THE HUNGRY HEARTS, DE L’ÉLECTRO-POP LESBIENNE POUR ENFLAMMER L’EUROVISION

  • Messages : 251
  • Remerciements reçus 69

Nouveau sujet

La pièce jointe the_hungry_hearts_norvege.jpg est absente ou indisponible



Elles sont huit sur scène, toutes lesbiennes, et leur premier album, qui sortira en mars, s'appelle «Dyke Forever». Elles représenteront peut-être la Norvège lors du Concours 2016. Réponse samedi.

L’Eurovision et les lesbiennes? Un sujet plutôt tabou jusqu’ici. En 2013, le baiser échangé entre la candidate de la Finlande, Krista Siegfrids, et une de ses danseuses lors des répétitions de sa chanson «Marry Me» avait fait scandale.
Et les seules autres artistes femmes ayant participé au télé-crochet européen à s’être embrassées en public n’étaient pas lesbiennes! Rappelez-vous, c’était en 2003: le duo de pseudo-lesbiennes t.A.T.u., dont les étreintes n’avaient qu’une visée marketing, avait fini en troisième position du classement. Et comble du comble, le groupe représentait la Russie! La même Russie qui onze ans plus tard, après la victoire éclatant de Conchita Wurst, menaçait de boycotter le concours de la chanson au motif que la manifestation faisait de la «propagande homosexuelle».
Seule exception en 60 ans: la chanteuse serbe Marija Šerifović, qui a remporté le concours en 2007 avec sa chanson d’amour «Molitva», et qui avait préféré une poignée de main révélant un cœur tatoué plutôt qu’un baiser.

Alors voir débarquer un groupe comme The Hungry Hearts lors du prochain concours de l’Eurovision, ce serait la revanche qu’on attend depuis des années. Les Norvégiennes en sont à deux doigts. Si elles remportent le Melodi Grand Prix samedi soir, elles seront les candidates désignées du pays scandinave à l’Eurovision 2016, qui aura lieu cette année dans la Suède voisine, à Stockholm. Et c’est justement avec une chanson sur la Russie qu’elles comptent concourir.
[......]
Dyke Forever», sortira à la mi-mars : «Ce titre est une déclaration car il est important que les artistes lesbiennes puissent dire dans leurs chansons qu’elles aiment une femme, au lieu de le cacher par peur de perdre de l’audience. C’est un hommage. Nous sommes fières d’êtres lesbiennes et nous sommes des lesbiennes heureuses», insiste Tonje Gjevjon. On lui souhaite de pouvoir répéter bientôt ces mots devant des millions de téléspectateurs.

Source :360.ch/blog/magazine/2016/02/the-hungry-...flammer-leurovision/
Dernière édition: il y a 6 ans 6 mois par manu.
il y a 6 ans 6 mois #1780
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.433 secondes

2008 © 2022 STEDITIONS, livres et romans lesbiens. Tous droits réservés.

Maison affiliée à Homoromance Éditions