Logosted2
×
 x 

Panier Vide
Shopping cart
Panier Vide
Articles
Categories
Ebooks à télécharger

"Guilty Pleasure" critique par Milie

Résumé : Jennifer et Wallace sont sur le point de se marier. Wallace attend une importante promotion tandis que Jennifer s'épanouit dans son travail au sein du Bureau d'investigation de Quantico. Mais tout va basculer le soir où Emily Monroe leur fait une terrible proposition. Contre un million de dollars, Emily souhaite passer une nuit entière avec la future mariée. Une offre que Wallace ne peut décemment pas refuser malgré tout l'amour qu'il porte à sa femme... Et après tout, que représente une seule nuit dans les bras d'une autre femme contre 1 million de dollars ?

Mon ressenti : Lorsque j'ai découvert cette collection, j'étais assez intriguée. Je n'avais jamais lu de livre du genre et le résumé de celui-ci me tentait beaucoup et je trouve la couverture sublime! Je restais tout de même un petit peu sceptique sur l'effet de ce livre sur moi, alors , curieuse, j'ai tenté le coup et j'ai été très agréablement surprise! On rencontre le couple Jennifer et Wallace, ils travaillent tous les deux mais les fins de mois sont difficiles, ils ont un enfant à nourrir et Jennifer vient d'apprendre qu'elle est de nouveau enceinte. C'est lors d'une soirée qu'ils croisent le chemin d'Emily, une milliardaire intriguante et qui regarde Jennifer d'une drôle de façon.

 

"Serial Killer" - Tome 3 (réédition 2012) critique par Flo

Note 10/10

Un coup de cœur pour ce Tome 3 !!!

Dans ce tome 3, nous sommes quatre mois plus tard.
L'étrangleur de Nortfolk court toujours et on vient de retrouver des corps dans une cave. Ils ont été congelés, mais les rats on du manger les fils électrique ce qui à provoqué l'odeur qui a alerté les voisins.
Sarah et Faith on eu une fille, Faith a maintenant deux blondes à s'occuper et à protéger, ce qui lui donne de grosses responsabilités. Surtout qu'elle veut que Sarah arrête de travailler pour s'occuper de leur fille Tyler. Elle est très affectée par cette enquête. Ces petites filles, retrouvées dans la cave, elle identifie cette macabre découverte à sa propre fille. 

 

"Serial Killer" - Tome 2 (réédition 2012) critique par Flo

Note 8,5/10
Nouvelle édition du 19 juillet 2012

Sans dévoiler la fin du T1, je ne peux pas parler vraiment de ce qui se passe dans ce tome ou si je le fais, je ne dois pas nommer la personne, ce qui est plus simple.
Dans ce second opus, Sarah découvre qui est son Serial Killer
Elle le découvre par hasard, elle ne pensait pas qu'il puisse être cette personne... Quelqu'un d'aussi près d'elle. 
Maintenant Sarah va s’atteler à essayer de le soigner pour pouvoir le sortir de là, tout en passant sous silence certaines choses très importantes dans sa vie de tous les jours et surtout dans sa vie professionnelle. Elle risque très gros en voulant protéger ce tueur de pas moins de 50 personnes. Sarah fera comme si, presque rien, ne c'est produit ou si peu, elle va se comporter presque normalement avec ce tueur, parler avec lui et le faire dire des choses qu'il n'aurait jamais pensé dire, les risques qu'elle va prendre sont très gros sur beaucoup de plans.

 

Serial'Killer

Note 8,5/10
Date de parution 23 mars 2012
Chez ST Éditions


Présentation : Je m’appelle Sarah Leary, j’ai trente-trois ans. Rien ne laissait supposer que je travaillerais un jour dans la police. A vrai dire, j’étais journaliste au San Francisco Chronicle entre 2000 et 2005. En parallèle, je poursuivais mes études de psychologie à l’université de Stanford. A la fin de mon année, j’ai rédigé une thèse sur les Serial Killer. Celle-ci a été envoyée au directeur de la police de Los Angeles et j’ai été appelée pour les aider à résoudre une première série de meurtres. Aujourd’hui, quatre ans plus tard, je suis lieutenant et travaille officiellement avec eux. J’ai ainsi aidé à l’arrestation de neuf tueurs en série (Ronald Willams, Samuel Mooney, Quentin Shiffer, Vince Logan, Nick Neilly, Martha Dostoïevskaïa, Joseph Springs, John Abigail et Scott Tremblay). Je ne suis pas à considérer comme une intervenante ni comme un psychologue privé. J’ai été assermentée, ai un bureau au sein du commissariat central de Los Angeles et mon travail est d’assister les inspecteurs qui décideront, ou non, de suivre mes conseils afin de traquer et d’arrêter ces assassins.

 

 

Serial Killer    50035d08c062aJe tente ici de chroniquer un tome 2 d’une saga, sans pour autant « spoiler » le premier volet. Effort qui va demander beaucoup de doigté et de maniement des mots. Je vous présente donc « Serial Killer, Tome 2 » des auteures Kyrian Malone et Jamie Leigh.
Il s’agit d’un roman à sensation forte publié en 2009 par « ST éditions ». Il est disponible à l’achat en version papier par l’entremise du site lulu.com et numériquement sur le site officiel de l’éditeur. Cette série contient en tout sept tomes et le huitième est à venir. Je vais tenter d’écrire un résumé sans trop dévoiler.

Mon résumé

Nous suivons toujours Sarah Leary et Faith Ryan. Souvenez-vous, elles travaillent toutes les deux à la police de Los Angeles. Sarah est Profiler et dans le premier volet, elle découvre finalement qui est le tueur en série qui se joue des agents de la paix.

Dans ce deuxième opus, elle tente d’en apprendre sur l’assassin. Elle peut avoir la chance d’en savoir un peu plus sur un meurtrier et profite de l’occasion pour essayer de le comprendre et de cerner ses raisons pour commettre ces crimes.

Mon avis

Encore que j’ai bien aimé le premier tome, ce deuxième sera un peu moins élevé dans mon échelle d’appréciation. La raison est principalement dansl’irréalisme de certaines réactions. C’est là que c’est le plus dur pour moi d’écrire cette chronique sans en dévoiler. Si vous côtoyez un assassin en série, agiriez-vous normalement avec lui? Probablement pas. Sarah Leary semble vouloir ignorer certains faits et vaque à ses occupations en laissant de côté plus de 50 meurtres, discutant ordinairement avec le tueur. Quitte à devenir carrément complice.

Outre cet aspect, la plume est meilleure que le premier opus. On ressent beaucoup moins qu’il est écrit à deux auteurs. On n’aperçoit aucune interruption, tout se tient et nous avançons bien. De plus, le livre est relativement court : 202 pages en version numérique. Il se parcourt rapidement. Une soirée vous suffira pour le terminer.

On y voit également moins de sexe. En effet, il n’y a presque pas de séance physique dans ce volet. J’ai aimé qu’on laisse un peu de côté l’érotisme pour se concentrer un peu plus sur le tueur. On ressent bien les envies des personnages, mais ils ne succombent pas. Alors, bizarrement, ce bouquin pourrait presque s’adresser à un public plus large, si ce n’était des détails sordides du passé du tueur (viol collectif, entre autres). Le rythme est également bien employé. On ne s’ennuie pas et nous suivons le raisonnement du profiler.

Si vous avez lu le premier tome, vous allez être déçu par le choix de l’agente Leary (sans pouvoir l’écrire ici) ou bien vous serez excité par la direction prise par les auteures. Elles ont préféré utiliser une orientation qui, à mon avis, est des plus irréaliste. Par contre, sait-on jamais? L’être humain peut parfois nous surprendre.

Finalement,

Un peu désappointé par le sens sélectionné, mais en revanche, la plume s’affine et la sexualité est mis de côté un bref instant de 202 pages pour l’aspect psychologique. 6 sur 10.

On aime : la plume, l’aspect psychologique, le rythme
On n’aime pas : l’irréalisme de certaines réactions et choix

Diverses ressources sur l’oeuvre

Fiche de l’oeuvre sur: GoodreadsBabelio

Acheter en ligne: Sur ST-EditionsSur Lulu.com

Source de la chronique par Serge Léonard

Pour télécharger cet ebook sur votre tablette, Kindle, Ipad, Ipod :

Amazon

APPLICATIONS UTILES ET GRATUITES

 

Serial'Killer

Je vous propose, aujourd’hui, un livrel qui s’intitule « Serial Killer, Tome 1 » écrit par Kyrian Malone et Jamie Leigh. Il s’agit d’un suspense érotique disponible, entre autres, sur le site de « ST Éditions ».

La particularité de ce bouquin est dans sa romance. Lorsqu’habituellement, nous parcourons des oeuvres, nous sommes familiarisés à l’hétérosexualité des protagonistes. Celui-ci met en scène un romantisme lesbien. Cette caractéristique m’a attiré, car elle diffère de ce que nous sommes accoutumés à lire.

 

De guerre, d'Amour et de Sang - Tome 1 Réédition 2012 - 2013 Gas Tome1 Manga Final Sted

Quatrième de couverture :
Livermore Falls, petite ville du Maine d'environ 1700 habitants. Kristen Adams, adolescente de 19 ans va bientôt mourir des mains de Faith Ryan, belle jeune femme aux traits insolents et à l'allure charismatique qui capture son attention au premier regard.

 

De guerre, d'Amour et de Sang - Tome 1 Réédition 2012 - 2013 Gas Tome1 Manga Final Sted

Livermore Falls, petite ville du Maine d'environ 1700 habitants. Kristen Adams, adolescente de 19 ans va bientôt mourir des mains de Faith Ryan, belle jeune femme aux traits insolents et à l'allure charismatique qui capture son attention au premier regard. Ce que Kristen ignore : Faith est née en l'an 936 dans le comté de Northumbrie en Angleterre. Ce qu'elle va devenir : Elle ne le sait pas encore, mais elle a été choisie et son dernier soupir rendu dans le Maine la conduira à New York où elle découvrira qui elle est, ou plutôt, qui elle a toujours été. Le premier roman fantasie écrit par Kyrian et Jamie entre Boston, Livermore Falls et Paris. Un livre qui revisite le mythe du vampire de ses origines jusqu'à nos jours.

Critique de Théonas81

Faith, Erik et Sarah, des triplés royaux, sont nés en 936.
Afin de survivre à l’abandon de leurs parents, ils doivent se nourrir de sang humain. Ils deviennent ainsi les premiers vampires de l’Histoire.
En 2009, Kristen, une jeune femme de 19 ans , tombe sous le charme de Faith qui profite de l’attirance qu’elle suscite chez la jeune humaine pour la transformer. Kristen devient donc une morte-vivante, elle appartient désormais à la lignée des vampires. Faith qui est reine, (son frère Erik est roi et leur sœur Sarah (morte, brûlée-vive) était reine) sacre Kristen, elle devient à son tour : Reine.
Mais tout ceci (la transformation et le sacre de Kristen) a un but : qui est réellement Kristen ? S’en souviendra-t-elle ? Relèvera-t-elle la mission qui lui a été confiée ? Une chose est sûre, le premier tome ne suffira pas à trouver toutes les réponses à ces questions et vous n’aurez qu’une envie en refermant ce livre, acheter le suivant !

L’écriture de ce roman est fluide et le style des auteurs est vraiment à la portée de tous, néanmoins, cette littérature est une littérature pour adulte car c’est un roman érotique lesbien. C’était ma première lecture érotique et j’ai trouvé que les scènes d'amour étaient vraiment bien écrites et qu’elles n’étaient absolument pas choquantes. J’ai été plus déconcertée par la notion omniprésente du sang, mais dans un roman dont les personnages principaux sont des vampires, c’est un peu normal que le sang soit évoqué, non ?
J’ai vraiment beaucoup aimé la lecture des derniers chapitres car ils renferment des flash-back sur l’Histoire (ou plus exactement, les Histoires : l’Histoire humaine et l‘Histoire des vampires), j’ai trouvé ces passages extrêmement bien écrits. De plus, les découvertes que nous y faisons sont vraiment d’une importance cruciale pour relier les intrigues du roman entre elles.
Je me faisais un peu de soucis avant de recevoir le livre car je l’ai reçu sur format pdf, je pensais que lire un livre sur ordinateur me prendrait énormément de temps mais j’ai été vraiment envoûté par les écrits et je n’ai mis que deux jours pour lire ce livre. Il est vrai que ce n’est pas un très gros livre puisqu’il ne contient que 226 pages mais une chose est sûre le format pdf n’est absolument pas gênant.
J’ai relevé quelques fautes d’orthographe dans le fichier que j’ai reçu, c’est un peu dommage mais les auteurs mentionnent que le roman a été corrigé par des bénévoles, ainsi le lecteur oublie vite ces petites maladresses.
Pour finir, je vous conseille vivement la lecture de ce roman, il vaut vraiment le coup d’œil !

Critique de Vanou

Je viens de le terminer et j'ai beaucoup aimé. Le style d'écriture, fluide, fait que ce livre se lit vite et sans problème. La narration à la 1ere personne du singulier ne m'a pas gênée, et j'ai beaucoup apprécié le langage simple utilisé. Les personnages sont attachants, parfois agaçants mais on peut facilement se mettre à leur place.
J'ai beaucoup apprécié cette nouvelle approche de la création des vampires, de leur façon de vivre aussi. Faith m'a beaucoup intriguée. Elle a l'air tellement froide et pourtant, elle fait preuve de tant de passion avec Kristen. Le seul point qui, je trouve, alourdit le roman, sont les quelques répétitions sur les états d'âmes de Kristen.
Mais cela ne m'empêchera pas de lire avec grand plaisir la suite, quand elle paraitra!

Critique de Alys
Un début de saga très plaisant. L'écriture est fluide et le roman ce lit facilement. Un début de livre comme je les aime, on ne s'ennuie pas car l'action commence dès le premier chapitre. J'ai beaucoup aimé le début, jusqu'à ce que les personnages partent de la ville où j'ai commencé un peu à m'ennuyer, j'ai même lu quelque passage en diagonale. Mais dès le chapitre "Alice" l'action recommence et les visions de Kristen apparaissent. J'ai énormément aimé les retours dans le passé et l'histoire de la transformation de Erik, Sarah et Faith qui, je dois dire est originale. J'ai rarement lu des romans qui racontent la création des "vampires".
Concernant les personnages, j'ai eu un peu de mal avec Kristen, elle est ignorante et assez agaçante a poser autant de questions. Pour Faith, elle est énigmatique et plutôt intéressante. Mais j'ai une préférence pour les personnages secondaire notamment Alice et Cara.
Pour conclure, c'est un roman sympathique qui me donne envie de lire la suite et savoir comment Kristen va assumer tout ca.

Pour télécharger cet ebook sur votre tablette, Kindle, Ipad, Ipod :

Amazon

 

roman lesbien

Au début du roman, nous découvrons Faith et Sarah sortant d'un restaurant où elles viennent de fêter leur 8 ans de fiançailles. Installées ensemble dans un appartement depuis 10 ans, les deux femmes sont également sur le point de vivre la plus merveilleuse des aventures : devenir parents.

En effet, après différentes démarches, Sarah a pu bénéficier d'une insémination artificielle et achève son sixième mois de grossesse.

Le couple s'apprête à remonter en voiture lorsqu'un individu braque une arme sur Faith. Il veut son argent et ses clefs de voiture, ce que le jeune femme est prête à lui céder sans broncher tant elle craint que Sarah soit blessée. Cependant, le future maman ayant les mêmes frayeurs, elle supplie le braqueur de les épargner et le coup part...

Nous sommes alors témoins du pire drame qui soit. Sarah, penchée sur sa compagne, pleurant et tentant de la rassurer, lui affirme que les secours arrivent... Faith est également spectatrice de la scène, d'une autre façon. Car Faith vient de mourir, mais son âme, elle, est toujours là.

 

Ce roman, écrit à quatre mains par un couple de femmes, a une particularité plutôt rare puisque les deux personnages principaux sont homosexuelles. L'histoire elle-même est contemporaine et se déroule à Manhattan. Si le passé des protagonistes n'est pas très développé, toute la dimension affective, elle, est exploitée de manière continue. Nous sommes là en présence d'une romance paranormale poussant le lecteur à se poser quelques questions sur ce qui survient « après la mort ». Une romance, certes, mais ne vous attendez pas à lire des scènes de sexe sulfureux à tous les chapitres. Non, ce roman est beaucoup plus subtil que ça et basé sur la réflexion et les sentiments d'un couple qui souffre.

Car Faith est décidée à ne pas abandonner sa compagne, bien qu'elle n'en ait à première vue, pas le choix. Mais là où Kyrian et Jamie innovent, c'est précisément sur cette idée – peut-être dérangeante pour certains – que l'âme peut non seulement survivre au corps, mais aussi, se réincarner.

Dans ce roman, le besoin qu'à Faith de trouver le moyen de rester avec Sarah est presque douloureux. Elle veut être là pour la naissance de leur bébé, elle veut la réconforter, la prendre dans ses bras, lui parler, l'aimer... mais elle est morte !

Injustice, tourments, doutes, colère... bien des sentiments s'emmêlent jusqu'à ce qu'un autre être semblable à ce qu'est devenue cette jeune femme lui parle d'une solution à l'éthique discutable. Nous ne rentrerons pas dans les détails car cela fournirait un élément important de l'histoire, mais le cheminement de Faith sera plein d'embûches. D'autant que, au moment où elle pensera avoir dépassé tous les obstacles, de nouvelles questions surgiront, remettant en cause les conditions de son retour...

 

Les auteures ont un rythme d'écriture souple et fluide. Quelques coquilles subsistent dans le texte, de petites incohérences ou maladresses aussi, mais rien qui gâche la lecture de leur histoire. Certains passages peuvent souffrir de longueur, mais cela est finalement compréhensible puisque le récit est présenté par Faith qui parle en son nom.

Au final, ce roman est plutôt bien construit, les personnages peut-être pas suffisamment développés, mais néanmoins attachants. Les éléments secondaires ont aussi leur importance et la trame nous menant au point final nous laisse un peu sur notre faim. Gageons que le second volet nous offrira de jolis rebondissements et des réponses aux questions laissées en suspend.

 

Site de l'auteur

Lire un extrait

  • Prix téléchargé ebook 310 pages : 15.85€ - COMMANDER
  • Edition de Poche - 241 pages : 16.17€ - COMMANDER

Pour télécharger cet ebook sur votre tablette, Kindle, Ipad, Ipod :

Amazon

ACHETER SUR AMAZON.CA

APPLICATIONS UTILES ET GRATUITES

 

Nous avons dernièrement reçu cette critique, ou ce que d'autres qualifieront.. différemment.

data:image/jpeg;base64,/9j/4AAQSkZJRgABAQAAAQABAAD/2wCEAAkGBxAQEBAQEBAKEBANDQoNDQkJDRsICQ4KIB0iIiAdHx8kKDQsJCYxJx8fLTItMSsuN0MwIys0RD8tNzQ5MC8BCgoKDg0NFRAPFSsZFhkrKy0rNystKzcrNysrLisrKy0tKy0rNzc3LTctLS03ODcrLSstKzctLSstKysrLTctK//AABEIAMgAyAMBIgACEQEDEQH/xAAcAAAABwEBAAAAAAAAAAAAAAAAAQIDBAUGBwj/xABCEAACAQIEAwUEBgcIAgMAAAABAgADEQQSITEFQVEGEyJhcTKBkfAjUmKhscEHFEJyktHhFSU0U3OCg/EzskNUY//EABkBAAMBAQEAAAAAAAAAAAAAAAABAwIEBf/EACMRAAICAgIDAAMBAQAAAAAAAAABAhEDMRIhE0FRBCJhMhT/2gAMAwEAAhEDEQA/AGAYLwgILTyztFgwsT/43/caCHU9lh1VowKLgd++sLnSrsL6XEvVxFTvlSlTIzpUUVFPfHv/AC6RnsfwWtVL1AKi0zVVGrrZb09yB90s+23GKuArUqeGFCmj0e8/8Idu8uQdZmacmai6RPo8Lr1EAqBabtSVXd1BvVsNZPx7/quEzMM60bBghyHLca/fOdVO2WOJzd8AbEeGmAtpHxPabGVFZHruyOLMhUZWX4QjChtNnV0C0thZTbbfWScMC1xqbHT0nHH4/i2FjiK9tBbNYWiP7ZxX/wBjE+6oRGHE63iqeRaac1zX5a3mPf8AWHNW6VDTUs1MhMiso1PraY6pxGud62IPrVJM1vZfFq2BqLUfVcUxVqjXYDLpb3zE42NfqIwlLvURVzZyzWcm7h73vJHEMOKahs9EFszFGfK+YnpHTjsJQw5rr3lWq5ChKTBaqMRYmx6kffKLHVKWIoAilxJMUblahpg4fLfbeYjGSf8ADdp6JNGrfz9NZA46Nae/sseklcPSqfo+6Klyqq5sXbyOu00mA7L1XUJWNN8lmouzZnSl0J6Qcvgca2UPAsO60tUcZizjTUp1k577fdzlzS4PXzgFtEzobMQWHIj0jjcGYubrnDZVsi5DfXW8E5fBOijGkGL4e1WlYGmBUZVzE3I16TT4fswrk94aykk5VSwGWWmE7PUEt4qlxezOQxvHK66M2ls57iOBphyttSVKsW1Ja+9uUYxAVUY5V0U/s6zoFfgVKo5BZ7EWZs4vaZnjHB0R2Qd6VGQjNZiecUJUuzXHk+hiqPo8P6D/ANZoSNv3VlW+EzgDMFKqxSwDLe235S3UfgPjN8rJyg1sIrofQwRVT2G/db8II0xMx94LxvNFXmxCwYmtVCqWY2ABueQETmkXiZ+ie+1jfnADedhMUj8PUoNFeslv2s195lv0rp4sI/WnXQn3gyf+iCtmweJp/wCXiSw9CAY3+lFL4bDN9XEOvuK/0mtAtnNTDgJ+d4V5kqGIqHQplzYeZJ5BesHEK6U0yADM1iap9sLBduht0rGa1UAE326am8h06zm5Oi8rtlkRaxa55nQDkFjFcsee06owo5ZTsmu5GuhB1sb2vJOB43VoMCtra3pue8pFfylKlWoNr/iIsYm58aj19maeNPpmVNrR1fs3x7D4ph4RSxAswS9wT1U/lN/wjFs7MDbRFNwLG955wo1zTYOhYFSGUqdQZ2HsT2k76mXsneKop1U5X6icGbD43yWjqx5fIqezo5Xplv5jSAUR0+Amf/tmp0p6e+A8brcu7H+2T8sTXikaBkOljt11Eh8UqulJiHIYFfEgykLeU7cZrfWX+GM1+JVXUqxUq2/hAMzLLFoaxNCRxGqP/kbrdrGQK2KYuTUN7695tpyi6iEjcjncaiNPQ0AvoN1tYH06SCf0vVDaV821gfFYg5rW6y5V7qD1A9Lysyix0Avued5Kpv4N9FJW/USuN7JZYj9V/o3/AHHgkd2+hc//AJvBOmOjnZlLww0wdHtFXX9q/wC94pOpdq2/aRT6eEy7xSJeRGuBjOOuaVQDfu3tzlLQ7TU23RhbUm4ItL24YW5MPuMw4tbNKSeix/QpV8OLvpdqdzy0Er/0j8WzkU1OaktUE1NirajTykDsTxFcMMarOtMFlVcxyhibi0RxekrK6s9EXBtmcXmJyfP+F4RTVmfy+sUtO5AFySQAOZMcOHCoPpKTGw2ayxijxA0nVgKTWDba6/zjpvQ31ss3AoIQPaa2d/PpMpjcVmLHqbf7Za8T4l3inRgdSTmzLM5UbUD1lvx8ddvZz55+kS8P62vuedpZYDCB2AtcabaaSqwVBqrhVva4ueU6NwnhSU0Uta9vTWbzT49DwY+XbItLgmH3yRjFdnKLXsCL7WO0vvDeCw+d7Tl5yXs7PHH4c54nwx6B1uVucryf2M4t+r4lTfwVLJUH2T/IzdNw+lWXKygg6W3nN+PcNODxTU73XUoTvll4y8kXGRy5IeOSlHR2P+0qX+ZT/iFoluKUv8yn/ELzk9GpcA9bfGOhjON/jV7LrNZ05uL0fr0/4hEnjVH69P8AjE5sGMWGMP8AnX015WdD/tyj9en/ABQm47R+vT+MwAYxRY2i8CDyM3DdoKP10+N4/Q4ojURlN/plUkaDXWc+BMtcHWyUFYDU4o310KgTSxKPaMSlaN0tYHCMb702glVwzEZ8Bf7DD74JVI55Ps45mig0avDUz0TkJNFSzIv16lNbe+dIzW06WHSc+4KubE0R0Yt8BN0z6TmzekWx6MvjQA+JU39pW+/+sZo0QRc6k6XvJHESe+fRrVUaxtoTaIwi+Ae+YZaOgLRUcpX1DYnylrK/Er4j5wi+wkiJXJtK+5J9bybimsLSLSGq+ZA906Y9I559yNnwHhhp0lqWuWGY21MRxXiNP2X75ra5UJAE1PBGVaKAjUKvxieKYNKpBtrtc7Ezh5/tbPTWN8KRjsLiQGVkbEIDqEqnOrLNBiK5WkXvbT2uhjVThwTzJuLcpc4Th2agUcaXVhcco5TV2EYNKjFYPG0sxznFOQbmpmKqPhG+17Z+7qAswsAGfxG01+G4KivfwnX3mVX6RKCrRplQo8YFgLCUhNOaolkxtY3ZmeHvpb5vJwlPw19x+6ZbrNZFTI43cRwRYiAfSKEkVFqYsxsRRMQBR417Ydf9esfuEjtG8RUHdAfbqHr0jSsTZtuCP/d3ub8YcZ4Of7tHoPxMEEiLOTXhZoHN/wCmgiRPQOQu+y4viQelOoffNlVPhPpMb2U/xH/E81+IPh9bTly/6Lw0K4VwU4uon0lFFoAO/fXYsp0sAIzxvgf6oUAqU6iuGINIFLfGScBUSnTZ8ueqxKIpc0VRd82+vOM8TpsczEWKkAJmL+GSlZSDKWQsaviHmBJpYf02jFdrA+nOOOzcilxm/ujKD2fUH747imuxPp6RpzpOtaOV/wCjoWArFUVuRUfGOtjiTvtKjhGMFSiB0Frc7yR3ehsdRtOFxpuz1cc+uiRVxWUh2VqgGb6NTbxcjLLDdomfQ0mJPhycwvrKBK9UaFaR88xEl4avUU5lp0AT1ckTLiU7fZPo4llJUn2Tz3tM529xmdaS3vqzG8u8rFi9TLe2i0/ZmN7U1w1bKNqagH97nK4I3JHP+TOsdEDh58UullDgzr8Zd0joJbKuzkw6HxFgxuKBkGXHQYGMSIZGkyMS2x98h4moAoH2nI9JKaVePbUf7pSCtkpukdB4Y/8Ady+ar+JgjWANuHU/NF/OFFROzlsNBr87RMd7wZbAam1252nccxbdlP8AEf8AHUmsxTbCZrshRPeO/IIVHLxTRYg6+k5svci8dDicXpYZVNTC1KlwCmJVwaW/O+xhr2pSoWSnh6ZaqVCrUq2Bf3byrxGEeuCBUARGIFMg5Sf+5BHD8rFSb5fDdRpNpY672YfO+h2o4DEEqCGYED2byPXN79Bf3mHkYMcxe1zYvqIVdgFtzIvJV30WvrsqKouwHvjTmO1Drfrm+EZPOdKIMl8IxpptbkZqcLi1I33mGPlJ+Dx5Xf0+zaTy4+XaL4c1dM3FGgG1J0+Gkl0sEi6gm466iZfDcRYbHToZIq8Ve1th5TkeN6O6OVUWPGOIpRplibnUKOZac9eoWYsdSxJJ85L4tiWqPqb22HISIs7MUOETz8+XnL+DuHYAy8oEZRbXTeUQUgX5a/GScBiCuh26QyRszCXF9lyDFrGkqA7f1jgM5mqOpO9DgMDROaBmmR+hLSnxh19Ly2JlTih4jK49kcujoGHNsBR80WCBdMFQHVFgiRg5YZbcHwdKojs7LmR6YFA3BKG+voDYe+VMkYFvGB9YEe+db0QRrsIAlgoAA5DQR+pXBu3S+nnImBfMlzuLqfWDCKWqKnJmBI2GWczRWzQcIoFKZBDXamzEXI8RHoZWYumRVOjWKFtr+HrLoYllYBaXeBrglWyOqiZztJxlKjlcOjIuoYlszEdPSZim2bcqK3E4jU21ud9zIdewBN7kga87Qi+/U/GR6z6H1Hwl1Gibkxqry8ozeOOdN+ZFvKNyiJsBj3ckrmHLceUbAk/C0/D6g6bxSdGoKx/hOoPVbXQj9nqJL4jUVFuDmva3JZB4chWqQNPCxELiSnztdiOl7bSLX7nQpNQKxiTcnnf4w0GkIjbz/CBW0tLnKOvW0VTsubXnmMaU2irbwFdIAx9MSR1NuW0kUuIEjSxPRjYyuWKCdN+XS0Tinsak1otxVrcqY1+1Dz1/8tfjF8FrqwKNmzDVcozXWWbFV37weq2kHSdUWUm1spxWcXDgAgBgNwwiOIIFcAG90psT9oiS+JYmm4AW+YG4Y+EASFWHi+HwmkvZiTb6s3Tf4TDj7CflDgrf4fDj7FP8oJE0cshobEeRBtE5od52kDT4SoEYqPZdQy9LxWG4klCsTVWoQaa921P2s0pkxBKL1W4B52loMLnwpqsyki9kqC+l+XnItL2U7JmM7RF0Hdd4hbMveXyNllGTYGJBt7ht9mIqPfT5vNKNaFYTVL8vzjbm4gPzyiSZoQR298K0I9eu8WhHpe/lrGIJdPzknC1ADlJsp2Y6qDIzD+XlFhND86RM0nRoOGYQtiLDXLRUkDmJYcc4bmoFrWYEGw2t0lF2d4qMNUu4urAKzDV1HX+k23EwalINSKMGyta91ZTtOTJyjJP0dmLjKDRzg5cpUr4gws/PLGGS0t+M0T3lu6NJje4LXBkU8LrEXCMyj9tdVnTGaOaUGmRUMMQ1XTT+Zhjb4/GbJCLawMbEe6LHz6xlzAB0GxBGmpGmmkDO17Et/uN9IV9BHDY68xz20gAummup2Mk1D4jaMUzFqZg0jd1HBo4e2vhpwSFgXvTpj6r/AHQSFFDncEEE7CBYYHFqqsrUwxIFmvYrHhii1NUOgW+vVZWUjrJRPKYaNWGxvErv87QQ16RgC2tohxvHlX8oHSICMGtvCa2lvTSKdIkC2nzeMQAx2jgPmLfCDD4d6rBKaszsdEQXabjgHYSrmGdaTtluytdqNIefUzMpJbKQg5GDYWPP8Zd9nuMmi6q5Y0jcEe1k8/jJ/bPse+C+lplquGYhTWC5e7rdD5dDMmQRClNCtwl0b/idZHxNGqcrUVAFSoPEqhufulj2iq06WGdkKWyFU7sg5mOkwHCeMPQbZXRvDUovoGX8jLbtBi6D0aJoZQKrMzplC1UYcj8ZzvC1KPw6VmTi/pQKIkany+6KbkOtvhFBeU6jjEML+g+8xmpJeWRqib+ogAY2EWh++NLFgxgSUGkUkQh0j9Kmehk2aRpODG9Nb/XPwtBBwcWRb/Xqeu0Ei9mjBwQQCdRIXRTUGSDHBh2CZ7ELsGOgLRqK7GC9oeYbwjEEQAcbEW2+MSMUY3aIYR0BI78Hce8QEX2/rGAIpdIqA7F+j7heCxGDYUb0nVqX6zXuGx/eDW1+QPKbisKVNAGARCPBQB+lq+s8+dneP1sFXWvRazDR0OtKrT+qwmj7VduqmKAFBWp3Ve8xTm+KZraqCNh+M5pYny69nTHIuPfouu3Xa6kVegtqj2Kfqos2Dpj7R5ny/CcuMVrCPul4QUVRGc+TEgQ00gt88oNenTQamaMDirFiIhqYMY5Est/fvDBgJiAiCGIkjeGJoRKw0ucNTFgbi/1djKXDHxS4wx2kchWBe4EeFfWqfugh4D2R+7WgkhnO7SbwrCGq45Klmd+SrHsbRuVQKA4Zlc2yj3mWmGppSQIGXWxY31Zp0ZJ0utmMcLYxxapdQBoq2CryVZVGWfELFTYqdORuZWTOLRrLsSYYHnDiXaUJCKjco3f55wbw7bRiDAirQhFCAwoYJgtDvAAd4YO88odoYEACz+UUFJ12sQfO8cSmOcUxEVgMtof5wg0KsdfcIWWACw0AaIIhAwAJt4BEkxS/IjAeo8/dJ2HJkOkukm4eTkaiarhg+jX/AE6n4wRzhi/RD/Rb8Yc53soinx9IJVDEeCuuR/KpylfVpbnTQ2tzmixlHOhFluPEoYZhmEz9KoSCev7J3Bm8lixMiVF0ItyPpIRYD55SzxbHISbe7e8pGa8pj0LJsW1X0jRMFopU/wC5UmEBAxi3EagIUpirxAhwAXeGI3cxQaAxy8AaN5od4AOZ4Yf53jd4WaAB1jt6GErxDtCQ9YAKLGIzR9af/e8Q9Pf50gISAYtAI2ItIDJaGSMI246fhIaR/CHxn0++Ykuhpm94cn0P/CsEk8Pp/Q/8VEe+Ccj2WRk14qeryGKoLOBsbNcjmYIJ0yXRGGxrFC9Nhe9gfKVK0/KCCPHo1PY4KJ9IqwEEE3ZMacf9b6Rt4IIwExQgggIOHCggMO0K8EEBhFoV4cEBAKwLSYmyhieiDMYcEBhoSNNdOWxjpN4IIANMh8xDAgggA6PnpJnD7ZiOqtbrmhQTL0M6hgKX0NuvcCFBBOKWzoWj/9k=

Transcript 

 

"Bon une fois n’est pas coutume, mais je vous présente un texte que j’ai tenté de lire dernièrement, je présente texte car ça n’a à mon avis aucun droit de porter le titre de roman ! Livre vendu 30 euros port comprit, pour une épaisseur d’un cahier de maternel avec à l’intérieur une écriture grosse (14 minime). Pas de chapitre, pas de code IBSN (ça se dit maison d’édition !) ouverture de l’ouvrage, titre et non des correctrices ( et encore je me demande comment de tel correction ont pu être faite », pas d’auteur rien !

Ensuite le corps. Des personnages on sait qu’elles sont brunes et blonde ! Pas plus ! Les dialogues sont « Nom du personnage » : réplique. Ça un roman ? Je dis non ! Une esquive de scénario passe encore quoi que je qualifierais ça plutôt de brouillons.

Ensuite l’histoire, avant de lire le roman j’ai contacté la maison d’édition « Aussi aimable que des gardiens de prison » pour leur demander si le roman ce basait sur des recherches historiques, aucune réponse. Ensuite j’ai contacté la personne qui la écrit « désolée mais pour moi cette personne n’a pas le droit au titre d’auteur et encore moins d’écrivain » il faut cependant lui reconnaitre sa politesse. Elle ma affirmer qu’elle s’était documenté. Dommage pour elle, je peux me venté de connaitre les requins, car je les étudie depuis toutes petites (fan des dents de la mer oblige)

L’histoire commence d’ailleurs comme une reprise du film, sauf que le rôle du chef est tenu par une femme. S’en suis l’arrivée d’une scientifique qui balance qu’il s’agit d’un mégalodon espèce sensé avoir disparu et donc la découverte doit dans un premier temps doit rester secrète mais le balance à tout le monde ! Ensuite les informations….Un mégalodon faisait dans les 30 METRE ! ET NON 15 ! Ensuite la nana se balade avec une dent de 15 centimètre dans la poche, faut me dire comment elle fait ! Surtout qu’en plus ce n’est pas tellement léger donc garder ça sur soit 24/24 je vous laisse médité sur la suite.

Après s’en suis la poursuite contre le requin que l’on ne voie pas, on ne sait même pas à quoi si ressemble. Au sais cependant qu’il rentre dans un bateau sans le faire couler juste le secouer un peu à plusieurs reprise.

J’ai tenu jusqu’à la page 59 avant de craquer et de balancer ce torchons !

La seule qualité que je lui ais trouver, est la couverture réalisée par notre Fleurine !

Un beau – 50 pour cette chose que je n’ose qualifier de livre."

 

 

Ipad EbookVous êtes féru de lecture ? Vous avez un blog, un siteweb où vous souhaitez publier vos critiques et nous aider à nous faire connaître ?

STEDITIONS offre à tous ses partenaires lecteurs/webmasters la possibilité de recevoir les premiers volumes de ses publications gratuitement !

Vous devez réunir les conditions suivantes :

  • Détenir un siteweb où blog depuis au moins 1 an où vous publiez vos lectures.
  • Être capable de fournir une critique construite sans révéler le contenu de l'histoire
  • Avoir un bon niveau de français

Pour postuler, merci de nous écrire en précisant :

  • Votre nom, prénom
  • L'URL de votre site/Blog
  • Votre pays de résidence
Après étude, vous serez recontacté, un compte vous sera ouvert et vos identifiants vous seront envoyés au plus tôt.

 

 

péplum lesbien

Je ne saurai guère innovante par rapport aux autres de mes avis que j’ai pu donner sur vos histoires  que j’ai pu déjà apprécier. Qu’il est difficile dorénavant de trouver d’autres mots pour vous dire le pourquoi de mon engouement pour cette nouvelle histoire.

Alors on va commencer par dire que le contexte innovateur est déjà un premier point.  Je pense que ce n’est pas donné à tout le monde de s’aventurer, comme vous l’avez fait, dans une époque guère exploitée – je pense – niveau littérature. Une époque qui exige des recherches, tant pour le vocabulaire, le décor et la façon d’être ou de paraître.

Votre inspiration visuelle a contribué largement au résultat plus que probant de ce livre – en tout cas à mes yeux. Vous vous êtes attachées à rester aussi près de la réalité que l’on peut aisément penser à travers vos mots et vos descriptions. Le vocabulaire de l’époque retrouvé et fort bien exploité donne une certaine authenticité à l’histoire qui m’ont enchantée et une nouvelle fois encore, impressionnée. Impressionnée par les recherches que vous avez dû entreprendre et qui sans contexte, renforcent la qualité de l’histoire. Se rattacher au plus près de la réalité agrémente considérablement les images que les mots peuvent faire ressurgir.

Bref, tout ça pour dire que j’ai largement apprécié l’atmosphère décrite et des quelques visionnages que j’ai pu voir à la tv sur cette époque romaine, la votre est largement fidèle.

Le deuxième point s’attache bien entendu à l’histoire narrée. Sacrément innovatrice, quand on pense à ce monde de « brutes épaisses » exclusivement masculin.  Et non, Cette fois-ci la féminité tient son heure de gloire et de respect qui n’a pourtant pas sa place dans ce monde-là. Petit pied de nez, pourrait-on penser à cet univers de muscle et de force masculine.

Tout autant que l’héroine, au charisme indéniable, ne peut laisser insensible : force tranquille mais caractère bien trempé ; charme fou mais séductrice réservée. Comment ne pas être séduite par cette jeune esclave venue de nulle part ?

Et l’attrait de cette histoire trouve son apogée par le charme qui opère sur la maîtresse de maison.

Une « domina » incarnant la douceur, la bonté dans ce monde où règnent quotidiennement la violence et la mort. Contraste saisissant qui apporte une bouffée d’air pur et de rêverie.

Des liens se tissent au gré des pages tournées, par le biais de regards et d’effleurements ; une atmosphère qui se charge de désir palpable mais avec tant de retenue pourtant. Un monde opposé maître/esclave dont les barrières devraient être infranchissables. Et pourtant… Une fois encore la force des sentiments peut soulever des montages comme elle peut donner des ailes, des ailes et rêver de liberté et ce, l’une comme pour l’autre. En effet, il y a beau avoir classe inférieure et supérieure, elles sont toutes deux prisonnières de leur destin et de leur obligation. Ce concept-là est d’ailleurs largement mis en avant et de bien belle façon au fil des pensées de vos deux belles héroines.

Le bonus de cette histoire trouve son summum dans l’intrigue proprement dite. Une histoire d’A sans une once de côté dramatique qui soulève exaltation ou autres sentiments de rébellion de la part du lecteur laisse peut-être un petit goût d’inachevé (quoique, tout dépend du contexte bien sûr).  Je peux dire ici que le côté dramatique de la chose est à son apogée et laisse des sombres réflexions telles qu’ici : la folie de l’Homme et sa convoitise…

Voilà en quelques mots les raisons de ma toquade pour votre nouvelle histoire. Le changement radical d’époque – loin de la vie contemporaine – m’a fait voyager à travers le temps et il est bon parfois de s’évader dans d’autres lieux, d’autres temps. L’ère de nos ancêtres italiens démontre expressément la barbarie qui y régnaient, mais votre côté « fleur bleue » et romantique à souhait l’a quelque peu adoucie par vos belles héroines que sont Sarra et Luan.

Merci pour ce moment enchanteur. :)

Pour télécharger cet ebook sur votre tablette, Kindle, Ipad, Ipod :

Amazon

ACHETER SUR AMAZON.CA

 

Prix Téléchargé : 12.14€ - 225 pages - COMMANDER !

Edition de Poche : 17.59€ - 231 pages - COMMANDER !

 

Serial'KillerLes monstres sont des sujets de prédilection de certains auteurs. Ogres, vampires, loups-garous et autres créatures peuplent l’imaginaire humain en littérature. Des créatures fantastiques, certes repoussants, mais ô combien fascinants. Il existe un nouveau genre de monstres tout aussi fascinants, intrigants et horribles dans leurs manières de procéder, bien réels ceux-là, les Serial Killers. Jamie Leigh et Kyrian Malone, de nouvelles auteures sur la scène littéraire, changent de registre avec ce nouveau thriller. Nous sommes loin de l’histoire romantique de Old Memories. Elles se sont inspirées de vrais Serial killers et profileurs pour écrire leur trilogie, SERIAL KILLER. Un thriller efficace, où les personnages de Sarah Leary et de Faith Ryan sont bien tronqués et nous amènent à réfléchir sur la notion du bien et du mal et ce que l’on sait surtout des personnes que nous fréquentons tous les jours. Nous savons tous que le monde est rempli de danger, mais rien n’est plus dangereux que l’être qui vit sous son propre toi et que nous introduisons dans notre vie.

SK n’aborde pas seulement cet univers inconnu des enquêtes criminelles avec le métier de profiler, mais raconte aussi la passion effrénée entre Sarah Leary (profileuse) et Faith Ryan (inspecteur). Partenaires dans la vie professionnelle, elles vont se rapprocher intimement. En parallèle au déroulement de l’enquête, nous suivons la naissance du désir, l’exploration des fantasmes et la recherche de la part des héroïnes d’une certaine alchimie entre elles. Les auteures ont réussi à rendre le personnage de Faith Ryan fascinant et intrigant dans sa façon d’être. Ce personnage est irrésistible et il réussira à réveiller en Sarah des pulsions. Petit à petit une relation de domination/ soumission prendra place entre elles. Comme Sarah Leary, nous ne pouvons qu’être sous le charme de ce personnage. On se rend compte au fil du déroulement de l’histoire et de l’évolution de la relation entre les personnages, que Faith Ryan a une double personnalité. Une personnalité qui nous interpelle et qui nous fait nous interroger sur les motivations et réactions de Sarah suite à sa découverte.

Serial Killer est donc intéressant et captivant, car les auteures nous poussent à nous interroger sur les limites de l’amour. Peut-on tout accepter par amour ?

 

péplum lesbienParlons tout d’abord du contexte. César et ses hommes multiplient les conquêtes et les victoires. L’empire romain est resplendissant, imposant mais l’empire ne repose pas uniquement sur la puissante Rome. Il existe d’autres villes, d’autres contrées qui sont toutes aussi intéressantes. Aquilée. Si les romains réclamaient à tue-tête « du pain et des jeux » à leur empereur, ils trouvaient leur bonheur grâce au ludus Valerius et à ses gladiateurs talentueux.

Focalisons-nous maintenant sur cette famille qui est au cœur du roman, les Valerius. La fille du conseil, Sarra, apparaît rapidement comme notre héroïne. Nous nous attachons à cette jeune femme intelligente qui ne tient pas à rester à sa place de « femme ». Elle rêve de politique, d’aventure mais surtout elle rêve d’une vie à la hauteur de ses possibilités. Puis, nous faisons la rencontre de son frère, Arius. Stéréotype de ce que pouvaient être les hommes durant cette époque, ce personnage est d’autant plus important qu’il constitue le « climax » du roman. Ses gestes, ses paroles auront des répercutions dès son apparition. Un frère, une sœur et des gladiateurs, des gladiatrices. Une gladiatrice. Luan qui perdra rapidement son prénom pour un nom plus latin : Deimia. Insoumise, cette gladiatrice talentueuse représente les échecs de l’empire romain au niveau de leur conquête.

Avant tout, je tiens à dire que j’ai beaucoup apprécié l’histoire même si l’on s’y attend dès la scène du premier regard. Cela ne m’a pas réellement surpris mais l’écriture fluide et agréable m’a permis de continuer cette aventure aux côtés de Sarra. Deux femmes de caractère fort mais s’exprimant de manière différente, deux femmes que tout devrait opposer et qui pourtant ne peuvent se séparer. Cet amour est au cœur du roman et je l’ai trouvé très beau.

Mais derrière cet amour impossible se cache un monde de violence. Violence physique. Violence morale. Et c’est là que je tiens à applaudir le choix du titre : Sang et Honneur. Il est vrai que nous faisons de suite le rapport avec les gladiateurs qui se battent, font couler du sang pour leur honneur, pour pouvoir être libre … Mais, en lisant une des scènes du roman (celle qui constitue le tournant de celui-ci), j’ai tout de suite fait le lien avec le titre : faire couler le sang et perdre une forme de son honneur. En effet. Sang et honneur est l’histoire d’une gladiatrice qui fait couler le sang pour survivre et pour son honneur ; et l’histoire de cette jeune femme dont le sang a également coulé.

Pour ceux qui pensent que ce roman n’est qu’un roman pseudo-érotique qui oublie la vie des gladiateurs … je tiens à vous rassurer. Vous aurez le plaisir de lire avec passion les combats des gladiateurs. J’avais peur de lire des choses trop techniques, trop lourdes à décrire mais non. Les auteurs nous permettent de nous imaginer chaque geste des gladiateurs, d’imprimer chaque image dans notre esprit pour finalement vivre ce combat avec eux. J’ai beaucoup apprécié la lecture de ces combats qui ajoutaient une touche de réalisme au roman. J’étais comme face à un péplum.

Ce que j’ai le plus apprécié à la lecture de ce roman est avant tout la touche latine qu’on voulu glisser les auteurs. Des termes latins, des vérités historiques. L’histoire d’amour ne prend pas totalement le pas sur le contexte général du roman et c’était un défi à relever ; que je rassure chacun d’entre vous, les auteurs l’ont relevé avec succès.

J’ai également apprécié la plume des auteurs qui sont parvenus à trouver un équilibre entre la violence de certaines scènes froides et inhumaines et ces scènes posées, chaudes, qui sont plus sensuelles. Nous ne sombrons pas dans un érotisme exacerbé ni dans un amas de violence qui perdrait son sens. Juste milieu, nous sommes en plein cœur de l’Antiquité Romaine où se mèlent violence et amour.

Inutile de dire que j’ai dévoré ce roman, que j’ai tourné les pages avec curiosité. Je conseille ce roman aux lecteurs qui approchent de l’adolescence et à tous ceux qui aiment les romans antiques. Vous ne regretterez pas.

Merci aux auteurs Kyrian Malone et Jamie Leigh de m’avoir permis de découvrir ce livre mais également aux Directrices d’Accros et Mordus qui m’ont fait également découvrir une maison d’édition que je ne connaissais pas mais qui me plait déjà beaucoup. Merci à vous !

Source

 

Prix Téléchargé : 12.14€ - 225 pages - COMMANDER !

Edition de Poche : 17.59€ - 231 pages - COMMANDER !

Edition de Luxe : 21.84€ - 182 pages - COMMANDER !

ou 

Disponible en format livre sur : 

Amazon2  Lulu

Pour télécharger cet ebook sur votre tablette, Kindle, Ipad, Ipod :

Amazon

ACHETER SUR AMAZON.CA

APPLICATIONS UTILES ET GRATUITES

 

péplum lesbien - roman lesbien

L'histoire se déroule dans l'Antiquité à l'époque ou la splendeur de Rome était à son apogée. César multipliait les conquêtes militaires et ses légions se montraient à chaque fois victorieuses. Dans cette antique Italie se trouvaient aussi une cité nommée Aquilée.

Aquilée égalait presque la splendeur de la Ville Éternelle. Elle était reconnue pour sa prospérité et sa beauté mais aussi pour son ludus. Le ludus Valerius qui avait en son sein les plus valeureux gladiateurs et ceux-ci faisaient la fierté de la famille Valerius. L'histoire se concentre sur cette famille et plus particulièrement sur Sarra, la fille du Consul. Lorsque son frère, Arius rentrera de la guerre, il ramènera avec lui un personnage qui changera à tout jamais la vie de Sarra. Il ramènera avec lui Luan, une jeune esclave venue de l'une des contrées insoumises par Rome c'est à dire la Calédonie. Très vite cette jeune femme fera ses preuves en tant que gladiatrice.

Premièrement, l'histoire en elle-même est splendide. Elle nous captive dès les premières pages. On entre dans un monde complètement différent du nôtre mais qui étrangement peut lui ressembler sur certains aspects. À cette époque, on dissimulait très bien tout ce que les gens de voulaient pas montrer. Certaines choses dont aujourd'hui on ne cache plus. On en aperçoit certains passages dans ce livre.

De plus, on entre dans un monde de violence. Les guerres fesaient rages un peu partout, la mort s'insinuait dans toutes les familles mais on se servait aussi de la mort et de la violence comme divertissement publique ce qui m'amène donc à parler des gladiateurs. Ces derniers sont des "esclaves" de leur ludus mais aussi du peuple romain. Ils se battent pour acquérir leur liberté. Ils se battent pour leur honneur et celui de leur maison. Ils versent leur sang pour que cet honneur soit préservé. C'est un aspect assez troublant de cette époque.

Pourtant, les gladiateurs qu'ils soient homme ou femme n'étaient pas les machines à tuer auxquels j'ai pu m'attendre. Au contraire, ces gladiateurs malgré leur emprisonnement trouvaient le moyens de plaisanter et de vivre et de s'aimer. Leurs liens étaient vraiment très puissants. Pourtant, malgré ces liens ils n'auraient pas hésiter une seule seconde à s'entretuer s'ils y étaient obligés.

Ensuite, on s'aperçoit aussi très vite de la condition des femmes à ce moment de l'Histoire.

Elles n'avaient guère le choix de décider de leur propre vie et de leur destin. Elles devaient de résigner aux choix de leurs pères et de leurs époux. Malgré tout elles étaient d'une très grande importance dans la vie des hommes. Elles les épaulaient et parfois les ramenaient sur le droit chemin.

Beaucoup de sentiments ressortent de ce roman. Je pense tout d'abord à l'orgueil, à l'envie à l'hypocrisie de certains personnages. Arius, le frère de Sarra, vivait dans la luxure et l'orgueil.

Il manquait cruellement de bon sens et de courage. Un bon nombre de fois je lui aurais remis les idées en place. Il se considérait plus que haut que ce qu'il était réellement. Ce qui m'amène à penser que l'époque change, les moeurs changent mais les gens, eux ne changent pas. Qu'ils soient remplis d'amour et de bonté ou d'orgueil et de colère les gens restent ce qu'ils sont, on dirait.

J'arrive maintenant à l'histoire entre Sarra et Luan qui occupe à elle seule une très grande partie de l'histoire. J'ai trouvé cet amour tellement beau et pur. Il m'a semblé si soudain et si passionné. Le maître et l'esclave. Pourtant lorsqu'elles étaient ensemble les barrières sociales n'existaient plus. Il n'y avait que deux femmes qui s'aimaient de tout leur coeur.

Les auteurs décrivait leur passion avec délicatesse et sensualité sans pour autant tomber dans l'obscène. Ce que je lisais c'était un amour qui grandissait à vue d'oeil à chaque page voir chaque ligne. Les pires épreuves attendaient les deux jeunes femmes mais vraiment rien n'arrivait à éteindre leurs regards lorsqu'ils se posaient sur l'une d'elles.

Je me suis attaché au personnage de Luan. Elle qui arrive des pays insoumis par l'Empereur, elle demeure une femme forte et une guerrière redoutable. Dans les bras de Sarra, nous ne la voyons plus comme une redoutable gladiatrice adulée de tout Rome nous la voyons comme une femme et rien de plus. Elle s'accrochera et résistera à toutes les épreuves que le dieux lui ont envoyés et elle en ressortira plus forte et plus courageuse.

J'enchaîne avec le style d'écriture des auteurs. Il est fluide et changeant. Il peut être très sec et violent lorsqu'il décrit les combats des gladiateurs et certaines scènes plutôt horribles.

Cependant, il peut être majestueux lorsqu'il est question des sentiments. Les pages se tournent d'elles même et je peux vous assurer qu'il soit un livre numérique ne change en rien l'intéret qu'il faut porter à ce roman.

Je conseille ce roman à partir de 14 ou 15 ans pour certains thèmes assez difficiles à comprendre mais aussi pour des moments assez explicites. Je dirais qu'il faut une certaine maturité pour comprendre le roman en entier.

Pour terminer, ce roman est un regard sur l'antique société romaine. Il nous amène à comprendre les valeurs des gens d'autrefois et ce pourquoi ils vivaient. Kyrian Malone et Jamie Leigh nous offre ici un magnifique récit ou se mêle romance et Histoire. Je ne peux que le recommander très fortement.

Voici une citation qui m'a beaucoup marquée:

"La richesse, la fortune, la gloire et le

pouvoir pouvaient changer les hommes autant que les

femmes. Ils pervertissaient leurs esprits, leurs valeurs,

corrompaient leurs principes et leurs espérances d’antan.

Qu’ils soient Romains, Germains, Grecs ou Calédoniens,

leur sang restait rouge lorsqu’il était versé. Les Dieux,

quels qu’ils soient les avaient dotés de faiblesses, de

défaillances afin de mériter une place auprès d’eux, dans

l’autre vie."

Source

Prix Téléchargé : 12.14€ - 225 pages - COMMANDER !

Disponible en format livre sur : 

Amazon2  Lulu

 

Pour télécharger cet ebook sur votre tablette, Kindle, Ipad, Ipod :

Amazon

ACHETER SUR AMAZON.CA

APPLICATIONS UTILES ET GRATUITES

 

roman lesbien

Deux jeunes femmes vont avoir un enfant. L’une d’elle Faith meurt assassinée. Sa compagne Sarah est terrassée par la douleur. Faith cherche alors à tout prix à lui reparler, à revenir dans sa vie malgré sa mort…. en rentrant dans le corps de quelqu’un d’autre.

J’ai trouvé ce récit vraiment très bien réussi. C’est très bien écrit et ça se lit vraiment très facilement. L’auteur nous emporte avec elle et avec son personnage Faith, à travers d’une histoire très émouvante, pleine d’amour et de rebondissement. J’avais déjà lu un livre de cette auteur : De guerre, d’amour et de sang… et je dois dire que c’est très bien réussit, malgré que je trouve qu’il y a une sacré ressemblance entre les noms des personnages (et du caractère)…

L’histoire est super, j’aime beaucoup. Je m’attendais à avoir quelques choses de fantastique, mais pas du tout (à part le fait que Faith « revienne à la vie »). L’idée de la vie après la mort est vraiment originale, et très bien imaginée, très bien réalisée. Croyant à une chose après la mort, je me suis bien retrouvé, même si je ne m’attendais pas à ça. Car si les morts devaient vivre sur Terre, ils vont vite s’ennuyer. Faith doit donc interagir avec les connaissances de son nouveau corps (Kristen), et elle doit aussi revenir dans son ancienne vie (vu que c’est son but premier). Et ce n’est pas une mince affaire. Les deux lui demandent beaucoup de temps, même si elle souhaiterait être totalement avec Sarah. Et puis, le suspense nous tient tout au long du livre : que s'est-il passé dans l’ancienne vie de Kristen ? Est-ce que Sarah et Faith vont se retrouver ? Bref, tant de questions dont on aimerait avoir la réponse tout au long du livre…

C’est rare que je m’attache à tous les personnages principaux, mais là, j’ai trouvé Faith et Sarah très sympathiques. À la place de Sarah j’aurais été dans le même état qu’elle, peut-être pire. Je la trouve très douce comparée de Faith qui est beaucoup plus forte. Il y a, je trouve, un grand contraste de caractère entre les deux. Les personnages secondaires sont aussi très intéressants, même si je dois avouer que la meilleure amie de Kristen m’énerve un peu.

Bref, en conclusion, c’est un livre vraiment émouvant et plein de suspense (enfin un petit suspense quand même, ce n’est pas le but de l’histoire). Les personnages sont très attachants. Après un deuxième livre de cette auteur et de cette maison d’édition, je peux donc dire que ça vaut le coup d’œil. N’hésitez pas à le lire !

Merci aux éditions ST Edition et au forum Accros et Mordus pour cette merveilleuse découverte.

Source

 

 

Lire un extrait

  • Prix téléchargé ebook 310 pages : 15.85€ - COMMANDER
  • Edition de Poche - 241 pages : 16.17€ - COMMANDER

Pour télécharger cet ebook sur votre tablette, Kindle, Ipad, Ipod :

Amazon

ACHETER SUR AMAZON.CA

APPLICATIONS UTILES ET GRATUITES