Logosted2
×
 x 

Panier Vide
Shopping cart
Panier Vide
Articles
Categories
Ebooks à télécharger
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
  • Page :
  • 1

SUJET :

Publier un livre, ce n'est pas de la chance, c'est du travail ! il y a 3 ans 1 semaine #2500

Nous recevons souvent des messages adorables et encourageant de votre part et beaucoup d'entre vous souligne notre chance de vivre au Canada et d'avoir nos livres publiés...
C'est avec beaucoup de respect que je souhaitais répondre a cela.
Les ami-e-s, nous n'avons pas de la "chance" d'être expatriées et de nous publier. Avoir de la chance, c'est obtenir de la vie quelque chose sans faire d'effort et notre parcours n'a rien à voir avec la chance.
Pour obtenir notre visa, nous avons fait des démarches, rempli des dossiers, attendu presque deux ans avant de tout quitter et de tout reconstruire dans un fabuleux pays où nous avions tout à apprendre...
Pour écrire nous avons travaillé fort. Non pas 35 heures par semaines, mais entre 70 et 90 heures minimum. Nous avons outrepassé les avis des éditeurs pour nous autopublier, nous avons défié les conventions de l'édition ou les avis des "pseudos médias lesbiens" qui nous écrasaient de leur mépris.
Ce que nous avons obtenu de la vie est le fruit d'années de travail, de labeur, de sueur, de doutes, d'incertitudes, de remise en questions, de combats quotidiens, de critiques et échecs divers qui nous ont permis de nous relever plus fortes et volontaires.
Ne confondez pas la chance avec le courage, la détermination et le travail. Tous les auteurs, sans exception, qui écrivent, qui décrochent des contrats d'éditions sauront vous le dire : la chance n'a rien à voir la dedans.
Ne confondez pas la chance avec la rigueur et la persévérance. Ce n'est pas en se pavanant chaque soir devant la télé, devant un match de hockey ou dans des bars à courir la pré-dentelle qu'un auteur réussira, que n'importe qui obtiendra ce qu'il souhaite juste en regardant le cadran de sa montre et en attendant qu'un miracle lui tombe tout cru dans l'assiette.
Vous voulez des miracles ? Provoquez-les !
Vous voulez réussir ? Ayez foi en vos capacités !
Pour écrire il faut réfléchir, lire, faire des recherches, s'imposer une discipline ! N'importe quel projet exige de réunir ces ingrédients et de les soupoudrer de beaucoup de volonté pour parvenir à un résultat.
Je vais vous dire : je ne suis pas née auteur, je n'ai même pas mon baccalauréat, j'avais zéro en dictée jusqu'au lycée. L'école me détestait et je le lui rendais bien. Mais ce que j'ai toujours eu pour moi c'est de la curiosité, du courage, de la discipline, de la volonté et des gens qui m'aiment et m'encouragent dans mes projets.
Avec ces trois petites choses, vous réussirez absolument tout ce que vous entreprendrez, que ce soit en littérature, en affaire, en amitié, en amour, en sport, en régime, en santé ou je ne sais quoi d'autre.
Parce que la plus grande richesse, ce n'est pas les diplômes ou les chiffres sur votre compte en banque. La plus grande richesse est celle que vous avez au fond du coeur et dans votre tête. Vous avez une intelligence, n'en doutez pas, à vous de vous en servir pour obtenir ce que vous souhaitez envers et contre tout. Apprenez de la vie, ne cessez jamais d'apprendre, d'être curieux, et n'ayez pas honte de l'enfant qui est en vous et qui vous permet de rêver. Nos rêves sont les moteurs de notre âme ! (je devrais mettre un copyright sur c'te phrase !)
Et ne laissez personne vous empoisonner l'esprit et vous dire que vous n'y arriverai jamais. Retenez une chose : on ne peut pas plaire à tout le monde. Si on vous aime, vous gagnez et si on ne vous aime pas, vous gagnez quand même ! Pourquoi ? Parce que vous existez quoi qu'il arrive et que vous allez de l'avant !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Publier un livre, ce n'est pas de la chance, c'est du travail ! il y a 3 ans 1 semaine #2503

Veuillez vous connecter pour lire les réponses

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Page :
  • 1
Modérateurs: Gabrielle
Temps de génération de la page : 0.300 secondes