Logosted2
×
 x 

Panier Vide
Shopping cart
Panier Vide
Articles
Categories
Ebooks à télécharger

Serial'Killer

Je vous propose, aujourd’hui, un livrel qui s’intitule « Serial Killer, Tome 1 » écrit par Kyrian Malone et Jamie Leigh. Il s’agit d’un suspense érotique disponible, entre autres, sur le site de « ST Éditions ».

La particularité de ce bouquin est dans sa romance. Lorsqu’habituellement, nous parcourons des oeuvres, nous sommes familiarisés à l’hétérosexualité des protagonistes. Celui-ci met en scène un romantisme lesbien. Cette caractéristique m’a attiré, car elle diffère de ce que nous sommes accoutumés à lire.

 

Résumé de l’oeuvre

Nous suivons Sarah Leary et Faith Ryan. La première est une ancienne journaliste devenue profiler et la deuxième est inspecteur. Les deux travaillent pour la police de Los Angeles. Une histoire d’amour s’installera entre ces deux personnages. Nous sommes témoins de leurs vies à deux ainsi que les premières étapes du couple.

Il y a aussi une enquête. Un meurtrier en série rôde. Il tue sans vergogne en prenant soin de copier certains criminels célèbres. Trouveront-elles celui qui plonge les forces publiques dans l’embarras en leur riant au nez? Ces homicides sordides seront-ils résolus?

Et, qu’en penses-tu?

Il y a deux aspects qui m’ont attiré vers ce bouquin. Tout d’abord, il y a un thème romantique qui met en scène deux lesbiennes. C’est méconnu de la littérature populaire et j’aime cette différence. C’est rafraîchissant et quand on passe notre vie dans les livres, ces petits détails deviennent agréables. J’ai donc entrepris ma lecture avec un goût de curiosité.

Le deuxième point qui m’a attiré est la partie du tueur en série. Pour rédiger ce genre d’oeuvre, il faut se mettre dans la tête du méchant, longer la face sombre de l’humain et s’y insérer. Les écrivaines ont bien réussi cet exploit, car les détails pullulent et elles n’enfilent pas de gants blancs. Je trouve important lorsqu’un auteur ne nous raconte pas de salade et expose les choses telles qu’elles sont. Les bisounours, vous me connaissez, ce n’est pas pour moi.

Par contre, il vous faut savoir que l’oeuvre contient des scènes sexuelles explicites. En effet, même dans la romance, elles n’y vont pas à demi-mesure. Personnellement, j’ai apprécié, mais je classe ce bouquin dans la catégorie « érotisme ». Tout y est décrit jusqu’au moindre détail et j’ai adoré. La finale est également grandiose. Lorsque j’ai compris les possibilités sur d’éventuels assassins, j’ai eu un sourire en coin. En fait, mon jugement de l’oeuvre tout entière s’est vu amélioré quand j’ai saisi. Un peu d’avance, mais quand même !

Voici venir les points négatifs. L’amour prend beaucoup trop de place. À vrai dire, l’enquête est laissée de côté. Il est évident que c’était nécessaire en vue de la trame du livre, mais malheureusement cet aspect m’a rebuté à plusieurs reprises. Nous y rencontrons plusieurs scènes de romance et de charme qui semble un peu se répéter. Une attention un peu plus poussée vers les crimes et les tueurs en série aurait augmenté mon appréciation.

Il y a aussi un petit problème avec la plume, mais c’est très subtil. C’est très aisé à lire et les gens n’ont aucune difficulté à parcourir les pages. Par contre, il m’est resté un sentiment, très minime au départ, mais qui s’est accentué quand j’ai compris ce que c’était. Le livre est écrit à deux, chaque auteur rédigeant pour un personnage.J’ai senti, à quelques occasions, ces dualités, ce jeu entre les deux écrivaines. J’aime mieux lorsque les artistes disparaissent entièrement derrière une oeuvre. Cet échange, ou si vous préférez, ces relances entre les héroïnes, m’ont paru évidentes après quelques chapitres.

Alors, le conseilles-tu ou pas?

Je conseille ce roman. Il s’agit d’un premier tome qui donne une finale très ouverte pour la suite. Notez que ce n’est pas un livre pour personne mineure et que vous devez être mis au courant des détails sordides et crus de la narration. 7 sur 10.

On aime : L’érotisme, la recherche, la plume aisée
On n’aime pas : Ressentir les auteurs dans l’écris, trop de romance

Diverses ressources sur l’oeuvre

Fiche de l’oeuvre sur: GoodreadsBabelioLivraddict

Autres chroniques: louveForum Sanctuaire de la lecture

Acheter en ligne: Sur ST-Editions

Source de la chronique par Serge Léonard

Pour télécharger cet ebook sur votre tablette, Kindle, Ipad, Ipod :

Amazon

Ou sinon, acheter directement sur STEDITIONS ici

APPLICATIONS UTILES ET GRATUITES

 

 

Commentaires (1)

This comment was minimized by the moderator on the site

Merci pour ta chronique, qui est vraiment bien faite. Pour revenir sur tes points négatifs, si tu lis l'ensemble des tomes, tu verras que le côté romance ne prime vraiment pas sur les enquêtes. Si dans ce tome il y a beaucoup de romance, je vois ça comme une façon de présenter les personnages et surtout Faith. Une femme forte, qui n'arrive qu'à s'adoucir au contact de Sarah et on le voit bien au fil des autres saisons. Moi ce qui m'a complètement bouleversée dans le personnage de Faith est de voir à quel point elle est complètement humaine malgré ses atrocités. Les auteures en insistant sur le côté romance, ont peut-être voulues montrer que pour les personnages et surtout pourFaith, l'amour n'a pas de limites. Il y a cette idée de possession. La romance ne me gêne pas, cela rajoute de la douceur à SK et aux personnages.

There are no comments posted here yet