Logosted2
×
 x 

Panier Vide
Shopping cart
Panier Vide
Articles
Categories
Ebooks à télécharger
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
  • Page :
  • 1

SUJET :

Valkyries : Du mythe à la réalité, l'existence des femmes chefs vikings. il y a 3 ans 2 mois #2501

Les romans sont là pour nous faire rêver, voyager, oublier pour un moment notre petite vie quotidienne, mais aussi pour nous documenter. Je voulais partager avec vous un article sur l'existence des femmes guerrières vikings. Comme quoi parfois, les légendes et les mythes ne restent pas forcément que des légendes ou mythes. De récentes analyses sur le squelette d'un grand chef viking, qu'on croyait être celui d'un homme, est en réalité une femme. Donc c'est bien une preuve, ces femmes guerrières armées qui envahissent les champs de batailles ont bien existé.

Je profites du sujet pour inciter les lecteurs à lire Valkyries. C'est un nouvel univers qui change des enquêtes criminelles dont Kyrian et Jamie nous avaient habitué. Ici, il y a un mélange de mythes nordiques, d'aventures épiques, le tout teinté de vampirisme. Cette histoire mérite un tome 2, car Yllian est trop mystérieuse. J'aimerais en savoir un peu plus sur ce personnage. (Un autre sujet sera ouvert bientôt sur ce titre)

Voici l'article....

Article : Le squelette d'un grand chef viking découvert en Suède est en réalité celui d'une femme

A la fin du 19e siècle, l’archéologue suédois Hjalmar Stolpe découvre la tombe de ce qu’il suppose être un guerrier viking, à Birka en Suède. Entouré d’une épée, d’une hache, d’une lance, de deux chevaux et de plusieurs instruments de tactique militaire, le squelette semble en effet être celui d’une importante figure militaire viking.
A l’époque, les archéologues et historiens en concluent que c’est un homme, en raison notamment de cet équipement militaire enterré à ses côtés. Or, de récentes analyses prouvent tout le contraire: le guerrier était en réalité une guerrière.

"C'est en réalité une femme, d’une trentaine d’années, relativement grande, mesurant environ 1,70 mètre", explique ainsi au média suédois The Local Charlotte Hedenstierna-Jonson, archéologue de l’université d’Uppsala, co-auteure des résultats publiés début septembre dans l’American Journal of Physical Anthropology.
Il y a quelques années, alors qu’Anna Kjellström, ostéologiste à l’université de Stockholm, étudie le squelette pour un projet, elle remarque que les os des joues sont très fins pour ceux d’un homme. De même, les hanches ressemblent à celles d’une femme.

Une absence de chromosomes Y

Une étude approfondie des os est alors menée, de même qu’une analyse ADN. Les résultats présentent alors une absence de chromosomes Y, confirmant que le squelette est bien celui d’une femme, et que les os proviennent du même individu.
"Cette image d’un guerrier mâle dans une société patriarcale a été renforcée par des traditions de recherches et des pré-conçus contemporains", soulignent les chercheurs dans leur étude. "De ce fait, le sexe biologique de l’individu a été pris pour acquis."
"C’était probablement inhabituel (pour une femme d’être une figure militaire)", concède Charlotte Hedenstierna-Jonson, "mais dans ce cas précis, cela dépendait sans doute plus de son rôle dans la société et de sa famille, qui étaient plus importants que son genre."
"Les résultats de cette étude incitent à la prudence quant aux généralisations qui peuvent être énoncées vis-à-vis des ordres sociaux dans les sociétés anciennes", rappelle l’équipe dans son rapport.

Source : www.bfmtv.com/international/le-squelette...e-femme-1254062.html

PS : Impossible de rajouter une illustration en entête de mon sujet. Pièces jointes ne fonctionne pas.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Page :
  • 1
Modérateurs: Gabrielle
Temps de génération de la page : 0.224 secondes