les sujets trans-identitaires transsexuels, transgenres bouleversent des certitudes, dérangent ou fascinent. Comment comprendre que le recouvrement entre sexe et genre ne va pas de soi ? Françoise Sironi ouvre à une compréhension nouvelle des vécus transidentitaires, en décrivant comment appréhender et accompagner, sans les discréditer, ces expériences de métamorphose humaine. Elle montre également en quoi les trans-identités sont en fin de compte un nouveau paradigme qui nous aide à penser les identités émergentes à l heure de la mondialité : métis culturels, migrations planétaires, familles recomposées, homo-parentalités, adoptions internationales...

La Métamorphose impensable : Essai sur le transsexualisme et l'identité personnelle | Pierre-Henri CastelÊtre un homme ou une femme est-il naturel ou culturel ? L'identité sexuelle s'enracine-t-elle dans le corps, est-ce un donné physiologique, voire neurobiologique ? Ou ne s'agit-il que d'un rôle qu'on joue, qu'on pourrait intervertir avec d'autres et dont on puisse altérer le texte ?La métamorphose transsexuelle est une voie d'accès privilégiée à ces interrogations, parce que le réel de l'identité, avant d'avoir pu dire son mot, est ici forcé par un fabuleux acte autoconstructif : si tant de magistrats, tant de psychiatres sont embarrassés par les transsexuels, si leur affaire est à la pointe avancée de la bioéthique, de la critique de la culture ou de la protestation libertaire, c'est justement parce qu'ils assument leur identité comme une «construction sociale». Dans la sphère éthérée des débats savants, ils font sentir l'urgence d'une affaire de vie ou de mort, en un court-circuit inattendu entre une question de catégorisation et une atteinte directe à la chair.Le problème est, pour le dire d'un mot, métaphysique. Il vise le nœud obscur qui attache ce corps à ce je ; il oblige donc à dévoiler quelle nature humaine il faut, à un moment ou à un autre, nous supposer. Et il est à peine besoin de l'approfondir pour que la philosophie, la psychanalyse, mais aussi la médecine, la sociologie, le droit - toutes disciplines aspirant à sauver leur rationalité, voire leur scientificité, face à ce qui paraît la déraison même, «changer de sexe» - en ressortent ébranlés.Telle est la crise des certitudes qui motive cet essai.

Changer de sexe. Illusion et réalité | Colette Chiland"De tout temps, il y a eu des hommes et des femmes refusant de vivre dans le corps dans lequel ils étaient nés. On est entré dans une ère nouvelle quand les progrès de la chirurgie et de l'hormonologie ont rendu possible une certaine transformation du corps. Toutefois, on ne change pas un homme biologique en femme biologique ou une femme biologique en homme biologique : on change l'apparence et l'état civil. Un homme biologique peut se construire en tant que femme sociale et une femme biologique peut se construire en tant qu'homme social, et vivre alors de manière heureuse. Pour les aider dans ce chemin long et douloureux, nous plaidons pour l'amélioration des soins par une augmentation des ressources allouées aux équipes pluridisciplinaires qui assurent cette transition" C. C.

Le Transsexualisme | Colette Chiland"J'aurais voulu naître femme (ou homme). Donnez-moi mon vrai corps. " Voilà ce que les transsexuels demandent au médecin. Ce refus de son sexe et de son corps n'est sûrement pas nouveau, mais notre culture et les progrès de nos techniques médicales prétendent apporter une réponse à l'immense souffrance de ne pas être ce que l'on voudrait être : un changement des apparences et de l'état civil. Comment les transsexuels vivent-ils ce désaccord douloureux entre la perception qu'ils ont d'eux-mêmes et leur corps ? En s'interrogeant sur le transsexualisme, Colette Chiland questionne les notions de masculin et féminin, d'identité mâle et femelle, et tente de cerner la part du biologique et du culturel dans nos représentations de la différence des sexes.

Devenir celle que je suis | Delphine PhilbertÀ 50 ans, Didier, marié et père de deux enfants, prend conscience de qui il est : une femme, Delphine. Cette évidence, refoulée pendant trente ans de mal-être et d'errances, emporte tout sur son passage : son épouse qui réclame le divorce, ses enfants qui la rejettent, ses parents qui acceptent mal sa transidentité. Delphine navigue entre l'espoir de vivre enfin pleinement et le désespoir où revient parfois, comme un leitmotiv douloureux : " Morte plutôt que trans ". C'est l'histoire de sa transition qu'elle nous raconte, entre premières sorties vêtue en femme et tourisme médical, mais aussi un combat : celui de la reconnaissance des transgenres par la société. Ce n'est ni un choix, ni une pathologie mentale, ni une question de sexe ; pour cette raison même, elle réfute le terme de transsexualité ". Mais, au XXIe siècle, l'État rechigne encore à octroyer aux trans leurs droits : pourquoi est-ce si compliqué de changer d'état civil ? Pourquoi les oblige-t-on à se faire opérer et stériliser ? Comment trouver un employeur, voyager sans déballer sa vie privée quand sa carte d'identité ne correspond pas à son physique ?

Comment devenir Membre Premium en quelques clics ?

  1. accès premiumTotalisez 30€ d'achats de livres en format ebook ou papier,
  2. Être inscrit sur le site,
  3. Nous écrire pour demander la validation de votre compte.

Votre accès validé : vous accéderez à des ebooks exclusifs et obtiendrez des promotions exceptionnelles à vie !