Comment t'oublier - Après le chagrin, l'espoir d'aimer à nouveau

  • Messages : 251
  • Remerciements reçus 69

Nouveau sujet




« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé » disait Lamartine. On peut croire le poète en voyant la détresse de Julia dans Como Esquecer (Comment t’oublier). Oui, « comment t’oublier » ? Comment arriver à renaitre et à accepter l’absence insupportable de l’autre. Comment surmonter un chagrin, alors que nous nous enfonçons dans la solitude, la mélancolie, la souffrance et que le sentiment d’abandon nous submerge. Julia, malgré sa dépression suite à sa rupture amoureuse, nous montre comment renaitre. Le chemin est long jusqu’à la guérison, mais elle nous donne l’espoir de croire de nouveau à l’amour et reprendre goût à la vie.

Como Esquecer aborde donc les thèmes difficiles de la dépression et du chagrin selon le point de vue d’une lesbienne. Même si Julia est lesbienne et nous livre ses sentiments, ce court métrage n’est pas focalisé sur des conflits sexuels d’un personnage lesbien stéréotypé, comme le montre certains films LGBT. La réalisatrice a voulu décrire la difficulté d’une jeune femme à oublier son histoire d’amour. Nous pouvons donc facilement nous identifier à Julia et être touché par sa détresse intérieure, quelque soit notre orientation sexuelle, sexe, position sociale ou notre âge. Comme Julia, nous pouvons aussi refuser l’aide de nos amis et souffrir seul. Tellement pris dans notre chagrin, nous ne voyons plus toutes les choses positives qui nous arrivent.

L’arrivée d’Helena fera prendre conscience à Julia que l’espoir vit toujours en elle. Ce sont les circonstances de sa détresse, son aménagement dans la nouvelle maison de son ami, la présence d’Helena ce jour-là, qui lui permettra d’ouvrir son cœur à quelqu’un d’autre.

Est-ce que cela veut dire que la guérison d’un chagrin d’amour passe par un nouvel amour ?

Oui. Julia nous montre qu’il est peut-être difficile de faire le deuil d’une relation, mais on y arrive en recollant les morceaux de notre personnalité. En voyant Julia « renaître », nous comprenons qu’il faut accepter que des parties de nous soient mortes pour aimer de nouveau. Julia arrive à aimer, car elle se focalise moins sur sa douleur et accepte ce qui peut lui arriver de positifs.
D’un chagrin peut renaître l’espoir. N’oublions pas de mobiliser ce qu’il y a de vivant en nous pour avancer et renaître

Article publié pour Culture LGBT

Pour commander ce film sur Amazon : amzn.to/1SSNcH7
Dernière édition: il y a 7 ans 3 mois par Kyrian Malone.
il y a 7 ans 3 mois #526
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.441 secondes

2008 © 2022 STEDITIONS, livres et romans lesbiens. Tous droits réservés.

Maison affiliée à Homoromance Éditions