Les méfaits des tablettes.

  • Messages : 17
  • Remerciements reçus 10

Nouveau sujet

Bonjour,
J'ai toujours préféré le papier mais de part mon budget restreint et mes trop nombreuses lectures j'ai fini par m'acheter une tablette Ipad je stock et emmène avec moi mes livres préférés (très pratique dans le métro notamment)
Seulement voila, j'ai récemment lu un article que je souhaitais partager avec vous après m'être rendu compte que je lisais le soir sur ma tablette et de ce fait que mon sommeil en était perturbé. Je vous fais un copié/collé :

« Depuis le début du 20e siècle, nous avons perdu de 1 à 2 heures de sommeil par nuit »

Résultat : les chercheurs ont constaté que les lecteurs sur iPad mettaient plus de temps à s’endormir, avaient la sensation de moins bien dormir et avaient une phase plus courte de sommeil paradoxal que les lecteurs de livres imprimés. Les lecteurs sur iPad secrétaient également moins de mélatonine, cette hormone qui aide à réguler le sommeil. Ils étaient également plus fatigués que les lecteurs de livres le lendemain, même si les deux ont obtenu moins de huit heures de sommeil. Des résultats déjà mis en avant par une précédente étude, elle aussi américaine, en 2012.

La faute à lumière bleue émise par les LEDs des écrans de nos terminaux numériques, qui perturberait sensiblement la sécrétion de mélatonine, indispensable à une bonne qualité de sommeil. Selon Claude Gronfier, chronobiologiste à l’Institut cellule souche et cerveau de Lyon-Bron (Inserm), depuis le début du vingtième siècle, nous avons perdu de une à deux heures de sommeil par nuit, une tendance qui s’est accélérée depuis l’émergence des terminaux numériques. Or quand on sait les conséquences que peut avoir un sommeil insuffisant ou perturbé sur l’état général et sur la santé (risque accru de cancer, de diabète, d’AVC, entre autres joyeusetés…), il n’est pas vraiment exagéré de dire que ce genre de perturbation peut nous tuer à petits feux, et de façon totalement sournoise.

La solution ? La plus radicale est celle qui consisterait bien sûr à ne plus lire sur tablette ou smartphone avant de s’endormir, et donc de revenir au bon vieux bouquin en papier imprimé. Mais on sait que c’est une cause perdue, et pas seulement chez les plus jeunes, car nombreux sont les lecteurs qui après quarante ans ont la vue qui se détériore et dont le salut passe par les tablettes pour continuer à lire facilement dans l’obscurité sans forcément déranger son ou sa voisine de lit. Autre solution : installer un filtre d’écran (matériel comme des lunettes spéciales anti-lumière bleue ou sous forme d’une application comme f.lux par exemple) qui élimine l’émission de la lumière bleue.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: manu
il y a 6 ans 9 mois #1568

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 251
  • Remerciements reçus 69

Réponse

Veuillez vous connecter pour lire les réponses
il y a 6 ans 9 mois #1569

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.447 secondes

2008 © 2022 STEDITIONS, livres et romans lesbiens. Tous droits réservés.

Maison affiliée à Homoromance Éditions